Covid-19 au Maroc : 153 nouvelles infections et aucun décès ce samedi    Compteur Coronavirus : les nouveaux cas continuent leur augmentation, 153 contaminations en 24h    Amélioration de l'école publique : le ministère de l'Education lance un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    RDC : au moins 1.284 cas suspects de variole du singe signalés depuis le début de l'année    La guerre en Ukraine sur fond de crise énergétique internationale, par Yassine Gamal    Températures prévues pour le dimanche 22 mai 2022    Tempête en Allemagne: un mort et près de 60 blessés    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Les supporters de l'OCK interdits de déplacement à Casablanca    Bourse de Casablanca : Une nouvelle semaine dans le rouge    Guerre en Ukraine : Joe Biden valide l'envoi de 40 milliards de dollars d'aide à Kiev    Boxe: Khadija El Mardi sacrée à Istanbul vice-championne du monde des poids lourds    Variole du singe : pas de raisons de s'inquiéter selon Tayeb Hamdi    Nostalgie : Hassan Sefrioui, un grand dirigeant sportif de Tanger    LaLiga : Dénouement dans les courses à l'Europe et au maintien    Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien    Le Directeur Général de l'ONEE explore de nouvelles possibilités de financement avec la Suisse    L'Ambassade du Maroc au Sénégal réfute les allégations de l'ambassadeur palestinien à Dakar    Melilla a enregistré une secousse de magnitude 4    INTELAKA : 44 695 crédits accordés depuis le début du programme    Voici la date de l'Aid Al Adha 2022 au Maroc    Première édition de "Safi Investor Day" : la cité portuaire en émergence    Région de Casablanca: les prix des légumes ce samedi    Quand Rico Verhoeven danse sur du Chaâbi (VIDEO)    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane suite à sa consécration à la coupe de la CAF-2022    Bono vainqueur du trophé Zamora    Le DG de l'ADM Anouar Benazzouz prend la présidence de la fédération routière internationale    France : grève au Quai d'Orsay le 2 juin contre les réformes qui décapitent le corps diplomatique    Nabila Mounib peut désormais accéder au parlement    ONU : engagement renouvelé aux objectifs du Pacte de Marrakech sur les migrations    Casablanca. Interdite d'accès en classe à cause d'une jupe: du nouveau dans l'affaire    Région de Khémisset: trois enfants meurent noyés    Maroc-Espagne: Plus de 2 600 véhicules ont déjà franchi les frontières    Dérives verbales de l'ambassadeur palestinien à Dakar : Hassan Naciri remet les pendules à l'heure    Etude : Vivre à proximité d'un feu de forêt augmente les risques de cancer    PSG où Real Madrid ? Mbappé se prononcera ce week-end    France : voici les 27 ministres du nouveau gouvernement Macron    Justice : réactivation de l'accord de jumelage maroco-belge    Le Maroc fait don d'un laboratoire de langues à l'Académie diplomatique en Mauritanie    Le Maroc appuie l'élargissement de la Convention contre la torture    Voici la météo pour ce samedi 10 mai 2022    Paris : Spectacle solidaire de D'jal le 29 mai au profit de l'association keepSmiling    Décès de l'acteur égyptien Samir Sabry à l'âge de 85 ans    L'icône de Jil Jilala, Hajja Sakina Safadi, n'est plus    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    Madrid : Présentation du 26e Festival de Fès des musiques sacrées du monde    Le projet de loi n° 66.19 sur le droit d'auteur adopté à la Chambre des conseillers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Raiss Younes : «Nous pouvons offrir des solutions clefs en main à des investisseurs potentiels»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 01 - 2020

Entretien avec Raiss Younes, directeur général de mWellness Centers
ALM : Parlez-nous du concept mWellness Centers. En quoi est-il innovant ?
Raiss Younes : mWellness Centers est une marque leader dans le domaine du sport et du bien-être, mais c'est aussi l'histoire d'une passion qui a réuni deux frères sportifs, Mohammed et moi-même, qui sommes deux anciens champions nationaux de tennis. Après une carrière à l'étranger, nous avons décidé en 2002 de revenir au Maroc par patriotisme et avec l'envie de participer à l'essor économique du Royaume. Nous avons alors investi dans un projet totalement nouveau qui a consisté en la mise à la disposition de nos concitoyens de centres de fitness haut de gamme aux standards internationaux, et en la promotion des valeurs du sport.
