Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Prise en charge des enfants abandonnés : Une circulaire du procureur général appelle à une "intervention positive"    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    Hausse de 12,4% du trafic portuaire global en 2020    La CNSS lance l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l'environnement    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Opération Marhaba : Sebta et Melilla craignent l'exclusion    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    HUSA-RSB : Hakam pour la continuité, Benali pour le déclic !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Religion : Le Compagnon du Prophète, Abû `Ubaydah Ibn Al-Jarrâh
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 11 - 2002

Nous vous proposons dans cette section de brèves présentations de quelques compagnons, ces hommes et femmes, qui ont grandi dans l'Ecole du Sceau du Prophète, paix et bénédictions de Dieu sur Lui, et qui ont puisé dans la lumière de sa guidance.
Sa silhouette longue et élancée lui donnait un air frappant. Son visage était lumineux et sa barbe clairsemée. Il était agréable à regarder. Sa compagnie était rafraîchissante. Il était extrêmement humble et courtois, voire un peu timide. Néanmoins, dans certaines situations il pouvait devenir sérieux et aussi vif que la lame tranchante d'une épée.
Il était décrit comme le " Amin " ou le gardien loyal de la communauté de Muhammad. Il était connu sous le nom d'Abû `Ubaydah mais son nom complet était Aamir Ibn Abdullah Ibn Al-Jarrâh. Abdullah Ibn `Umar, un des compagnons du Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur Lui) a dit de lui :
" Abû Bakr As-Siddîq, Uthman Ibn `Affân et Abû `Ubaydah Ibn Al-Jarrâh étaient très en vue au sein de la tribu des Quraysh. Ils étaient dotés du meilleur caractère et d'une grande modestie. Quand ils parlaient, ils ne vous décevaient pas, et quand on leur parlait ils ne vous accusaient pas de mentir. "
Abû `Ubaydah fut l'une des premières personnes à embrasser l'islam. Sa conversion suivit celle d'Abû Bakr un jour après. En réalité, c'est Abû Bakr qui les conduisit lui et Abd Ar-ahman Ibn Awf, Uthman Ibn Maz'un and Al-Arqam Ibn Abî Al-Arqam, au Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur Lui). Ensemble, ils déclarèrent leur adhésion à la vérité. Ils devinrent ainsi les piliers du formidable édifice de l'islam.
Abû `Ubaydah a survécu aux rudes expériences infligées aux musulmans de La Mecque. Avec eux, il endura les insultes et la violence, la douleur et la chagrin de ces persécutions. Malgré les épreuves, il demeura ferme et constant dans sa croyance en Dieu et en son Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur Lui). Cependant, la plus éprouvante expérience qu´il eut à traverser fut la bataille de Badr.
Abû `Ubaydah était à l´avant-garde de l'armée musulmane, combattant avec fougue, sans craindre de mourir. Les cavaliers quraysh, méfiants à son égard, se tenaient à distance. Cependant, un homme en particulier s'acharnait à poursuivre Abû `Ubaydah dans ses déplacements. Abû `Ubaydah faisait de son mieux pour éviter ce soldat. En dépit des tentatives désespérées d'Abû `Ubaydah, l'homme réussit à barrer le chemin d'Abû `Ubaydah et le contraindre au face à face. Abû `Ubaydah ne put plus se contenir. Il assena un coup d'épée à son adversaire. Sa tête roula à terre. Il gisait mort. N´essayez pas d´imaginer qui était cet homme. Comme nous l'avons mentionné plus haut, cette épreuve fut des plus éprouvantes pour Abû `Ubaydah. Que dire quand on sait que l'homme qu'il a mis à mort était Abdullah Ibn Al-Jarrâh, son propre père ?
Abû `Ubaydah ne voulait bien-sûr pas tuer son père mais dans la bataille qui opposait la croyance en Dieu et le polythéisme, le choix à faire était certes perturbant mais évident. Dans un sens, on peut dire qu´il a seulement tué le polythéisme incarné en la personne de son père. Dieu révéla ces versets coraniques en rapport à cet événement :
" Tu n'en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s'opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur père, leurs fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. Il a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Allah les agrée et ils L'agréent. Ceux- là sont le parti d'Allah. Le parti d'Allah est celui de ceux qui réussissent. " (Sourate 58 Al-Mujadilah ; verset 22). La réaction d'Abû `Ubaydah à Badr, lorsqu' il fut confronté à son père n'était pas surprenante dans la mesure où il avait affermi sa foi en Dieu, et ainsi atteint un haut degré de dévotion et d´implication pour la oumma de Muhammad auquel beaucoup aspiraient. Muhammad Ibn Ja´far, un compagnon du Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui), rapportait qu´une délégation chrétienne vint faire une requête au Prophète (Paix et Bénédiction de Dieu sur lui) : " Ô Abû-l-Qasim, envoie-nous l'un de tes compagnons, dont tu es satisfait, afin qu'il juge les questions de propriétés sur lesquelles nous sommes en désaccord. Nous avons un grand respect pour vous, les musulmans. "
Traduit de "Companions of The Prophet" ,
Vol.1, écrit par Abdul Wâhid Hâmid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.