Vidéo. Etats-Unis: la mort en direct, les réseaux sociaux sur la sellette    Immobilier: Les prix en repli de 4,9% au T1-2022    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 19 mai    La Russie expulse 85 diplomates de France, d'Espagne et d'Italie    DGSN: un trafiquant algérien interpellé à Oujda    Météo Maroc: températures maximales en hausse ce jeudi 19 mai    Oujda: saisie de 8.853 comprimés d'ecstasy, quatre individus interpellés    Coupe du monde des clubs 2003 : La belle anecdote de Ronaldinho après un match face au RCA    Equipe nationale: La liste de Vahid sera dévoilée mercredi prochain    Maroc-Portugal : Création d'un groupe de travail multisectoriel    ONU: Hilale décline à New York la vision humaniste de SM le Roi en matière de migration    Adhésion de la Finlande et la Suède à l'OTAN    Ukraine: La CE propose une nouvelle aide de 9 milliards d'euros    Coronavirus/Maroc: Le nombre de cas triple dans la région de Casablanca    Etudiants marocains de retour d'Ukraine, ceci vous concerne    Ligue des champions : Al Ahly veut la moitié des places au stade Mohammed V pour ses supporters    Un an après l'exode, presque tous les adultes marocains et 90% des mineurs ont quitté Ceuta    Larache : Un président d'un conseil communal arrêté pour enlèvement de deux élus    Maroc Historic Rally. C'est parti pour la 11ème édition    Université Ibn Tofail / Kénitra : Débat autour de l'enseignement du 7ème art    SIEL / Rabat : Contenu du pavillon France dévoilé    Présentation de la pièce «Bambara, le conteur de la sagesse »    La Fondation des arts vivants met le théâtre marocain à l'honneur    Les frères Tharaud et Jean Gaston Mantel sur l'écran d'Attakfia    Jeune Afrique : "Tunisie – Réforme constitutionnelle : la course contre la montre est lancée"    Efficacité énergétique: l'AMEE et l'ANEP coopèrent pour des bâtiments publics durables et résilients    Jazzablanca Festival reçoit de grosses pointures du Jazz à Anfa Park    L'Université Mohammed V de Rabat lance un nouveau cycle ingénieur    Lions de l'Atlas: tout ce qu'il faut savoir sur le match Maroc-USA (Amical)    Le Marocain Nasser Larguet nommé directeur technique national en Arabie saoudite    Véhicules d'occasion : L'entreprise marocaine Kifal Auto achetée par le Nigérian Autochek    Paris, première étape du "Light Tour" de l'ONMT    Covid-19. Voici les nouvelles conditions d'accès au territoire national par voie aérienne    Amnesty International « inquiète » pour l'état de santé d'un militant en détention en Algérie    Les villes intermédiaires au cœur du Sommet Mondial de Kisumu    Espagne/sécurité sociale: Les Marocains se maintiennent en tête du classement    La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    Plus de 4 millions bénéficiaires du programme d'alphabétisation dans les mosquées    La sélection marocaine scolaire remporte deux médailles de bronze    Basketball : Plusieurs blessés après l'effondrement d'une tribune d'une salle à Tanger    Guerre en Ukraine : la Russie annonce expulser 34 diplomates français, Paris indigné    OCP : Un chiffre d'affaires de 25,32 milliards DH au 1er trimestre    Régionales de l'investissement : Une approche sectorielle innovante adoptée pour l'édition 2022    Le Maroc préside à Leipzig le sommet du Forum International des Transports    La 15ème édition de Jazzablanca Festival du 1er au 3 juillet    Dynamique de Marrakech : Deux autres pays réitèrent leurs appuis à la marocanité du Sahara    Ouverture des points de passage de Bab Sebta et Beni Ansar aux voyageurs    France: coup d'envoi du Festival de Cannes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Marocains d'Algérie : Rafle au Couchant», nouveau roman de Mansour Kedidir
Publié dans Albayane le 24 - 01 - 2022

Dans le roman «Marocains d'Algérie: Rafle au Couchant», paru fraichement chez la Croisée des Chemins, l'écrivain algérien, Mansour Kedidir, revient sur le déplacement forcé de Marocains vivant en Algérie en 1975. À travers un récit fictionnel, c'est l'histoire tragique d'Adel et de son père Allal qui est racontée. Ce dernier, ayant participé à la guerre de libération d'Algérie, est pris d'effroi et de surprise par cette expulsion forcée et arbitraire.
«Comment pouvait-il admettre qu'un homme de cette stature (Boumediene), qui avait accompli de hauts faits d'armes à partir de la base d'Oujda, s'était engagé à côté de ses frères marocains pour la libération du Maghreb. Qui pouvait croire qu'un homme qui haranguait des foules, distribuait des terres aux petits fellahs, nationalisait des exploitations pétrolières et minières appartenant aux compagnies multinationales et défendant dans les tribunes tiers-mondistes les droits des peuples opprimés ait pu mettre les pieds dans une boue putride.», peut on lire dans le roman.
Quelle dignité lui resterait-il après avoir ordonné la déportation de milliers de pauvres gens, sous le fallacieux motif qu'ils seraient d'origine marocaine, alors que dans leur totalité, ils avaient ouvert leurs yeux en Algérie ? Est-il à ce point aveuglé pour effacer d'un trait le sacrifice de milliers de Marocains, qui avaient abandonné leurs familles pour rejoindre les rangs de l'Armée de libération nationale, soient expulsés, cependant, comme des clandestins?
Mansour Kedidir est politologue, essayiste et romancier. Parmi ses ouvrages : « La colère de la steppe » (éditions Pensée; 1987), « Bénie soit la mort de l'enfant naturel''' (ENAG, 1999) et « La nuit la plus longue » (éditions Apic, 2015).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.