Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Adoption en Conseil de gouvernement du projet de loi de finances rectificative    Vacances d'été: les horaires à éviter sur les autoroutes du Maroc    La mosquée Hassan II cherche un exploitant pour ses hammams    Stress test: Les banques marocaines toujours résilientes    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Covid-19: Inquiétude chez les élus américains    Covid19: 186 nouveaux cas ce mardi à 10h00    Plus de 45.000 MRE regagnent leur pays de résidence    Abderrahmane El Youssoufi raconté par son compagnon de route    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Hausse du SMIG : Voici ce que vous devez savoir    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    Maroc/Covid-19: les fonctionnaires de trois prisons reconfinés    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : quel impact sur les congés    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Les températures resteront élevées pendant plusieurs jours : La canicule s'installe !    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    COVID-19. Pour qui roule l'OMS?    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    1.107 cas de triche au bac détectés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 08 - 2019

La 4ème édition se tiendra du 29 août au 1er septembre à Marrakech
Le 4ème festival Atlas Electronic se tiendra du 29 août au 1er septembre à la Villa Janna à Marrakech pour sensibiliser, de nouveau, à la question de la mobilité. La nature de cette musique abonde clairement dans le sens de la thématique de cet événement dont la 4ème édition rassemblera 125 artistes de 15 pays. En fait, le festival, qui se tiendra sous le slogan « Moving Forward» (aller de l'avant), souhaite, selon les initiateurs, mettre l'accent sur les inégalités quant à la liberté de mouvement et de déplacement, et leurs conséquences sur le paysage culturel mondial.
«En effet, pour certains, voyager au-delà des territoires est un véritable luxe. Il s'agit d'une liberté de mouvement, de parole et de pensée qui n'est pas donnée à tous, notamment aux artistes, à travers le monde», exalte la même source. C'est pourquoi Atlas Electronic a mis en place une programmation qui aborde la thématique sous différents angles et à travers diverses disciplines artistiques, à savoir musique, photographie et vidéo outre des ateliers et débats.
En détail, le festival se déroulera dans 3 scènes pour y recevoir des artistes aux multiples univers. Dans ce sens, les organisateurs annoncent la participation du duo marocain de Djs, Kalboca, ainsi que la productrice et djette parisienne Crystallmess. A son tour, le « gnaoui blanc », Jauk Armal, sera également de la partie. Aussi, le groupe marocain de musique expérimentale Raskas et la chanteuse sud-africaine Ntombi Ndaba se produiront au festival. Celle-ci participe, selon la même source, à un projet de l'artiste résident, Esa Williams, ayant pour but de mettre en lumière différents types de sons africains, voire explorer la culture et le background historique dont ils ont été inspirés. «Ces trois dernières années, j'ai pu présenter à Atlas Electronic des performances d'artistes amis (comme Mim Suleiman ou Ata Kakl). Pour cette édition, je voulais continuer sur la même lancée en allant un peu plus loin qu'une simple présentation des morceaux…», explique Esa Williams.
Quant à la scène de l'amphithéâtre, elle sera occupée par le producteur du label de future-jazz Kamal Williams. Il y invitera Kieron Ifill, alias K15, ainsi que Louis Chen, Mr Wynters et l'artiste de grime, Mez. Dans la même soirée, le MC marocain Yazid Bezaz fera son show. De son côté, le label marocain, Casa Voyager, disposera cette année d'une scène dédiée. Il y accueillera la sélectionneuse marocaine MMMC, ainsi que des performances live de Viewtiful Joe et Gary Gritness.
Au programme un Back to back entre mad miran et Kreggo est également prévu. Une scène sera également dédiée à l'organisation londonienne, Boiler Room qui accueillera à son tour plusieurs artistes dont Houariyate, Dollypran et Polyswitch.
Outre le line up musical, Atlas Electronic offre, selon la même source, une belle plate-forme aux autres formes d'art. C'est le cas du projet «Afrorack» de l'Ougandais Bamanyan Brian ou encore «Guedra», projet féminin de dance traditionnelle.
Aussi, les festivaliers pourront profiter de talks et de débats autour de sujets différents, dont «les droits d'auteur» et «l'émancipation des artistes». De quoi faire l'intérêt de l'événement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.