Le taux de remplissage des barrages au Maroc atteint 50 %    Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ne sortez pas sans vos masques sous peine d'amende et d'emprisonnement !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 04 - 2020

1141 cas confirmés, 7 nouvelles guérisons et 3 nouveaux décès
Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'est toujours pas convaincue par le port obligatoire du masque, au Maroc il est désormais interdit de sortir de son domicile sans porter un masque de protection. Un communiqué conjoint des ministères de la santé, de l'intérieur, des finances et du commerce et de l'industrie a annoncé lundi dans la soirée que le port du masque est obligatoire dès ce mardi pour l'ensemble des personnes autorisées à se déplacer. Cette nouvelle mesure n'est pas seulement un devoir mais une obligation dans la mesure où tout contrevenant est passible des sanctions prévues par l'article 4 du décret-loi 2.20.292 qui prévoit une peine de prison allant d'un à trois mois et d'une amende entre 300 et 1.300 DH, ou l'une des deux en respectant le principe de la peine la plus lourde. Pour garantir ces masques en quantités suffisantes et dans le cadre de la mise en œuvre des Instructions royales, les autorités ont mobilisé un ensemble d'industriels nationaux pour les produire, de même que leur prix de vente a été fixé à 80 centimes l'unité et ce, avec le soutien du Fonds spécial Covid-19.
Dès l'annonce de cette mesure, les citoyens se sont empressés d'acheter des masques dans les différents points de vente (Marjane, Carrefour, BIM…). Ce mardi matin, trouver un masque était mission impossible étant donné que les stocks ont été écoulés. Certains promettent que dès mercredi ils seront à nouveau livrés. Alors qu'il est difficile pour les particuliers de se procurer actuellement un masque, l'OMS a estimé lundi que les masques ne sont pas «la solution miracle» contre la pandémie. En effet, le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lors d'une conférence virtuelle: «Ce qui est clair, c'est que nous en savons peu sur ce sujet. Nous encourageons les pays qui considèrent la généralisation du port du masque à étudier son efficacité afin que nous puissions tous apprendre de cela», ajoutant : «Il n'y a pas de réponse binaire, pas de solution miracle. Les masques seuls ne peuvent juguler la pandémie de Covid-19».
Le port du masque seul n'est pas «la solution miracle», a estimé le patron de l'OMS. Selon ce dernier, leur usage généralisé n'est justifié que si les autres mesures barrières sont impossibles ou difficiles à mettre en place. Ce grand virement vers la généralisation du port du masque s'explique par l'hypothèse selon laquelle le coronavirus pourrait se transmettre via l'air expiré (les «aérosols» dans le jargon scientifique). Toutefois, ce mode de transmission n'est pas encore scientifiquement prouvé. La question qui se pose à présent est de savoir si les Marocains continueront de porter un masque de protection après la période de confinement sanitaire.
1.141 cas cumulés
Le ministère avait annoncé ce mardi à 8 h, 21 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus, portant le nombre total des cas confirmés dans le Royaume à 1.141. A l'heure où nous mettions sous presse, aucun nouveau bilan n'a été publié. Ainsi, le nombre de décès dus au virus s'est élevé à 83 avec 3 nouveaux cas et les cas guéris se sont chiffrés à 83 avec 7 nouvelles guérisons. Le nombre total des cas exclus après des résultats négatifs d'analyses effectuées au laboratoire s'est établi à 4.131. Casablanca-Settat est toujours en tête des régions comptant le plus grand nombre de cas confirmés, suivie de Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech Safi et Fès-Meknès. Ces 4 régions à elles seules concentrent la majorité des cas de contamination. La région de Dakhla-Oud Eddaha est toujours épargnée par le virus. Les 1.141 cas testés positifs ont été recensés dans les régions de Casa-Settat (332), Marrakech-Safi (201), Rabat-Salé-Kenitra (186), Fès-Meknès (152), Tanger-Tétouan Al Hoceima (96), l'Oriental (71), Darâa-Tafilalet, (46), Beni Mellal-Khénifra (33), Souss-Massa (19), Laâyoune-Sakia El Hamra (4) et Guelmim-Oued Noun (1).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.