Cette envie a été renforcée par le manque flagrant à cette période d'infrastructures sportives de qualité et de ressources humaines qualifiées. Nous avons donc démarré en 2004 à Rabat avec la franchise du Fitness Premium Clubmoving. Après quelques années d'activité, nous avons complété notre offre avec d'autres services de bien-être comme la minceur, la beauté et les hammams via la création de notre franchise mSpa, la méditation et le yoga à travers notre franchise mYoga, ou encore la nutrition servie par notre franchise de restaurants mChef. Nous avons également choisi de faire profiter nos clients de l'expertise de l'enseigne internationale de coiffure Jean Louis David, une franchise importée en exclusivité au Maroc. Notre positionnement est aujourd'hui encore tout à fait inédit : «m» représente notre pays et «Wellness» fusionne les mots «Wellbeing» et «Fitness », l'équilibre et la symbiose entre un bon état physique, sportif et mental. Tout ceci afin de permettre à nos adhérents d'avoir un one-stop univers totalement dédié à leur bien-être à Rabat, mais aussi à Meknès, Tanger et plus récemment Kénitra où nous venons d'inaugurer notre quatrième centre.
Le bien-être est un secteur qui compte de plus en plus d'acteurs au Maroc. Comment faites-vous pour vous différencier?
Nous constatons effectivement l'installation de plus en plus d'acteurs au Maroc dans les secteurs du fitness, du spa, de la coiffure, de la restauration nutritionnelle ou du yoga. Toutefois, il est difficile par expérience de maîtriser un concept de bien-être global car il nécessite diverses expertises, exige beaucoup d'investissement et impose un dévouement total à l'opérationnel, ce qui peut s'avérer contraignant pour la majorité des investisseurs.
Pour nous, le Wellness est avant tout une histoire de passion, pas d'argent. Nous avons choisi de ne pas avoir d'autre préoccupation que celle de gérer nos centres et développer notre concept. Cette proximité nous permet de rester en contact avec la réalité de notre métier, de maintenir et d'améliorer la qualité de nos infrastructures et de nos équipements, de fidéliser notre clientèle et de faire progresser nos ressources humaines à travers notre académie de formation interne mAcademy.
Quel bilan faites-vous de votre croissance depuis la création de votre premier centre mWellness Centers à Rabat ?
Il y a 15 ans, nous avons opté pour le long terme et fait le choix d'acquérir nos terrains et de bâtir nos centres. Nous les avons aménagés, équipés et exploités et nous continuerons à procéder de la sorte demain. Ces années d'expertise ont permis à mWellness Centers Group d'acquérir une expertise à 360° dans le domaine du bien-être mais aussi celui de la conception, de la construction, de l'aménagement, de la gestion et du développement. Nous avons aujourd'hui les moyens et les filiales nécessaires pour accompagner les projets existants ou à venir, de leur réflexion à leur implémentation, en passant par leur gestion. Nous pouvons offrir des solutions clefs en main à des investisseurs potentiels, à des jeunes qui veulent se lancer ou à des groupes qui souhaitent s'installer. Nous offrons pour ce faire la marque mWellness Centers ou quelques marques du groupe, et nous faisons de l'audit et du conseil.
Vous développez le réseau mWellness Centers avec un nouveau centre à Kénitra. Quelles sont vos ambitions au Maroc ?
Notre ambition est de généraliser nos mWellness Centers sur l'ensemble du pays, afin de faire profiter tous nos citoyens de notre concept de mieux-être premium. Nous avons le mois dernier renforcé notre présence par l'ouverture d'un centre à Kenitra s'étalant sur 3.500 m² et contenant tous nos univers. Nous sommes aussi en phase de démarrer la construction de notre premier mWellness Centers à Fès. Nous sommes également heureux de vous annoncer que nous allons inaugurer au premier trimestre de cette année une nouvelle chaîne de restauration familiale avec une ouverture à Meknès.
Avez-vous pensé à l'International?. Est-ce qu'une telle aventure fait partie de vos projets futurs?
Notre expérience nous donne les moyens de nous exporter en propre et d'exporter notre marque via des franchises ou des services en matière d'audit, de conseils et de management.
Nous menons actuellement des discussions avec des groupes sérieux sur des projets d'implantation en Afrique et au Moyen-Orient. Et cela, avec l'ambition de devenir un acteur régional majeur.
Que réservez-vous pour 2020 ?
Parallèlement à nos projets de développement au Maroc, nous avons jugé opportun de créer des outils de communication qui faciliteront l'accès de nos concitoyens à des informations clés en rapport avec leur bien-être, que ce soit en matière de fitness, de beauté, de spa, de minceur, de relaxation ou autre. Nous avons créé dans ce cadre un magazine spécialisé, mWellness Centers Mag, qui sera lancé ce mois. Les sujets traités incarnent les valeurs du bien-être prônées par notre groupe, dans un objectif de partage et d'échange.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.