Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Humanité face à l'Impérialisme !
Publié dans Albayane le 24 - 06 - 2021

L'impérialisme mondial que conduisent, avec une rage forcenée, les Etats-Unis et leurs acolytes, sème l'émoi, partout sur la planète. Eternellement à la recherche des richesses dans les terres d'autrui qu'il s'accapare par le feu et le fer, il n'a jamais de cesse de mettre en péril toute l'humanité du globe. Depuis longtemps, on répétait, non sans rancoeur, cette fameuse citation : « l'Amérique, l'ennemi des peuples ! ». Au fil du temps, ce constat consternant ne fait que se confirmer dans nombre de points brûlants de la terre. L'impérialisme était de tout temps redouté par la puissance sans limite à faire mal, constamment aveuglé par le profit et l'opulence. L'impérialisme, au même titre que le sionisme, le fascisme, le néo-colonialisme, est fondé pour haïr et exterminer, afin de mettre la mainmise sur le monde. L'impérialisme nocif ne se rassasie jamais, tant que son système est basé sur l'appétence à souhait.
Pour être impérialiste et pouvoir étendre sa dominance, il va falloir produire les armes les plus destructrices. La course effrénée vers l'armement de tout acabit, se déchaîne dans cette stratégie néfaste de se percher sur le toit du monde, par la force et la démolition. Plus on invente les armes, plus on se trouve dans l'obligation de vendre ces produits ravageurs aux fous de la gâchette. L'impérialisme, en tant que stade suprême du capitalisme, comme disait Lénine, vise avant tout, à faire dépendre une partie ou le reste du globe à son bon vouloir expansionniste. Depuis la domination unilatérale que ne cessent d'exercer les Etats-Unis, en compagnie de ses alliés du même front, la machine de l'extermination s'abat sur les peuples du monde. La ruée vers l'or noire constitue l'un des soucis majeurs de l'impérialisme actuel. A cet effet, la concentration de cette richesse au Moyen-Orient attise les attitudes voraces des impérialistes dont les USA sont le porte fanion d'une agitation sans répit.
Aujourd'hui encore, les affronts font rage dans ces lieux en embrasement effroyable. Les intérêts des uns et des autres en rivalité s'enflamment et font encourir aux peuples des dangers permanents. L'aveuglement est tel qu'on ne se rend plus compte ou encore on ignore totalement les retombées incendiaires de la guerre. L'humanité est ainsi soumise à l'anéantissement, aussi bien au niveau des peuples que de la nature. Les valeurs de la paix, la quiétude et la coexistence sont devenues des mots vains dans un monde de caprices insensées


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.