Espagne : des centaines d'agriculteurs en tracteur convergent vers Madrid    World Summit Awards : L'UM6P primée à l'international pour sa technologie T3    Sénégal: Macky Sall confirme que son mandat prendra fin le 02 avril 2024    Espagne: Luis de la Fuente reste à la tête de la Roja jusqu'en 2026    L'Initiative royale au Sahel pousse l'Algérie à réaliser la route Tindouf – Zouerate    Océan Atlantique : Le Maroc partage les ambitions des Etats-Unis    Tournoi international U19 de l'Académie Mohammed VI de football: le FC Copenhague et l'Ajax Amsterdam en finale    Allemagne : l'économie dans une "situation dramatique"    Inclusion des femmes : entre aspirations et réalité, où en est-on ?    Des parlementaires à Londres pour le renforcement de la coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni    Nouvelle Instruction pour les « Duty free shops » : ce qui change    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Session extraordinaire du Conseil de la ville de Casablanca : Le prix du ticket du busway fixé à 6 dirhams    Plus de 400 millions d'euros investis par la BERD au Maroc dans le domaine de l'eau    Le SIAM 2024 honore l'Espagne    Investissement : plus de 170 projets accompagnés en 2023    Conseil de gouvernement : Vers l'amélioration de la qualité d'air au Maroc    Data Tika : l'ONDH adhère au programme    SM le Roi félicite le Prince Héritier d'Arabie Saoudite à l'occasion du Jour de la Fondation    Maroc : Les effets dévastateurs de six ans de sécheresse vus du ciel    Tunisie: Des ONG dénoncent « le discours haineux » contre les migrants subsahariens    Manifestations des agriculteurs: Négociations fin mars entre la Pologne et l'Ukraine    Escobar du désert : Quand Naciri invoque des problèmes de santé pour garder le silence    Conseil de sécurité. Là où l'Algérie balade le Polisario    Dani Alves condamné à 4 ans et demi de prison pour agression sexuelle, le Brésilien fait appel    Mohamed Boudrika dément être recherché par la Brigade nationale    Le SG du Raja reconnaît l'«illégalité» du contrat avec le sponsor russe 1XBET    Rallye Aïcha des Gazelles : 200 équipages participeront à l'édition 2024    Sahara marocain: Pedro Sanchez réitère la position de soutien de l'Espagne au plan d'autonomie    Rafales de vent : les usagers des routes appelés à faire preuve de prudence et de vigilance    bulletin d'alerte: Fortes rafales de vent avec chasse-poussières locales vendredi et samedi dans plusieurs provinces    Spanish PM Sanchez departs Morocco with no date set for Ceuta-Melilla customs reopening    DGSN : Le parc automobile fait peau neuve    Météo: les prévisions du jeudi 22 février    Morocco's International Agricultural Show excludes Israel amidst war on Gaza    Moroccan consumer prices dip, but core inflation rises in January    Addahre : "Les nouvelles adhésions marocaines au réseau mondial des villes apprenantes de l'UNESCO consacre "l'engagement ferme" du Royaume en faveur de l'éducation"    Séisme: Le Japon s'associe à l'UNESCO pour le développement des techniques de reconstruction au Maroc    Botola D1 / J20: Ce soir, MCO-CAYB, un duel de haute tension    Foot féminin / Qualif. JO 2024: Arrivée des Lionnes de l'Atlas à Tunis    La Cathédrale Sacré cœur, un édifice emblématique converti en levier du rayonnement culturel de Casablanca    Les bijoux berbères du Palais Royal à Doha    Dak'Art 2024. 5 artistes marocains à la Biennale de l'art africain contemporain    Coup d'envoi de l'année culturelle Qatar-Maroc 2024 avec l'exposition de bijoux berbères du Palais Royal    Interview avec Hajar Habi : « BookTube contribue à la démocratisation de la lecture »    L'Ivoirien Nincemon Fallé remporte le prix littéraire Voix d'Afriques 2024    CNN met les projecteurs sur l'artiste marocaine Amina Agueznay, lauréate d'un prix d'art contemporain africain    Le camerounais Moustapha Baidi Oumarou expose à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Crise du Covid-19 : De nouveaux cadres de partenariat à repenser pour la Méditerranée et… l'Afrique
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 04 - 2020

Les économistes de l'Emea (Association des économistes euro-méditerranéens) et le réseau d'Emnes (Réseau euro-méditerranéen pour les études économiques) proposent une feuille de route pour les pays méditerranéens.
