ONU/Foot : Carton rouge aux discours de haine    Charrettes à traction animale : Le Conseil de Casablanca a du mal à y mettre fin    La nouvelle Charte de l'Investissement votée à la Chambre des Conseillers    Industries manufacturières: baisse de l'indice des prix à la production de 0,1% en octobre    La terre a tremblé au large de la province de Driouch    En visite en janvier au Maroc, Macron va-t-il ramener avec lui un nouvel ambassadeur?    Fortes averses parfois orageuses et chutes de neige jeudi et vendredi dans plusieurs provinces du Royaume    L'ALCS lance sa neuvième campagne Sidaction Maroc    Semaines du film européen : Le Suédois Ruben Östlund « sans filtre »    K-pop : Saiki Weesa de Pychic Fever revient sur ses origines marocaines    Concert « Stars in The Place 2022 » à Marrakech : les têtes d'affiches !    Mondial 2022 : les Lions de l'Atlas ne devront pas sous estimer le Canada    Les confessions touchantes du père de Walid Regragui (VIDEO)    Amrabat participe à la taquinerie de Regragui surnommé « Rass l'avocat » (PHOTO)    Maroc : Démarrage de la période de souscription à l'introduction en bourse d'Akdital    Révolution médicale    FAMI 2022 : Les managers territoriaux d'Afrique en conclave à Agadir    Des mesures concrètes pour la Palestine mises en lumière par le Souverain    Décès de l'ancien président chinois Jiang Zemin    USA: Biden appelle le Congrès à agir pour éviter la grève du fret ferroviaire    9è Conférence sur les armes biologiques : L'ONU plaide pour des progrès même en "période de défis géopolitiques"    Après le Maroc, l'Algérie négocie l'achat de missiles balistiques chinois    Entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et l'émir du Qatar    Le jumelage institutionnel entre le SGG et le Conseil d'Etat d'Italie a atteint ses objectifs    L'institutionnalisation du dialogue social contribue à garantir les conditions nécessaires pour développer la production    Bénin-Maroc: échange des instruments de ratification relatifs à la Convention en vue d'éviter la double imposition (communiqué)    Mondial 2022 : Tunisie/France, Argentine/Pologne ... Le programme des matchs de ce mercredi    Mondial 2022. Messi vs Lewandowski : le choc des titans    Mondial 2022/À propos de Maroc vs Canada de ce jeudi / Exclusif avec Mme l'ambassadrice du Canada, son excellence Nell Stewart : "Je souhaite au Maroc d'aller le plus loin possible dans cette compétition mondiale"    Volley-ball : Réélection de Bouchra Hajij pour un nouveau mandat à la tête de la CAVB    Cameroun : Le gardien Onana écarté pour «indiscipline»    TGCC : Des projets d'expansion dans le pipe d'ici fin 2022    Cours des devises du mercredi 30 novembre 2022    Le temps au Maroc, ce mercredi 30 novembre 2022    Revue de presse quotidienne de ce mercredi 30 novembre 2022    Tentative de suicide d'un touriste français soupçonné d'homicide volontaire : Une enquête judiciaire est ouverte à Marrakech    Première en Afrique : Le Maroc se dote d'une unité de radiothérapie adaptative    Peines alternatives : Pomme de discorde entre Ouahbi et Hajoui !    Interview avec Pr Tayeb Hamdi :« Aucune raison de s'inquiéter de la grippe cameline »    CDG : Comment se présente 2023 ?    Bank of Africa : Hausse de 5% du PNB au 3ème trimestre    Marketing territorial: l'implication citoyenne est indispensable    Exposition «Melehi à Loft Art Gallery 2009–2020» : Histoire de complicité entre un artiste et sa galerie    Protection du patrimoine : Le Maroc et l'Unesco scellent un accord-cadre de partenariat    «Pas de deux» : Exposition de Mahi Binebine à la galerie d'art L'Atelier 21    Chambre des conseillers: Akhannouch se félicite des étapes franchies en matière de justice sociale    Front commun Maroc-UNESCO pour la protection du patrimoine    Cinéma : Une célébration haute en couleur pour la 20e édition anniversaire du FIFM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise du Covid-19 : De nouveaux cadres de partenariat à repenser pour la Méditerranée et… l'Afrique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 04 - 2020

Les économistes de l'Emea (Association des économistes euro-méditerranéens) et le réseau d'Emnes (Réseau euro-méditerranéen pour les études économiques) proposent une feuille de route pour les pays méditerranéens.
