Le Maroc en tête des listes du patrimoine de l'ICESCO avec 46 sites    Après Marrakech, Ivanka Trump découvre Dakhla (PHOTO)    Championnat arabe de robotique : Les équipes marocaines remportent plusieurs prix    Economie du sport au Maroc: ce que préconise le CESE pour la développer    Coronavirus au Maroc: 3.043 nouvelle infections et 2 décès enregistrés ce mercredi    Colloque / Settat : Apologie de l'initiative d'autonomie pour le Sahara marocain    Maroc : Les Bouquinistes en ligne, une nouvelle vision de la littérature ?    Rabat : « Spectres dansants », exposition d'Abdelhadi Mourid    L'Espagne adopte l'accord de Marrakech portant création de l'Alliance solaire internationale    L'école en mode reboot    Économie du sport: le CESE préconise une politique publique opérationnelle inscrite dans une loi-cadre    Covid-19 : 3.043 nouveaux cas et 2 décès ce 6 juillet    USA : des sénateurs réclament une enquête sur TikTok et la sécurité des données    Coupe du Trône : le derby Raja-Wydad délocalisé au stade Larbi Zaouli sans public    Aéroport Mohammed V: interpellation de deux Subsahariens pour leur implication présumée dans le trafic international de cocaïne    Narcotrafic : saisie de drones sous-marins opérant entre l'Espagne et le Maroc    Automobile: 5 points clés des statistiques de l'AIVAM    Coupe du Trône: tout ce qu'il faut savoir avant Wydad-Raja    La délégation officielle pour le pèlerinage se rend aux lieux de résidence des pèlerins marocains à La Mecque    Maroc : Tan-Tan signe un deuxième accord de jumelage avec une ville italienne    Football : L'international marocain Hamza Mendyl signe au club belge de l'OH Louvain    Euro Féminin / Angleterre 2022 : Programme de la phase de poules, chaînes de diffusion    Coup de bluff de la "Mecque des révolutionnaires"    USA: un week-end du 4 juillet sanglant    Allemagne : Sept ans de prison requis contre un Marocain accusé de terrorisme    Les deux Soudan facilitent la circulation des biens    En Algérie, les étranges manœuvres d'un président mal élu pour se survivre    Aid Al-Adha: une offre de près d'un million d'ovins et caprins à Rabat et sa région    L'assaut de migrants clandestins contre la clôture métallique de Melilla marqué par une violence féroce    «Le Maroc a parfaitement le droit de questionner la souveraineté espagnole sur Ceuta et Melilla»    Paris : L'Oriental Fashion Show célèbre le caftan marocain    Littérature : Fouad Laroui raconté par ses amis d'enfance    Alejandro Guillan: «Aussi bien les rythmes que les chants marocains ont des points en commun avec ceux de l'Espagne»    Shéhérazade : Immersion dans l'époque la plus glamour de l'histoire arabo-maghrébine    Le Souverain plaide pour une coopération internationale plus conséquente    Officiel: le derby Wydad-Raja délocalisé et à huis clos    La MDJS remporte la médaille d'or dans la catégorie gaming    Dakar: la RAM signe cinq conventions avec des partenaires au Sénégal    Programme solaire Noor Atlas : Masen lance un appel d'offres    Zone franche à Nador : Une première tranche pour bientôt    Croissance économique : 0,8% attendue pour le T3 2022 (HCP)    L'ancien PDG de l'aéroport d'Alger condamné à 8 ans de prison pour corruption    CAN féminine : Le Maroc bat l'Ouganda et se qualifie aux quarts de finale    Covid-19 : Le ministère de la Santé recommande en urgence une dose de rappel    Maroc : Le Comité CEDAW recommande des avancées égalitaires en arrondissant les angles    Le Groupe AKDITAL lance la Fondation AKDITAL    L'ONU répond à l'Algérie et au Polisario sur l'annulation des visites de De Mistura au Sahara    BTS : 2.186 candidats réussissent l'examen cette année    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Perpétuer une tradition victorieuse et décrocher une qualification heureuse
Publié dans Albayane le 24 - 01 - 2022

CAN-2021 : Maroc-Malawi…
AFAJDAR Anouar-ES de la MAP à Yaoundé
De premier abord, il serait très évident de constater une certaine suprématie du Maroc sur le Malawi. En se référant aussi bien à l'historique des confrontations entre les deux sélections ou tout simplement à leur parcours dans cette CAN-2021, le constat semble bien logique. Mais, sémiotiquement parlant, les Malawiens ont choisi le surnom « Flammes » non pas pour une raison fortuite, mais parce qu'ils se sentent capables de « brûler » à un moment où l'on s'y attendait guère.
Garder un œil sur 2017 et 2019 Cruel destin que celui du Maroc lors de ces deux éditions. Malgré une nette domination des Lions de l'Atlas lors des deux rencontres du deuxième tour, ils ont subi la loi du pragmatisme footballistique. Ils avaient quitté la compétition face à l'Egypte après un « court-circuit » électrique de « Kahrabaa » en 2017. En 2019, ils ont dit adieu à la CAN après une séance de tirs au but face au Bénin. C'est pour ainsi dire que dominer n'est pas toujours gagner.
Un premier tour bouclé sans défaite: Ô que c'est bien important ! Au terme d'un magnifique Maroc-Gabon et d'une soirée à grand spectacle et maints rebondissements, le Maroc s'est offert la première place du groupe C, devant les Panthères. Cette rencontre plus précisément, sans enjeu pour la qualification, a été d'une importance sans égal pour les Lions de l'Atlas. En effet, Hakimi et compagnie se sont trouvés et retrouvés pour la première fois dans la situation « courir derrière le score ». Et la bonne nouvelle, c'est qu'ils se sont montrés capables de réagir à chaque fois où ils ont été menés.
Changements décisifs
Alignant une formation largement remaniée face au Gabon, le sélectionneur national avait déclaré en conférence de presse d'après-match qu'il avait « pris un risque et qu'il assume ». Ce discours aurait été tout autre si le Franco-bosniaque n'avait pas mis les joueurs qu'il faut au bon moment.
Après l'entrée en jeu de Boufal, en l'occurrence, en deuxième période, les Panthères du Gabon se sont vus contraints de se regrouper dans leur camp pour repousser les vagues offensives marocaines. Ce même Boufal avait égalisé pour le Maroc d'un penalty qu'il a lui même obtenu et bouleversé le cours d'une rencontre qui allait tourner en faveur des Gabonais.
Faisons confiance à Hakimi
Il est tellement sûr de lui, qu'il a placé le ballon dans « l'ongle du diable ». Personne n'aurait cru que le joueur du PSG allait tirer ce coup-franc « droit au but ». Toutefois, les Lions de l'Atlas s'étaient procurés une multitude de coups de pieds arrêtés pareils et ils ont tous fini, soit dans les mains du gardien, soit dans un endroit autre que celui où le ballon devait atterrir.
Les Malawiens… Ce sont des tacticiens C'est la première fois que les Flammes emmenées par Mario Marinică parviennent à sortir de la phase de groupes. Le défi majeur pour elles sera donc assurément d'aller le plus loin possible. En accrochant le Sénégal (0-0), plusieurs sont ceux qui ont pointé du doigt le fond de jeu des Lions de la Teranga qui reste toujours aussi inquiétant. Mais rares sont ceux qui ont mis en relief la discipline tactique des Flammes. Cette équipe aura envie de compliquer la tâche aux Lions de l'Atlas mais c'est à eux de faire la différence à travers le système tactique adéquat, avec le talent et la créativité des joueurs. Aujourd'hui, il n'y a plus de match facile.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.