Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Simeón Oyono Esono Angue : L'ouverture d'un consulat à Dakhla reflète l'engagement de la Guinée équatoriale à soutenir l'intégrité territoriale du Maroc    UE : L'Algérie (re)dénoncée pour ses violations à répétition des droits fondamentaux    Maroc Telecom, « Top Performer RSE » pour la 7e fois consécutive    Polémique Macron et l'islam : Pogba dément avoir annoncé son retrait de l'équipe de France    Deux passeurs algériens arrêtés en Espagne (police)    Espagne. Un tableau de Picasso reproduit par Najat El Baz    La RSB renaît de ses cendres    Conjoncture : hausse de 0,3% de l'IPC en septembre dernier    Aérien : Oman Air rembourse les billets impactés par la Covid-19 au Maroc    Change: les devises étrangères contre le dirham marocain    Photo: Il y a 26 ans, la Jordanie et israël enterrent la hache de guerre    Islam de France. Erdogan se fait tirer les oreilles    Trump. L'Arabie saoudite va-t-elle signer la paix avec Israël?    Le roi Mohammed VI écrit au président autrichien    Ils ne sont forts que de nos faiblesses...    Textile : Les perspectives post-Covid décryptées par l'IMIS    Digitalisation de l'agro-industrie, une réponse agile à la crise sanitaire    La CAF signe un accord de partenariat avec l'ICSS    Portugal : Adel Taarabt prolonge avec le Benfica Lisbonne    UFC 254: Le légendaire combattant Nurmagomedov prend sa retraite    L'humidité réduirait la contamination au coronavirus [Etude]    De nouvelles mesures restrictives à Taroudant    Vaccin contre la grippe au Maroc : de longues listes d'attente chez les pharmacies!    Intervention de la brigade antigang dans la banlieue de Casablanca    Boeing et l'Université d'Arizona mettent la main dans la main : Désinfection Covid-19    El Jadida : 20 ans de réclusion criminelle pour un officier de police    Marrakech : Pour une cigarette, il met fin à la vie de son ami    Maroclear : Hausse de 6,5% de l'encours global des avoirs conservés en 2019    La Joconde débarque à Marrakech    Injaz Al Maghrib. Sicom In remporte la compétition (vidéo)    Casablanca: grave collision entre une voiture et une grosse moto (VIDEO)    Sahara: Les consulats africains dépriment l'Algérie?    Décès de Abderrazak Afilal Une icône du syndicalisme marocain s'en va    Covid-19: la situation épidémiologique à Casablanca-Settat au cœur du débat    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    Webinaire : La Fondation Attijariwafa bank débat de la protection des données personnelles    La Zambie se dote d' une ambassade au Maroc    Le Maroc condamne la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l'Islam et au Prophète Sidna Mohammed [Communiqué]    Ahmed Boukouss, recteur de l'Institut Royal de la culture amazighe    "Au détroit d'Averroès ". Une enquête ouverte sur le devenir d'une figure de la pensée    Hommage à Said Taghmaoui au Festival du film d'El Gouna    Abderrazak Afilal, fondateur de l'UGTM, n'est plus    Le blasphème dans le monde : droit ou délit ?    La Place Jamaâ El Fna renoue avec le spectacle    Pop philo, quand tu nous tiens!    Fouzia Nejjar ou le double défi    Samsung annonce le décès de son président, Lee Kun-hee    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lancement du programme «#DataCity Casablanca»: L'innovation entrepreneuriale relève de nouveaux défis
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 12 - 2016

Casablanca ambitionne de devenir un modèle de ville connectée et durable à l'échelle nationale et régionale.
Pour ce faire, une enveloppe de 30 milliards de dirhams est en instance de nouvelles idées. Il s'agit du budget réservé au réaménagement de la ville de Casablanca, afin d'en faire une agglomération intelligente et durable. C'est ce qui a été annoncé, mercredi 30 novembre à Casablanca, lors du lancement du programme «#DataCity Casablanca». Ce programme vise à impliquer le citoyen, en tant que principal acteur de la transformation numérique, à développer et à améliorer ses conditions de vie quotidiennes. Et pour y parvenir, la ville capitalise sur un écosystème entrepreneurial marocain naissant certes, mais en pleine expansion, avec un nombre de start-up multiplié par cinq entre 2012 et 2015.
Améliorer la mobilité, optimiser la gestion des ressources, réduire l'impact carbone sur l'environnement sont les principaux enjeux du nouveau programme «#DataCity Casablanca». Ledit programme est lancé par Numa Casablanca, membre du réseau mondial Numa, accélérateur de start-up et d'innovation, et a démarré au Maroc en octobre 2017. Entrepreneurs, universitaires, ou simples jeunes porteurs de solutions novatrices sont tous appelés à proposer leurs idées, et ce dans différents domaines, à savoir les télécoms, le bâtiment, le transport, gestion des ressources énergétiques, etc.
#DataCity Casablanca a débuté par une phase d'identification, en collaboration avec un collectif de partenaires, à savoir RATP Dev, Inwi, Michelin, Lydec et Lafarge Holcim Maroc. Ces derniers ont soumis de nouveaux challenges à l'écosystème entrepreneurial dans le cadre du programme. Il continuera jusqu'en juin 2017 et sera marqué par trois autres étapes clés dont l'organisation d'un cycle d'ateliers de co-construction et de formation, la sélection des meilleures solutions à travers une présélection sur dossier et une sélection finale prévue en avril 2017. Au final, le programme permettra l'incubation des projets pour le développement de prototypes et la conduite de tests sur le terrain. A noter aussi que le programme #DataCity Casablanca s'adresse à toute personne intéressée par le sujet de la Smart City, entrepreneurs ou aspirants entrepreneurs. Il leur permettra d'accéder aux données relatives à la ville, de profiter de l'expertise et des terrains d'expérimentation pour tester et construire des solutions pour la ville de demain.
Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.