La politique de transition proposée repose sur la transparence, l'inclusion, le développement durable et la responsabilité. Une convergence avec les recommandations des experts de la Banque mondiale.
Les détails.
Le dernier rapport produit par Rym Ayadi, présidente d'Emea, et par Carlo Sessa, membre du bureau exécutif d'EMEA et membre associé d'Emnes, intitulé ‘'Blue Transition, Policy Roadmap : Towards transparent, Responsable Inclusive and Sustainable (TRIS) Development in the Mediterranean, repose tel que l'intitulé le montre sur des objectifs de transparence, de responsabilité, d'inclusion et de développement durable.
Face à la crise qui s'est répandue dans le monde, les défis auxquels sont confrontés les Etats sont multiples. Et il s'agira de les affronter et de les hiérarchiser à court, moyen et long termes. Pour ce courant de pensées représenté par Rym Ayadi et Carlo Tessa, il s'agira «de penser, imaginer et mettre en œuvre l'avenir que nous vouons parvenir à une gouvernance transparente, une vie responsable, une économie inclusive et des objectifs énergétiques et environnementaux durables».
Pour rappel, les auteurs du dernier rapport de la Banque mondiale recommandent, également, une transparence dans les chiffres liés à la dette publique et le taux de chômage pour pouvoir appréhender, efficacement, les mesures en direction des Etats les plus touchés par la crise due à la pandémie Covid-19. Les économistes de ces deux entités proposent un scénario de transition bleue (BTS pour Blue Transition Scenario) à l'horizon 2050 «pour s'éloigner du modèle de développement non durable actuel». En clair, il s'agira de sensibiliser les différents écosystèmes aux défis et aux opportunités qui attendent les rives Nord, Sud et Est de la Méditerranée.
Pour repenser les nouveaux cadres de coopération en Méditerranée, les conclusions de ces économistes se sont basées, justement, sur les 17 objectifs de développement durable (ODD), définis par les Nations Unies -en plus des recherches des économistes d'Emnes. Les modèles proposés prennent en considération le rôle de la digitalisation, de l'innovation, de la transparence dans les modes de gouvernance et de la responsabilité sociale en entreprise. Car pour les auteurs, «ce sont les conditions sine qua non pour les modèles de développement dans la région Méditerranée».
Face à l'instabilité entretenue par une augmentation de la fragmentation et moins de résilience, ces économistes prônent un dialogue entre les différentes civilisations de la Méditerranée et au-delà, de l'Afrique. La présidente d'Emea et les membres de l'organisation auraient amorcé la réflexion vers un renforcement du partenariat euro-méditerranéen où le continent africain ne sera pas exclu… Le Maroc étant géographiquement proche. La démarche devrait reposer sur une nouvelle manière de repenser les cadres de coopération et les schémas d'intégration qui tiendraient compte de l'émergence des chaînes de valeur régionales. La feuille de route fait même le prélude d'une politique industrielle euro-méditerranéenne…
Pour ces experts, «ce n'est que de cette manière que les chocs externes résultant de la pandémie Covid-19 seront amortis au fil du temps». La réflexion a été lancée. Les recommandations proposées. La logique du win win intégrée. Reste à attendre que l'impact de la pandémie soit réellement comptabilisé au niveau de chaque Etat.
Car les systèmes économiques et sanitaires nationaux et les modèles d'intégration régionale et de solidarité ont été mis à rude épreuve. Le scénario proposé en tient compte…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.