La politique de transition proposée repose sur la transparence, l'inclusion, le développement durable et la responsabilité. Une convergence avec les recommandations des experts de la Banque mondiale.
Les détails.
Le dernier rapport produit par Rym Ayadi, présidente d'Emea, et par Carlo Sessa, membre du bureau exécutif d'EMEA et membre associé d'Emnes, intitulé ‘'Blue Transition, Policy Roadmap : Towards transparent, Responsable Inclusive and Sustainable (TRIS) Development in the Mediterranean, repose tel que l'intitulé le montre sur des objectifs de transparence, de responsabilité, d'inclusion et de développement durable.
Face à la crise qui s'est répandue dans le monde, les défis auxquels sont confrontés les Etats sont multiples. Et il s'agira de les affronter et de les hiérarchiser à court, moyen et long termes. Pour ce courant de pensées représenté par Rym Ayadi et Carlo Tessa, il s'agira «de penser, imaginer et mettre en œuvre l'avenir que nous vouons parvenir à une gouvernance transparente, une vie responsable, une économie inclusive et des objectifs énergétiques et environnementaux durables».
Pour rappel, les auteurs du dernier rapport de la Banque mondiale recommandent, également, une transparence dans les chiffres liés à la dette publique et le taux de chômage pour pouvoir appréhender, efficacement, les mesures en direction des Etats les plus touchés par la crise due à la pandémie Covid-19. Les économistes de ces deux entités proposent un scénario de transition bleue (BTS pour Blue Transition Scenario) à l'horizon 2050 «pour s'éloigner du modèle de développement non durable actuel». En clair, il s'agira de sensibiliser les différents écosystèmes aux défis et aux opportunités qui attendent les rives Nord, Sud et Est de la Méditerranée.
Pour repenser les nouveaux cadres de coopération en Méditerranée, les conclusions de ces économistes se sont basées, justement, sur les 17 objectifs de développement durable (ODD), définis par les Nations Unies -en plus des recherches des économistes d'Emnes. Les modèles proposés prennent en considération le rôle de la digitalisation, de l'innovation, de la transparence dans les modes de gouvernance et de la responsabilité sociale en entreprise. Car pour les auteurs, «ce sont les conditions sine qua non pour les modèles de développement dans la région Méditerranée».
Face à l'instabilité entretenue par une augmentation de la fragmentation et moins de résilience, ces économistes prônent un dialogue entre les différentes civilisations de la Méditerranée et au-delà, de l'Afrique. La présidente d'Emea et les membres de l'organisation auraient amorcé la réflexion vers un renforcement du partenariat euro-méditerranéen où le continent africain ne sera pas exclu… Le Maroc étant géographiquement proche. La démarche devrait reposer sur une nouvelle manière de repenser les cadres de coopération et les schémas d'intégration qui tiendraient compte de l'émergence des chaînes de valeur régionales. La feuille de route fait même le prélude d'une politique industrielle euro-méditerranéenne…
Pour ces experts, «ce n'est que de cette manière que les chocs externes résultant de la pandémie Covid-19 seront amortis au fil du temps». La réflexion a été lancée. Les recommandations proposées. La logique du win win intégrée. Reste à attendre que l'impact de la pandémie soit réellement comptabilisé au niveau de chaque Etat.
Car les systèmes économiques et sanitaires nationaux et les modèles d'intégration régionale et de solidarité ont été mis à rude épreuve. Le scénario proposé en tient compte…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.