La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Covid-19 : adoption d'une batterie de mesures pour le contrôle de la situation épidémiologique dans la province de Safi    Alerte météo : forte vague de chaleur au Maroc de dimanche à mardi    Le rapatriement des Marocains de l'étranger se poursuit    France : la configuration du nouveau gouvernement bientôt dévoilée    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    La propagande algéro-polisarienne vise à perturber le développement socio-économique des provinces du Sud    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Coronavirus : 310 nouveaux cas et 9.410 guérisons au total, dimanche 5 juillet à 10 H    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Madagascar: essai clinique de la solution injectable Artesunate IV extraite de l'artemisia    Coronavirus : 310 nouveaux cas confirmés au Maroc, 14.132 au total    Allemagne. Les travailleuses du sexe réclament leurs clients    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    Temps généralement stable dans le pays, ce dimanche    Marrakech: interpellation d'un individu soupçonné d'homicide volontaire avec séquestration et mutilation    Transport aérien – hécatombe mondiale : 84 milliards de dollars de pertes et 1,2 milliards de passagers en moins    Sahara marocain: des experts dénoncent la propagande algéro-polisarienne    ONCF: un homme se jette sur les rails entre Témara et Rabat-Agdal    Le Maroc attend toujours la réponse d'Amnesty international (responsable)    Accès à l'information : Le Parlement partage son fonds documentaire et ses archives avec le HCP    L'Egypte, le Soudan et l'Ethiopie reprennent les pourparlers sur un barrage contesté    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Mohamed Amekraz, le ministre à la tête de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), inéligible à ce poste    Ces 33 belles destinations sans visa pour les Marocains    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    France: Jean Castex Premier ministre à la place d'Edouard Philippe    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cuisine du monde : Mrouzia, un sucré-salé marocain
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 09 - 2005

Riche en saveurs et en couleurs, la cuisine marocaine est très appréciée dans le monde entier. La Mrouzia est un mets associant le sucré au salé. Tradition marocaine oblige, il est préparé à l'occasion de l'Aïd El Kébir.
La cuisine marocaine est un art et un savoir culinaire transmis de mère en fille depuis des décennies. Un art bien ancré dans les traditions nationales. En effet, la gastronomie marocaine s'est enrichie au fil des siècles d'influences multiples aussi bien berbères, arabes qu'andalouses. On retrouve des plats raffinés, rustiques et épicés. Chaque région se distingue par ses propres recettes. Certains plats sont cuisinés au quotidien, d'autres sont préparés pour une occasion spéciale comme la cérémonie de mariage ou la naissance d'un bébé. Les fêtes religieuses sont dignement célébrées.
Les familles marocaines tiennent toujours à la préparation de plats très spéciaux pour fêter l'événement. Préparée à l'occasion de la fête de l'Aïd El Kébir, la Mrouzia aux différents épices est très recommandée. Ce plat traditionnel se conserve bien. La particularité de ce mets exquis associant le sucré et le salé, réside dans les épices utilisées. Un mélange d'épices très parfumé, appelé « ras el hanout », contient plus de quarante ingrédients. La recette, qui peut varier d'une région à une autre, contient traditionnellement entre autres des fleurs séchées, cardamome, muscade, clou de girofle, gingembre et piments forts. Ce mélange, vendu moulu ou entier, est très utilisé également en Tunisie et en Algérie. Les ingrédients de la Mrouzia sont simples, populaires et accessibles. Pour la préparation de ce plat, on aura effectivement besoin de la viande de mouton prélevée sur l'échine du mouton.
On la coupe en morceaux tout en gardant l'os. Autres ingrédients indispensables : sel, Ras El hanout, safran naturel, cannelle, huile, miel ou sucre semoule, gousses d'ail, raisins secs et amandes. La préparation est très simple et ne nécessite pas beaucoup de temps. Dans une marmite, on délaye les épices (ras el hanout, safran, cannelle et sel). On y ajoute les gousses d‘ail râpées. On badigeonne la viande de cette préparation parfumée. Puis, on ajoute l'huile. On met la marmite sur feu doux. Après quelques minutes, on ajoute l'eau et on laisse cuire pendant une trentaine de minutes. Lorsque la viande est presque cuite, on ajoute le miel ou le sucre. On lave les raisins secs et on les égoutte. Ensuite, on les ajoute à la viande.
On doit impérativement surveiller la cuisson. La sauce devient onctueuse et les raisins secs gonflés de sauce. Les amandes doivent être émondées, puis dorées à l'huile chaude. L'étape finale consiste à bien servir le plat. Pour ceci, on dresse les morceaux de viande. On arrose l'ensemble avec de la sauce et des raisins. Pour finir en beauté, on orne le dessus avec les amandes grillées. Si Madame souhaite conserver cette préparation, l'opération est simple ! On dispose les morceaux de viande dans une jarre en terre cuite ou un bocal en verre. Puis, on couvre le tout avec de la sauce. Après refroidissement, la sauce formera une couche protectrice. A goûter en famille !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.