La déconcentration administrative: un enjeu de démocratie    PAM: Les dissidents reportent le congrès    Début de semaine mitigé    Le marché pétrolier en ébullition    L'Boulevard 2019: La relève sur un tremplin    Tremplin 2019: Une 19e édition et un esprit toujours aussi bon enfant    Skhirat: 1ère réunion du comité de pilotage de la 3e phase de l'INDH    Suivez en direct: PSG vs Real Madrid et Atlético Madrid vs Juventus    Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean : Le marocain Mustapha Fahmi primé    OCP renforce sa position de leader en Asie    Le déficit de liberté économique, une menace pour la démocratie    Insolite : Héritage dépensé    Pedro Sanchez : J'espère que les Espagnols donneront une majorité plus large au Parti socialiste    News    Dakar salue l'engagement infaillible de S.M le Roi en faveur de la paix et de la sécurité en Afrique    Liverpool chute, l'Ajax carbure et le Barça s'en tire à bon compte    Djorkaeff à la tête de la Fondation Fifa    Le Onze national des locaux attendu aujourd'hui à Alger    Amadou Ba : Le soutien à l'intégrité territoriale du Maroc est une constante de la diplomatie sénégalaise    Des centaines de poissons morts asphyxiés en bordure de l'Oued Massa    L'accès des enfants réfugiés à la scolarisation, une initiative assurément louable    Le Maroc et le Danemark scellent un nouveau partenariat dans le domaine de la statistique    Les produits du terroir jouent un rôle clé dans le développement agricole durable    Le développement de la flotte de RAM, un prérequis pour mieux servir le tourisme national    Le Festival international du film de femmes à Salé lance la nouvelle saison culturelle    Mouna Fettou: Nous avons besoin d'une véritable industrie cinématographique    Le Maroc invité d'honneur du Festival d'Helsinki de la musique sacrée    Trump annonce un durcissement « substantiel » des sanctions contre l'Iran    Tourisme : La tendance positive du début d'année se confirme    U.S. Seeks to Heighten Scrutiny of Foreign Investment in Tech, Infrastructure, Data    Brexit : le risque d'un « No-deal » est très réel    Assemblée Générale Ordinaire de la FRMF    Rapport de la Cour des comptes : Tamek tire à boulets rouges sur Jettou    Maroc-France. Appel à projet pour l'enseignement des soft skills à l'université    Guaido poursuivi pour ses liens présumés avec des narco-trafiquants    Mur à Sebta. Vox se fait remonter les bretelles par le PP    Meknès. Le Barbe et l'Arabe-Barbe à l'honneur    Moga Festival ou l'avant-garde de la musique électronique    Quel gouvernement pour le PLF 2020?    Incendies: Fermeture de milliers d'écoles en Indonésie et en Malaisie    La « Cour suprême » de Facebook pourra annuler les décisions de Mark Zuckerberg    Sahara : A quoi joue l'Espagne ?    Le Professeur Rachid Yazami reçoit à Paris le Prix de l'Investisseur arabe    Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir    Le Maroc invité d'honneur du festival d'Helsinki de la musique sacrée    Météo: le temps qu'il fera ce mercredi    Divers    Ligue des champions: Raja et Wydad proches de la phase de poules    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le nouveau service de «Dotation touristique supplémentaire» en quelques clics
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 03 - 2019


Disponible sur le portail de l'Office des changes
L'Office des changes a franchi un nouveau Cap en lançant il y a quelques jours un nouveau service en ligne. Elaboré avec la direction générale des impôts (DGI), ce nouveau service baptisé « Dotation Touristique Supplémentaire – DTS » vous permet d'en faire la demande en quelques clics. Dans le détail, il a été conçu après environ trois mois l'entrée en vigueur de l'instruction générale des opérations de change. Ainsi, à partir du 1er janvier la dotation touristique a été revue à la hausse. Son montant est actuellement fixé à 45.000 dirhams contre 40.000 dirhams en plus de la possibilité de bénéficier d'une dotation touristique supplémentaire d'un montant équivalent à 10% de l'impôt sur le revenu dans la limite de 55.000 dirhams, soit un plafond total de 100.000 dirhams par personne et par an.
Le service mis en place vise à calculer automatiquement ledit supplément. «Le lancement de cette plate-forme électronique s'inscrit dans le cadre des efforts conjoints des deux institutions visant l'amélioration des services rendus aux citoyens et la dématérialisation des procédures administratives», indique la note d'information rendue publique récemment par l'Office des changes. Dans cette perspective, l'Office a mis sur son portail un guide d'utilisation de la dotation touristique supplémentaire afin d'éclairer les utilisateurs.
Ce document téléchargeable explique par étapes les modalités de fonctionnement de ce service disponible sur l'adresse (https ://dts.oc.gov.ma). Dans la pratique, une fois connecté à la plate-forme, le requérant renseigne les champs figurant sur le formulaire (nature du document CIN ou CIM pour les étrangers, numéro du document, nom, prénom, date de naissance, passeport et adresse e-mail).
Après avoir rempli correctement le formulaire, il se verra doté d'un code unique généré automatiquement. Ensuite, le requérant doit procéder à l'édition du récépissé en cliquant sur le bouton « Imprimer le récépissé ». Par ailleurs, il devra se rendre au point de change de son choix à savoir banque, bureau de changes ou établissement de paiement) muni du document contenant le code unique pour activation de son droit. Notons que le demandeur a la possibilité d'effectuer autant de demandes via ce nouveau service dans la mesure où il n'a pas déposé le récépissé à un point de change et que ce dernier n'a toujours pas calculé la dotation touristique avec le supplément. A partir du moment où le montant est validé, l'opération est considérée comme définitive pour toute l'année bloquant ainsi toute modification ou annulation. Enfin, l'Office des changes ajoute par ailleurs que les citoyens détenant une attestation délivrée par une administration marocaine justifiant le montant de l'impôt sur le revenu payé au titre de l'année précédente pourraient se rendre directement auprès des points de change du Maroc afin de demander le calcul de leur supplément sur présentation dudit document.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.