Flexibilité du dirham : Jouahri chez les députés    Service client : Schneider Electric et Ingram Micro North Africa scellent un partenariat    PLF 2021 : L'immobilier, un secteur abandonné...par le gouvernement    La réaction officielle de la CAF après la suspension de son président : -L'intérim de M.Constant Omari prolongé jusqu'au 12 mars 2021 -M.Fouzi Lekjaâ, premier vice-président    Moncef Slaoui : « La vaccination pourrait démarrer le 11 décembre »    Concentrateurs d'oxygène, la ruée inutile    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 24 novembre    USA: Trump prêt à céder le pouvoir    Guergarate : La République tchèque salue l'engagement du Maroc à maintenir l'accord de cessez-le-feu    Guerguarat : Le Burkina Faso réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Météo: formations brumeuses et temps frais ce mardi    BCIJ : Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à «Daech»    Modèle de développement : Le processus de consultations de la CSMD touche à sa fin    Ahmad Ahmad lourdement sanctionné par la FIFA    Aéroport de Marrakech: baisse du trafic aérien à fin octobre 2020    La Mauritanie assouplit son visa pour les entrepreneurs marocains    #Démasquons_la_violence : 16 jours contre les violences faites aux femmes    Stratégie nationale de vaccination anti-Covid19 : Ait Taleb fait le point    Coronavirus au Maroc: la situation lundi 23 novembre    Hooligans : Interpellation de 13 supporters de football à Casablanca    Après Agadir, une autre ville mise sous cloche    Le Maroc réitère son attachement à la Convention sur les mines anti-personnel    Holmarcom s'allie à un danois pour se développer en Afrique    Milan et Ibrahimovic, fortes têtes à Naples    Le Parlement libyen tient une séance de L consultations àTanger    Mohamed Ramadan s ' attire les foudres du public    Gad El Maleh ne sera pas père de prince    Visa for Music 2020. Une édition digitale sous le signe de la résilience    Danone prévoit la suppression de 1 500 à 2 000 postes    Etats-Unis : Biden va commencer à dévoiler son gouvernement    Pep Guardiola prolonge son contrat à Manchester City    Thaïlande: Bras-de-fer entre la jeunesse et l'institution monarchique    La consommation excessive de viandes rouges et transformées, de sucre et d'alcool favorise certains types de cancers    L'ancien président Nicolas Sarkozy jugé pour corruption    Mise en garde contre les conséquences de la violation du cessez-le-feu par le polisario    Exposition. L'art en Afrique médiévale à l'honneur à Washington    «Je te quitte», premier clip de la chanteuse Amina    La galerie 38 accueille son univers    Le FICMEC aura lieu du 14 au 19 décembre    Liverpool refroidit Leicester, Arsenal inquiète    Le Napoli rate sa chance, l'AC Milan seul leader    Pedro Sanchez. Le Maroc sous pression migratoire    Botola Pro : Une nouvelle identité visuelle !    Israël-Arabie saoudite. Netanyahu en secret chez MBS    Italie: Plus de 100 personnalités apportent leur soutien au Maroc pour le Sahara    Maroc : Lancement du 7è Prix national de la lecture    El Arabi testé positif : Son club, l'Olympiakos, proteste officiellement auprès de la FIFA !    "Hab Matmoura " , nouveau recueil poétique d'Amina Hassim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils ne sont forts que de nos faiblesses...
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 10 - 2020

Il y a longtemps -qu'avec d'autres- j'alerte sur l'isolement dans lequel nous laissons notre jeunesse. L'assassin de Samuel Paty avait 18 ans, à cet âge on ne décapite pas un homme…
Des paroles, des propos, des textes – notamment via les réseaux sociaux – arment les bras, «bouffent» le cerveau des jeunes.
Le Web, les réseaux sociaux sont de merveilleux instruments, ils peuvent contenir tant et tant de belles choses, tant et tant de promesses pour tant et tant de progrès... hélas les esprits maléfiques ont su très vite les détourner pour de sombres desseins : embrigader, propager la haine, diffuser le venin de la violence, nous dresser les uns contre les autres...
