L'émir de Qatar reçoit Wali Bank Al-Maghrib    Aéroport Mohammed V: Arrestation d'un Sénégalais faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international    Météo: les prévisions de ce mardi    Bolsonaro, roi Salmane, Mahmoud Abbas, ... félicitent le roi à l'occasion de l'indépendance du royaume    Coupe du Trône: Hay Mohammadi en ébullition après la victoire du TAS    « Ach Waqe3 » : l'actualité décryptée par Jamal Berraoui    Coupe du Trône : sacre historique du TAS    Décès du journaliste et militant Mustapha Iznasni    Nouzha Bouchareb participe au Salon Al Omrane Expo MDM à Paris    Google fête l'indépendance du Maroc    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Le BCIJ arrête deux présumés terroristes à Rabat    23.000 candidats aux concours des enseignants-cadres à Tanger    Les participants au 12ème Forum MEDays adoptent la Déclaration de Tanger    Sous la pression de la rue, Mohamad Safadi renonce à devenir Premier ministre du Liban    La réalisation des grands projets d'infrastructures nécessite près de 600 milliards de DH    L'expérience marocaine dans le secteur minier présentée en Chine    Le Onze national accroché par la Mauritanie    Coupe du Trône : Le HUSA et le TAS pour l'ultime acte    Euro 2020 : Allemagne et Pays-Bas décrochent leur qualification    Devoxx 2019 : Les développeurs en conlave à Agadir    Le Premier secrétaire s'entretient avec l'ambassadrice de l'UE au Maroc    Driss Lachguar reçoit une délégation du gouvernement de la jeunesse marocaine    Sao Tomé-et-Principe réaffirme son appui au Plan d'autonomie    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Salon du livre de l'enfant et de la jeunesse    Le grand maître du cinéma européen, Costa Gavras, à la rencontre des étudiants marocains    Taekwondo. La sélection marocaine ne rentrera pas les mains vides du tournoi international de Paris    L'élection de Mohamed Boudra à la CGLU met le Maroc sous le feu des projecteurs    Le chanteur malien Salif Keita interpelle son président et tacle Macron... sans langue de bois    Belle performance en finale de l'élève Fatima Zahra Akhyar    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    La finale de la Coupe de Trône : Le Tihad de Casablanca vs le Hassania d'Agadir    Le PPS et la Loi de Finances 2020    Lutte ouvrière!    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    L'alliance Renault-Nissan à la recherche du temps perdu    Mohamed Abdennabaoui : L'indépendance du pouvoir judiciaire est devenue une réalité    Nous sommes tous concernés par le diabète    Risques routiers: Renault Maroc sensibilise les écoliers!    Liban: sous la pression de la rue, un ex-ministre renonce à devenir Premier ministre    Province de Jerada : Activation du plan provincial de lutte contre le froid    Vandalisme sportif : Arrestation de 10 personnes à Salé    « Engagement et citoyenneté 2.0 », table ronde pour entamer la 5ème édition du Forum euro-méditerranéen des Jeunes Leaders d'Essaouira    Eliminatoires CAN 2021 : Triste match nul pour les Lions de l'Atlas    Les révélations fracassantes de Jamie Lee Curtis    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président du Nigeria en visite officielle au Maroc : L'axe Rabat-Abuja se renforce
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 11 - 06 - 2018

Le retour du Maroc au sein de l'UA a favorisé l'émergence de l'axe Rabat-Abuja. Sur le plan économique, les deux pays construisent une coopération diversifiée qui fait appel aux complémentarités existant entre les deux pays sur la base d'un partenariat gagnant-gagnant.
Le président de la République fédérale du Nigeria, Muhammadu Buhari, effectue depuis hier, dimanche 10 juin, une visite d'amitié et de travail officielle au Maroc à l'invitation de SM le Roi Mohammed VI. Selon un communiqué du ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie, le Souverain aura des entretiens officiels avec son illustre hôte et présidera avec le président nigérian la cérémonie de signature de conventions.
La même source a fait savoir que SM le Roi offrira, au Palais Royal à Rabat, un Iftar officiel en l'honneur du président de la République fédérale du Nigeria et de la délégation l'accompagnant, précisant que cette visite illustre la profondeur et la qualité des relations bilatérales fondées sur un partenariat solide et pérenne, à la faveur de la volonté commune de consolider les relations multidimensionnelles existant entre les deux pays.
Il faut dire que les relations bilatérales ont connu une nouvelle dynamique depuis la visite royale dans la République fédérale du Nigeria. Cette dernière est aujourd'hui la première puissance économique africaine avec un Produit intérieur brut de 415,08 milliards de dollars, selon les chiffres du Fonds monétaire international. Le Maroc a, quant à lui, réussi à consolider sa position de premier investisseur africain dans le continent, selon le rapport 2017 publié par FDI Markets, du groupe britannique Financial Times, qui affirme que «le Maroc reste aussi un important récepteur d'investissements étrangers au bénéfice de nouveaux projets en Afrique, mais il devient aussi lui-même un investisseur majeur dans le continent».
Les multiples accords et conventions de coopération conclus entre les deux pays lors de l'historique visite effectuée en décembre 2016 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Nigeria constituent la plate-forme idéale pour un déploiement de l'axe Rabat-Abuja à l'échelle continentale. Le retour du Maroc au sein de l'UA a favorisé l'émergence de l'axe Rabat-Abuja. Sur le plan économique, les deux pays construisent une coopération diversifiée qui fait appel aux complémentarités existant entre les deux pays sur la base d'un partenariat gagnant-gagnant. La construction d'un gazoduc reliant le Nigeria au Maroc est un projet titanesque qui symbolise cette nouvelle dynamique. Il s'agit, en effet, d'un véritable outil d'intégration et de développement régional, notamment en Afrique de l'Ouest, en ce sens qu'il devra traverser une douzaine de pays de la zone pour, à terme, être connecté au marché européen, avec tout ce qui en découle en termes de mise à niveau des infrastructures et de développement social. De même, l'agriculture est l'un des axes majeurs de la coopération entre les deux pays.
La visite de SM le Roi a été, en effet, émaillée du lancement d'un partenariat stratégique visant le développement de l'industrie des engrais au Nigeria, de bout en bout. Ce partenariat, qui devrait couvrir toute la chaîne de valeur agricole, porte, entre autres, sur la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures au Nigeria de même qu'il prévoit des mesures d'accompagnement des agriculteurs du pays le plus peuplé en Afrique (plus de 186 millions d'habitants).
Le partenariat scellé entre les deux parties englobe le développement d'une plate-forme de production d'engrais au Nigeria, le partage d'un réel savoir-faire en matière de développement de structures de blending locales et la promotion de l'innovation et l'effort en matière de recherche et de développement. Par ailleurs, il faut préciser que la visite royale à Abuja a permis de renforcer le cadre juridique régissant les relations bilatérales dans des domaines ayant trait aux services aériens, aux énergies renouvelables et à l'encouragement et à la protection réciproques des investissements.
Le déplacement du Souverain avait, en outre, donné un coup d'accélérateur à la collaboration spécifique aux secteurs de la pêche maritime, de la logistique, des finances et des assurances.
Du côté du secteur privé, un forum d'affaires maroco-nigérian s'était tenu en novembre 2016 à Lagos où les deux parties ont passé au crible les possibilités de coopération dans plusieurs secteurs à forte valeur ajoutée, notamment l'industrie agroalimentaire, l'équipement automobile, le tourisme, le phosphate, la construction, les banques et les produits artisanaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.