Masters 1000 de Rome: Nadal bat Zverev et se qualifie en demi-finales    Changement d'heure: voici quand le Maroc va repasser à GMT+1    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Un joueur du Real en isolement    Compteur coronavirus: 35 nouveaux cas et 399 guérisons en 24H    Un séparatiste du «Polisario» lance un appel au meurtre visant des policiers marocains    L'Espagne prolonge les restrictions sur les vols en provenance d'Inde    Maroc: Les cafés et restaurants seront-ils autorisés à travailler de nuit ?    L'antitrust italien inflige une amende de 102 millions d'euros à Google    Santé connectée: A consommer avec modération !    Transport maritime: programmation d'une liaison spéciale entre Tanger et Algésiras    Oranje : Anwar El Ghazi présélectionné pour l'Euro 2021    Les Casablancais retrouvent l'historique Parc de la Ligue Arabe (Reportage)    Pays-Bas : Mohamed Ihattaren présélectionné avec les Jong Oranje    Covid-19 : l'OMS appelle à renoncer à vacciner les enfants pour donner les doses aux pays défavorisés    Podcast: Punk, en toute transparence    Réseaux sociaux: 84% des marocains utilisent WhatsApp en 2021    Melilla : Mise en échec d'une tentative d'immigration clandestine    65è anniversaire de la création des FAR : SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Football : Le Borussia Dortmund vainqueur de la Coupe d'Allemagne    Les pays en développement face aux défis de la reprise post-Covid    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Japon : l'état d'urgence élargi face à la pandémie    Technopark et le Cluster Solaire promeuvent l'entrepreneuriat    Afghanistan : les Etats-Unis se retirent d'une des plus importantes bases    Secousse tellurique de 4,1 degrés dans la province de Driouch    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Brahim Ghali, accusé de crimes contre l'humanité, appelle ses partisans «à poursuivre leur combat contre le Maroc»    Casablanca : un inspecteur de police contraint d'utiliser son arme pour interpeller un multirécidiviste dangereux    Conflit israélo-palestinien : la session du Conseil de sécurité de l'ONU sera tenue dimanche    Célébration du 65ème anniversaire de la création des Forces Armées Royales (FAR)    Météo/Maroc: temps peu nuageux au Royaume ce vendredi    Coupes de la CAF : Missions périlleuses pour le WAC et le Raja en déplacement    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    Fermeture des salles de cinéma : Les exploitants lancent un appel au ministre El Ferdaous    Livre. Danse avec les riches    La Russie veut franchir un nouvel cap dans sa reconquête de l'espace    60 ans des relations diplomatiques entre le Maroc et le Chili: Riche programmation culturelle dans les universités chiliennes    En Espagne, appels à empêcher Brahim Ghali de fuir le pays et que des mesures soient prises à cet effet    Migration : La CEA se penche sur la reconnaissance des compétences africaines au Maroc    Agressions israéliennes contre les Palestiniens : La Chine appelle l'Etat hébreu à la retenue    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nissan Qashqai : Où sont les jeunes ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 08 - 2008

Difficile d'entamer la présentation du Qashqai sans évoquer ses bonnes performances commerciales à l'échelon international. Normal. Car, il est rare de voir un véhicule de ce segment atteindre le seuil des 100.000 ventes en moins d'un an. C'est ce qu'avait pourtant réalisé le crossover de Nissan durant le mois de décembre 2007, alors qu'il n'avait été lancé qu'en mars de la même année. Le Qashqai s'est même mis sur son 31 en trustant la première place des ventes sur le segment des SUV compacts en Europe avec environ 20% de part de marché. C'est d'ailleurs parce qu'il est fortement prisé sur le Vieux Continent (avec plus de 170.000 clients) que le Qashqai arrive tardivement au Maroc. Peu importe, ce japonais haut sur pattes, mais au profil rabaissé et trapu, ne devrait pas tarder à se faire remarquer. C'est d'ailleurs sa ligne ramassée qui fait toute sa particularité sur le plan esthétique. Sans arborer les atours saillants d'une belle Alfa (cherchez puis excusez le pléonasme), le Qashqai affiche une bonne dose de créativité et de séduction. Un capot sculpté, des grands phares fronçants et une calandre en deux parties font tout le côté méchant de son regard. Mais c'est de profil qu'il apparaît le plus dynamique avec sa ligne de toit inclinée et sa ceinture de caisse haute. Celle-ci dicte son vitrage latéral et se prolonge jusqu'aux feux arrière qui débordent sur les ailes. Quant à la partie arrière, son traitement laisse croire que les designers ont préféré jouer la carte de la sobriété. Le résultat est globalement réussi. Si bien que le profil du Qashqai trahit un certain mélange de genres : un soupçon de break, les dimensions d'une compacte (il mesure 4,31 m, soit 3 cm de plus qu'une Peugeot 308) et l'allure d'un 4×4 urbain. Même quelqu'un comme Stéphane Schwarz, le directeur du design chez Nissan Europe, peut s'y perdre. Celui-ci avait ainsi déclaré à la sortie de ce modèle : «Le Qashqai est difficile à catégoriser car il est le fruit de différentes influences».
L'influence dont il est question est plutôt celle d'une berline moyenne sur un SUV compact. Une donne que l'on retrouve à bord du Qashqai, dont l'habitacle est proche de celui d'une berline. Le poste de conduite semble bien dans l'air du temps et devrait plaire à celui qui y prend place par son côté surélevé et le champ de vision qu'il offre sur la route. Quant à sa dotation et ses finitions, elles diffèrent selon sa motorisation. A ce niveau, Nissan Maroc propose le Qashqai en version 2.0 litres essence (150 chevaux), associée à la finition Elégance et en Diesel 2.5 l dCi (140 ch), lequel est décliné en deux niveaux d'équipement : Visia et Tekna. L'équipement de série, et donc commun à toutes les versions, s'entend du double airbag, de la climatisation, de l'autoradio CD et bien évidemment de l'ABS avec répartiteur et amplificateur de freinage. Les acheteurs du Qashqai essence auront droit dans sa finition Elégance, notamment, à une installation Bluetooth, un volant multi-fonctions (commandes audio et téléphone), un radar de stationnement, un capteur de pluie, un système audio à 6 HP et chargeur 6 CD… puis en option (+ 25.000 DH) à une boîte automatique du type CVT. On remarquera à ce niveau la pertinence du choix de l'importateur quant à proposer cette boîte uniquement pour la version essence, laquelle est la seule à être disponible en 2 roues motrices. Du côté du Qashqai Diesel, la livrée Tekna hausse le ton en s'enrichissant notamment d'une sellerie cuir, de phares au Xénon et du système audio à 6 HP et chargeur 6 CD.
Vient enfin la question des prix. Le Qashqai est accessible dans une fourchette allant de 270.000 à 350.000 DH. C'est plus qu'une compacte certes, mais plutôt moins qu'un 4×4 compact de renom, tels que le Toyota Rav4 ou le Nissan X-Trail. Du coup, et par rapport à ce dernier, on pourrait s'interroger sur une éventuelle cannibalisation qu'entraînerait le Qashqai. Celle-ci est théoriquement peu probable puisque ces produits ciblent deux profils différents. Les familles pour le premier, les jeunes couples et les célibataires pour le second. Ce n'est d'ailleurs pas par hasard que les marketteurs de Nissan ont choisi un skateboard pour faire connaître le Qashqai.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.