En vérité ils ne sont forts que de nos faiblesses, nous -l'immense majorité- avons déserté non seulement le terrain mais aussi la Toile, leur offrant ainsi un boulevard.
Face à la haine, face à la violence, face au rejet de l'Autre... nous ne sommes pourtant pas démunis !
Nous avons pour nous la force du nombre !!! Nous sommes très largement majoritaires et malgré cela nous semblons être toujours en position défensive.
La seule façon de triompher de ceux qui appellent à la haine, à la division, au chaos, qui arment les bras des plus fragiles, des plus jeunes, qui font que nous avons peur les uns des autres, que la suspicion empoisonne notre quotidien... est de nous exprimer, non seulement de dénoncer mais aussi de proposer, de tracer des voies, d'occuper le terrain !
Commençons par montrer notre détermination sur les réseaux sociaux (puisqu'ils sont devenus le terreau de la violence), tout d'abord en apportant d'autres mots à ces maux : ne laissons pas dire que Samuel Paty – paix à son âme – a été assassiné par un ‘'islamiste'', il a été tué par un ‘'terroriste'', un ‘'criminel'', ne tombons pas dans le piège qui voudrait nous enfermer dans l'amalgame en nous excusant ‘‘en tant que musulmans'', nous ne sommes pas responsables de ces attentats ignobles, nous en sommes aussi les victimes, dans toutes les dimensions.
Si nous devons nous en excuser, c'est au même titre que toutes les femmes et tous les hommes épris de fraternité, si nous sommes responsables, alors nous le sommes au même titre que tout un chacun, et nous avons une responsabilité collective effectivement : celle de laisser les semeurs de haine, ceux qui embrigadent, ceux qui arment les bras pour faire de nos jeunes de la chair à canon.
L'Islam, à l'instar du catholicisme, du judaïsme traverse un moment charnière – toutes les religions connaissent cela – les détraqués, les extrémistes, les faussaires pullulent dans toutes les sphères...
Et alors que toutes les religions doivent mener au mieux vivre ensemble, ceux qui cherchent le chaos, la ‘'mainmise'', les utilisent pour leurs propres objectifs.
Le meurtre de Samuel Paty en est la funeste démonstration une fois de plus, le piège que doit éviter le peuple de France serait de tomber dans l'amalgame, la partie n'est pas facile : les chaînes «d'info continue» mangent les cerveaux 24h sur 24, des partis politiques n'ont de cesse de désigner des boucs émissaires et de sombres individus ayant pignon sur rue tiennent précisément des propos dont je suis persuadé qu'ils arment les bras.
Les musulmans de France sont de ce fait dans une position délicate, eux qui dans leur immense majorité sont des gens épris de vivre-ensemble, se retrouvent amalgamés à des individus avec lesquels ils n'ont rien à voir.
Ils font preuve je trouve d'une grande sagesse, de beaucoup de dignité, tout comme le peuple français fait preuve de beaucoup de résilience.
La France doit prendre conscience qu'elle compte le nombre de Musulmans le plus important d'Europe : le respect, la dignité, l'égalité, en feront une chance pour elle.
De notre côté nous autres Marocains avons de nombreux atouts à faire valoir – non pas en ‘'donneurs de leçons'' mais en ‘'frères'', nous pouvons aider, nous pouvons contribuer à trouver des solutions, nous avons une expertise, un savoir-faire, et nous aussi nous sommes passés par là.
La partie n'est simple pour personne, mais soyons convaincus qu'elle est gagnable !
Très sincères condoléances à la famille de Samuel, très sincères condoléances au peuple de France, et très sincères condoléances en fait à nous tous, femmes et hommes de paix, horrifiés par cet acte.
Et pour ceux qui ne l'auraient toujours pas compris et/ou admis : le terrorisme n'est jamais acceptable, rien ne saurait jamais justifier la barbarie !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.