Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tifinagh...et le football
Publié dans Albayane le 18 - 06 - 2021


Mohamed Nait Youssef
Les polémiques sur tifinagh ne cessent d'alimenter ! Au début, il faut le dire, il y a même ceux qui sont partis plus loin en disant que l'amazighe ne verra pas son plein essor avec le tifinagh. Portant, les choses ou encore certaines visions ont changé au fil du temps. Or, après un retard inexplicable et un blocage dans le circuit législatif, la loi organique n°26.16 définissant le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazigh, ainsi que les modalités de son intégration dans l'enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique a été publiée enfin au Bulletin officiel n°9314, du 26 septembre 2019. Les raisons de ce stand-by ont été multiples; surtout d'ordre politique et idéologique dont certaines voix estiment même que la graphie tifinaghe freine le développement et le rayonnement de l'amazighe
Pour la petite histoire, la commission de la culture et de la communication à la Chambre des représentants a adopté, lundi 3 juin 2019, cette graphie dans l'écriture de la langue amazighe dans toutes les transactions administratives et financières. Enfin, le point de divergence du choix de la graphie a été surmonté et tranché lors d'une session plénière historique qui a eu lieu, lundi 10 juin 2019, à la Chambre des représentants en adoptant les deux projets de loi organiques n°26.16 et celui n°04.16 relatif à la création du Conseil national des langues et de la culture marocaine. Ce texte, prévu par l'article 5 de la Constitution de 2011, a ensuite été transféré à la Chambre des Conseillers où il a été adopté, en plénière, lundi 23 juillet.
Ces derniers jours, le débat sur tifinagh remonte de nouveau à la surface lorsque les joueurs du club Hassania Union Sport Agadir (HUSA) ont joué, dimanche 13 juin, contre le Wydad Athletic Club pour le compte de la 19e journée de la Botola Pro, avec des maillots dont les noms des joueurs sont écrits en tifinagh. Ce fut une première dans l'histoire de la scène sportive nationale et même magrébine!
En outre, la direction de la HUSA a souligné que ce geste symbolique coïncide avec le 10e anniversaire du projet de Constitution adopté par référendum, le 1er juillet 2011, qui reconnaît pour la première fois l'amazigh en tant que langue officielle aux côtés de l'arabe.
Sur les réseaux sociaux, les images de panneaux écrits en tifinagh trônent sur les façades de certaines institutions publiques mal traduits et qui ne respectent pas les normes de la langue amazighe ont été véhiculées dernièrement par les internautes.
Des erreurs qui sautent aux yeux sachant les grands changements commencent par les petits détails où se cache parfois… le diable. Mieux vaut alors en rire qu'en pleurer ! Ces institutions auraient évité tout ça en recourant aux organismes spécialisés et compétents en matière de traduction et d'écriture de la langue amazighe.
Aujourd'hui, les regards seront retournés vers la Commission ministérielle permanente chargée d'assurer le suivi et l'évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe qui aura certainement du pain sur la planche afin d'accélérer la cadence de la mise en application des volets législatif, juridique, pédagogique et scientifique. En attendant...dans l'espérance que cette attente ne soit pas longue !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.