Fès s'active pour la lutte contre le tabagisme    Manal Manal Manal … est accusée de plagiat !    Botox parties à Marrakech. Un "ancien" nouveau scandale    Clap de fin pour la 2e table ronde sur la question du Sahara marocain    Dumbo, le célèbre éléphant de Disney revient dans les salles    Marocaine des Journalistes Sportifs (MJS)    Sahara marocain : Horst Köhler annonce un Genève III et de l'espoir    Inwi de nouveau désigné meilleur réseau internet mobile de l'année    Aujjar : Le mariage des mineures demeure une réalité qui interpelle tout le monde    Nota Bene    Eliminatoires CAN-2019 : Déjà qualifiés, les Lions font match nul au Malawi    Vidéo – La 10e édition de l'Afriquia Merzouga Rally est fin prête !    Paris: Souad Massi, l'icône algérienne « prête sa voix » aux manifestants    Belles distinctions pour le téléfilm « Ali Ya Ali » d'Abdelhaï Laraki    Attijariwafa bank mise sur la relance du crédit pour 2019    Vidéo : Une semaine après, la Nouvelle-Zélande rend hommage aux victimes de Christchurch    Un consulat pilote marocain à Algésiras    L'industrie manufacturière en bonne forme... la construction moins bien portante    «Miss handicap Côte d'Ivoire 2019» lance sa 2e édition    Les inconditionnels du Raja fêtent son 70e anniversaire    Naufrage à Mossoul: Le bilan s'élève à 100 morts    Le WAC retrouve le Horoya Conakry en quarts    Essaouia: Coup d'envoi de la 3è édition du Festival »Les Océanes »    Un 2ème Salon national professionnel dédié : 20% de l'effectif national en Sardi provient de la province de Settat    Edito : Contractuels instrumentalisés    Les contractuels instrumentalisés par Al Adl wal Ihssane et Annahj Addimocrati    Séisme politico- économique    Chine: Une explosion massive dans une usine chimique fait 47 morts    Azemmour : Arrestation d'une Française faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international pour homicide involontaire    Réunions de haut niveau pour Benchaaboun à Bruxelles    Accès à l'eau. Comment Lydec déploie son réseau    Le Groupe Banque Populaire plus que jamais champion de la collecte de l'épargne    L'entrée au capital de CFC de la région de Casablanca-Settat est actée    Education financière : CAM encadre 10.700 petits producteurs agricoles et ménages ruraux    Un carnage évité de justesse pour 51 collégiens pris en otage dans un bus à Milan    Journée mondiale de la météorologie    Driss Lachguar reçoit Nabil Chaath    Ces célébrités ont touché le fond : Heather Locklear    Divers    Le match contre le Malawi, un sérieux test pour les prétendants à la liste définitive de Renard    Le RTCMA fin prêt pour accueillir la 35ème édition du GP Hassan II de tennis    Kingsley Coman : Le retour d'un joyau fragile    Participation marocaine à la Conférence de l'ONU sur la coopération Sud-Sud    La lutte menée par le Maroc contre le trafic de migrants louée par le ministre espagnol de l'Intérieur    "Indigo" de Salma Bargach, un film marocain de classe mondiale    Ouverture officielle à Rabat des Journées de la Francophonie    L'artiste peintre Afif Bennani expose ses oeuvres à Montréal    El Othmani : La gratuité de l'enseignement, maintenue et affirmée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Caftan 2010 : Hommage au stylisme féminin
Publié dans Albayane le 04 - 05 - 2010

La 14e édition «Caftan 2010» a été organisée samedi soir au Palais des Congrès de Marrakech, à l'initiative de notre confrère le magazine «Femmes du Maroc». Cette année, cet événement a été organisé sous le thème «Circus Bohème».
L'édition du Caftan de l'année 2010 dédiée à la mise en valeur de la haute couture marocaine et orientale dans son authenticité mais aussi dans son aspect novateur, à travers l'innovation et la création artistique, a été marquée par la participation de célébrissimes stylistes du Caftan marocain, ainsi que des professionnels du secteur et des artisans.
Lors de cette édition, il a été organisé un défilé de haute couture et au cours duquel chaque styliste a essayé de séduire le public par ses nouvelles coupes, ses designs innovants et un mélange sans appel de couleurs qui reflètent d'ailleurs la diversité et la profondeur de la culture et des traditions marocaines.
D'après les organisateurs, «Rêve, Glamour, hymne au beau et à la femme à Caftan ouvre sa quatorzième édition sur une nouvelle alliance de la tradition et de la modernité pensées par des créateurs et des artisans marocains». Selon eux, «le caftan qui est cette année un show féerique de cirque de bohème, et aussi un hommage aux créateurs marocains, se veut généreux puisqu'il soutient le travail du Comité de Soutien à la Scolarisation de la Fille rurale (CSSF)».
Le chorégraphe français, Kamel Ouali, connu par le public marocain d'être le chorégraphe de l'émission, de télé réalité française 'Star Academy», a pris en charge, et ce depuis l'édition précédente, la direction artistique de cet événement en mettant à la disposition des organisateurs son savoir-faire pour créer un spectacle vivement apprécié par le grand public.
Pour lui, «Circus Bohème» est un thème mystérieux qui donne un libre espace de création pour les talentueux designers et nécessite de faire preuve d'une grande créativité, sachant qu'il a été beaucoup utilisé dans le cinéma, la peinture et surtout dans le milieu de la mode. Côté sélection de couleurs, chaque nouvelle édition est accompagnée de nouvelles couleurs. Cette année, l'orange a été à l'honneur pour marquer et refléter l'esprit féminin.
Les stylistes Fadwa Mellouk (jeune talent 2010), Amina Boussayri, Ihssane Ghaillan, Kacem Sahl, Nissrine Ezzaki Bakkali, Romeo, Samira Haddouchi, Samira Mhaidi Knouzi, Siham Elhabti, Zineb Lyoubi étaient également au rendez-vous pour cette 14ème édition.
Ce défilé de haute couture marocaine qui a démarré en 1996, a permis une évolution du Caftan permettant ainsi à cet habit traditionnel de dépasser les seules frontières nationales pour acquérir une valeur universelle.
Le Caftan marocain a longtemps été un moyen pour la femme marocaine de s'indentifier et de se distinguer côté vestimentaire, entre les différentes cultures arabes. Le défilé du Caftan marocain est une occasion de réitérer l'attachement de nos femmes marocaines à cet habit traditionnel, qui s'est modernisé au fil des temps.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.