«Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Penser le concret    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Assurer la continuité des services dans le respect des règles de sécurité    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Rabbah met l'accent sur le rôle des investissements pour assurer la sécurité énergétique    Non à un gouvernement de compétences ou de salut national    Aziz Akhannouch: Les exportations de produits agricoles totalisent 17,5 milliards de DH jusqu'à présent    Le Maroc accède au 2ème rang africain en tests de dépistage du Covid-19    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Coronavirus : 26 nouveaux cas, 7.859 au total, mardi 2 juin à 10h    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Achraf Hakimi de nouveau buteur    La capitale des alizés prépare sa relance post-confinement    La culture en détresse    Les différentes pistes du CMC pour relancer l'économie nationale    Le Bureau politique réitère son appel à tous les militants de rester unis autour de leur parti    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    Pr Abderrahmane Machraoui : Les mesures prises par les autorités marocaines ont été prudentes, sages et exemplaires    Arrestations pour violation de l'état d'urgence sanitaire à Essaouira    De la drogue saisie par les FAR près du mur de protection    Les humanitaires espagnols en effroi devant le détournement des aides destinées aux camps de Tindouf    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Hyperpuissance    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Les Etats-Unis s'embrasent    France: C'est l'heure de la reprise économique    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Epidémies... Ces romanciers qui ont tout vu !    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    La coupe du Trône, un cadeau d'adieu avant l'heure    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 04 - 2020

Au programme, spectacles, conférences, playlists, conseils de lecture…
Pour soutenir toutes celles et tous ceux qui sont confinés chez eux durant l'épidémie du Covid-19, l'Institut du monde arabe se virtualise et met en place #LImaALaMaison. Il s'agit d'une programmation spéciale mise en œuvre sur son site et sur les réseaux sociaux. Elle comprend, en effet, spectacles, conférences, playlists, conseils de lecture, DJ sets, gastronomie, ou activités pour les enfants. «Chaque jour pendant le confinement, l'IMA va proposer un nouveau contenu à lire, regarder ou écouter, seul ou en famille, pour découvrir le monde et la culture arabes, et voyager sans quitter son domicile. L'Institut ouvrira également ses plateformes, à cette occasion, à des artistes souhaitant partager leurs créations», indique l'IMA sur sa plateforme.
Des Journées de l'Histoire du monde en arabe 2020 en écoute sur soundcloud
L'Institut du monde arabe propose au public un ensemble des rencontres de la première journée de l'histoire du monde en arabe 2020 en écoute sur soundcloud. «Pendant les trois dimanches dédiés aux Journées de l'Histoire de l'Institut du monde arabe, ces phénomènes seront analysés, décortiqués et expliqués par des spécialistes du monde arabe d'aujourd'hui, lors d'une grande «université populaire» gratuite et ouverte à tous», explique l'IMA.
La Chaire de l'IMA met à disposition son projet encyclopédique «Cent et un livres»
Chaque jour, et ce pendant 40 jours, la Chaire de l'IMA met à la disposition au public un livre au format numérique du projet encyclopédique «Cent et un livres». Cet ouvrage s'inscrit dans le cadre d'un ambitieux projet culturel initié et mis en œuvre par deux institutions culturelles de renommée, le Prix du Roi Fayçal à Riyad et l'Institut du monde arabe à Paris, représenté par la Chaire de l'Institut. «Ce projet se donne pour objectif de faire connaître auprès du grand public une centaine de chercheurs et universitaires arabes et français qui se sont distingués par leurs considérables efforts destinés à la promotion des différentes formes de dialogue constructif et interactif entre les deux rives de la Méditerranée au cours des deux derniers siècles». Ainsi, parmi les ouvrages proposés on trouve «Fatema Mernissi, figure emblématique d'une féministe en terre d'Islam» de Hayat Ammamou et «Vie et formation», d'Abdelkbir Khatibi.
Prix 2020 de la littérature arabe : Appel à candidatures
L'Institut du monde arabe lance un appel à candidatures pour le Prix de la littérature arabe. Créé en 2013, ce Prix est la seule récompense française distinguant la création littéraire arabe. Doté de 10.000 €, il promeut l'œuvre (roman ou recueil de nouvelles) d'un écrivain ressortissant de la Ligue arabe et auteur d'un ouvrage écrit en arabe et traduit en français ou directement écrit en français et publié entre le 1er septembre 2019 et le 31 août 2020. Les éditeurs ou écrivains qui souhaitent proposer un ouvrage éligible au prix doivent envoyer, selon l'IMA, la (ou les) publication(s) en trois exemplaires à la Fondation Jean-Luc Lagardère (42, rue Washington, Immeuble Monceau, 75408 Paris cedex 08) avant le 30 juin 2020. Pour les ouvrages dont la parution est prévue après le 30 juin 2020, les écrivains et éditeurs pourront, dans un premier temps, ne faire parvenir à la Fondation que les épreuves de l'ouvrage. La sélection des 6 à 8 ouvrages finalistes sera annoncée début septembre. Les ouvrages retenus seront soumis aux membres du jury composé d'éminentes personnalités du monde des médias, des arts et de la culture et de spécialistes du monde arabe qui se réuniront ensuite pour élire le (ou la) lauréat(e). Le (ou la) lauréat(e) recevra le prix lors d'une cérémonie à l'Institut du monde arabe à l'automne 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.