Relance économique : les 5 priorités de l'Autorité marocaine du marché des capitaux pour 2021    Et si on évoquait la gauche marocaine!    Confessions dominicales : Un Président inapte et retour en force du «chibanisme»    Maroc: une diplomate met à nu les allégations mensongères de certaines voix dissonantes sur les réseaux sociaux    Séance de politique générale le 1er février sur l'appui du produit national    Guerguarate : Le Maroc dément encore le polisario    Réseau FCA Morocco : La Continentale tisse sa toile à El Jadida    Le Crédit Agricole du Maroc affirme son soutien total à la filière céréalière    Bir Gandouz et El Guerguarat auront bientôt des zones de distribution et de commerce    «Extension des mesures de sécurité face à la hausse des fraude»    Quel dessein pour un secteur atterré?    Bourita: Sur Instructions royales, le Maroc est engagé à accompagner les parties libyennes jusqu'à résolution de la crise    Le dossier iranien au menu du premier contact entre l'Administration Biden avec Israël    Accord pour la formation des équipes de travail pour prendre des mesures pratiques    USA : Deb Haaland, une amérindienne ministre de l'Intérieur    Ovnis : la CIA lève le voile sur ses dossiers secrets désormais librement disponibles au téléchargement    En Nesyri surclasse Messi et Suarez    UFC: Dustin Poirier envoi McGregor au tapis!    L'UFC vire Azaitar!    L'épouse du regretté évoque son deuil près d' un an après la tragédie    Enfin un premier arrivage!    Moncef Slaoui : « la lenteur et la confusion autour du déploiement des vaccins ont frustré des millions de personnes dans le monde »    Vaccins Vs Nouveaux variants    Une action inédite de haute teneur sociale    Les inscriptions des étudiants étrangers au Maroc mises à l'épreuve    La M.N.A entre vents et marées!    Cardi B décroche le premier rôle dans une comédie    Les confidences d'Aya Nakamura    L'icône du jazz sud-africain Jonas Gwangwa n'est plus    Calligraphe: Rihani expose ses œuvres à Sidi Moumen    Internationalisation de l'économie marocaine : les perspectives de l'IMIS sur les dix prochaines années    Déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020    UNESCO et UE : Main dans la main pour lutter contre les contenus haineux sur Internet    Le baroud du déshonneur algéro-polisarien    Etude COLCORONA de l'ICM : Colchicine réduit le risque de complications liées à la Covid-19    Savoir-être : Comment se créer des moments de respiration quand la journée finit à 20h ?    La luxation des doigts : Quel traitement ?    CHAN : La Guinée rattrapée par la Zambie sur le fil !    En-Nesyri buteur de la Liga grâce à un nouveau triplé    Berkane : Découverte des plus anciennes gravures rupestres de l'Afrique du Nord    Allal Amraoui : «L'attitude schizophrène de l'Espagne envers le Maroc interroge à plusieurs égards»    Bouznika : De nouveaux résultats concrets font avancer le dialogue inter-libyen    CHAN2021 : le Maroc cherche un schéma offensif plus efficace    Message de condoléances et de compassion du Souverain à la famille de feu Moulay M'Hamed Iraki    Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions »    L'inexorable décrépitude de "La Comédie " La mémoire théâtrale de Fès compte ses jours !    Bouznika abrite un nouveau round du dialogue inter-libyen    Première édition de «Blabl'Art» à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La presse dans le collimateur
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 04 - 05 - 2002

Même si l'on parle de plus en plus de liberté d'expression dans les quatre coins du globe, les journalistes continuent de servir de cible facile à leurs détracteurs. Les rapports sont accablants.
Au Proche-Orient, en Algérie, dans les Balkans, en Espagne, aux Etats-Unis. Les journalistes et médias en général n'en finissent pas de payer un lourd tribut au terrorisme florissant ces dernières années. Menaces, enlèvements et même assassinats. Tous les moyens sont bons pour réduire au silence ceux qui risquent de déranger.
Le rapport pour le moins volumineux (700 pages), publié jeudi par l'organisation internationale Reporters sans frontières, va dans ce sens et reste des plus alarmants. Sur tous les continents, l'exercice du métier de journaliste a subi de rudes attaques au cours de l'année 2001. Trente-trois journalistes ont été tués, que ce soit dans des zones de combat ou délibérément abattus. Ils étaient 32 en 2000. Le nombre de journalistes victimes de ces actes est ainsi porté à 176 entre 1992 et 2001. Les interpellations de journalistes, au nombre de 489, sont en progression de 50 % par rapport à l'an dernier, les menaces et agressions, (716 cas recensés), de 40 %. Les actes de censure - 378 situations signalées - à l'encontre des médias se sont accrus de 28 %. Seul tord commis par les journalistes : le sens du devoir et le fait même d'exercer son métier. « De plus en plus de journalistes sont derrière les barreaux pour avoir dénoncé une malversation, critiqué la gestion d'un responsable, ou encore exprimé des inquiétudes de quelque nature qu'elles soient », indique le rapport, soulignant que 110 journalistes sont aujourd'hui détenus, contre 74 en 2000. Cent cinquante pays sont accusés de ne pas reconnaître la liberté de la presse.
Si la Chine, par exemple, a accédé à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et veut organiser les Jeux olympiques de 2008, sa presse n'en reste pas moins sujette au Parti Communiste. C'est aussi le cas de la Tunisie où, selon RSF, « le régime policier du président Ben Ali contrôle d'une main de fer les médias privés et publics, exerce une répression tous azimuts et se pose en victime à chaque fois qu'il est mis en accusation ».
En Cisjordanie, plus de 50 journalistes ont été blessés depuis le début de la seconde Intifada. Le rapport de la Commission pour la protection des journalistes affirme même que cette région occupée par Israël est actuellement « le pire endroit pour un journaliste ». La CPJ accuse explicitement le gouvernement Sharon de recourir à la force pour empêcher les journalistes de couvrir ses incursions. Elle dénonce aussi la détention par l'armée israélienne d'un journaliste de l'agence britannique Reuters. Jussry Al Djamal, un cameraman palestinien de 23 ans, a été interpellé mardi après-midi à Hébron, en Cisjordanie. Les autorités israéliennes n'ont pas voulu dire pourquoi Djamal a été arrêté ni où il se trouve. Ces « bavures » se multiplient également dans les pays les plus démocratiques. Les conséquences des attentats du 11 septembre 2001 n'ont pas fini de se faire sentir aux Etats-Unis et au Canada, fragilisant le principe fondamental de la libre circulation de l'information. « Dans la guerre engagée contre les forces du Mal, l'administration Bush est peu regardante sur les moyens », souligne RSF.
En Italie, la répression, par le gouvernement Berlusconi, des manifestations organisées contre la mondialisation lors du sommet de Gênes, a fait un mort et de nombreux blessés, dont 19 journalistes. Le rapport dénonce également les assassinats par des groupes armés en Espagne et au Royaume-Uni. Autant de faits qui montrent que le monde entier est entraîné dans une spirale inquiétante.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.