Club Med et Madaëf investissent plus de 274 millions de dirhams en projets touristiques    Le PLF 2021 propose la création de près de 21.000 nouveaux postes    Météo: le temps prévu ce mardi au Maroc    Coopération sécuritaire: Rabat et Washington affichent leur volonté commune de renforcer leur partenariat stratégique    3ème session CAFRAD : Formation des élites de demain    Africa Security Forum : L'adéquation difficile entre climat, sécurité et population    Bilan quotidien: 2.117 nouveaux cas, dont 651 à Casa-Settat    PLF2021 : Voici l'intégralité des mesures approuvées en Conseil de gouvernement [Document]    Colonisation de Mars – Elon Musk a déjà la date    Luis Arce, vainqueur de la présidentielle en Bolivie    Un Raja à bout de souffle surpris par le Zamalek    Coup dur pour Liverpool    Stage des U20 à Maâmoura    L'Australie assène une claque au Polisario devant l'ONU    Installation des membres de la Commission régionale des droits de l'Homme dans l'Oriental    Interpellation de quatre individus à Dakhla    Agadir : Un premier groupe de touristes britanniques    Expulsion de 231 étrangers fichés pour radicalisation à caractère terroriste    El Otmani: « Des négociations en cours avec trois nouvelles sociétés pour un vaccin »    Examens de la 1ère année Bac: avis aux candidats qui s'étaient absentés    Usine de PSA au Maroc : Barid Al-Maghrib passe commande de 225 Citroën Ami    La Tunisienne des Arts et des Lettres    «Relégation logique, politique et sport ne vont pas de pair»    Casablanca: le Barcelo Anfa organise son premier Afterwork post-covid !    La campagne dans les Etats-clés se tend davantage    Kirghizistan: Démission du président Sooronbay Jeenbekov    Coronavirus : Badr Hari testé positif    El Arabi signe un magnifique hat-trick !    Couvre-feu, cafés, commerces…le gouvernement prolonge les mesures à Casablanca    Mettre en place une véritable culture du don    Tannane voit rouge !    Langages du Sud se penche sur le rôle du sport dans l'éducation et la citoyenneté    Amina Agueznay, Joana Choumali et Ghizlane Sahli explorent le Jardin en soi    Les artistes de la halqa: les oubliés!    Scandale. Adil Rami va-t-il balancer les sextapes tournées avec Pamela Anderson ?    Alerte météo: fortes rafales de vent attendues au Maroc    Pêche. Le Brexit rapproche le Maroc et l'UE    Le Financial Times accorde une place importante à Tanger-Med    Notre jeunesse s'entre-tue…    Privé de revenus importants, Maroc Telecom s'adapte à la crise (Résultat)    France: le gouvernement annonce un plan d'action contre la radicalisation    La chanteuse Najat Atabou surprend ses fans (PHOTO)    Saeb Erekat hospitalisé à Jérusalem    Festival d'El Gouna. « Mica » d'Ismail Ferroukhi sélectionné en compétition officielle    USFP. Le grand fleuve déborde à Marrakech    2021 l'année de tous les télescopages    Google célèbre le 110ème anniversaire de Farid Al Atrach    Demi-finale de la Ligue des Champions / Raja-Zamalek (0-1) : L'arbitrage injustement décisif !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Produits pétroliers : encore une augmentation
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 04 - 09 - 2006

Les prix de vente des produits pétroliers, à l'exception du gaz butane, ont connu une nouvelle hausse à partir du samedi 2 septembre à zéro heure. Un retour au système d'indexation décidé par le gouvernement qui annonce que les subventions dépassent les dix milliards DH.
Le prix des produits pétroliers n'en finissent pas de grimper. Après l'augmentation des prix de l'eau, de l'électricité et du sucre, durant le mois d'août dernier, c'est au tour de ceux de l'essence, du gazoil et du fuel de connaître une nouvelle hausse. Annoncée par un communiqué du ministère des Affaires économiques et générales vendredi 1er septembre en fin d'après-midi, cette hausse a été appliquée quelques heures après. Le lendemain, c'est à la pompe que les consommateurs ont été mis devant le fait accompli lors du passage à la caisse.
À l'exception des prix de vente internes du gaz butane qui restent inchangés, les autres produits pétroliers ont enregistré un renchérissement des prix. Ainsi, l'essence super a connu une hausse de 56 centimes par litre, le gasoil a grimpé de 52 centimes par litre et le gasoil 350 de 59 centimes par litre. Pour le fuel industriel, la tonne est désormais vendue à 67 dirhams de plus.
Ce changement a été expliqué par la flambée des prix sur le marché international. « Face à cette situation qui se traduit par une hausse importante de la charge de la subvention des produits pétroliers liquides et du gaz butane, estimée à 800 millions DH par mois en 2006, soit une enveloppe globale de 10 milliards DH pour toute l'année 2006 et compte tenu des contraintes budgétaires de l'Etat, le gouvernement a décidé de remettre en application le système d'indexation pour certains produits pétroliers à partir du 2 septembre 2006», indique le ministère des Affaires économiques et générales.
Le retour au système d'indexation, qui consiste à répercuter sur les prix de vente intérieurs à la hausse ou à la baisse les fluctuations des prix internationaux, a été décidé au mois de janvier dernier. Depuis, les prix suivent le cours mondial uniquement quand il est à la hausse. Une hausse que le gouvernement veut partager avec le consommateur, notamment pour le gasoil normal qui représente 45 % de la consommation nationale en produits pétroliers.
« Le gasoil normal ne sera pas soumis au système d'indexation. Le prix de vente de ce produit subira une augmentation limitée, le reliquat non répercuté sur le prix de vente demeure à la charge de l'Etat », selon le département de Rachid Talbi Alami.
En effet, la hausse devant être appliquée pour le gasoil indexé est de 1,22 dirham par litre, mais l'Exécutif a décidé de ne répercuter que 52 centimes par litre. Le reliquat respectif de 70 centimes est pris en charge par le Budget de l'Etat. Un budget qui connaîtra des chamboulements puisque la loi de Finances 2006 table sur un baril à 60 dollars. Les prévisions du ministère des Finances devront prendre en considération ces fluctuations.
En effet, le prix moyen mensuel du pétrole brut de référence «Brent» est passé de 60 dollars le baril en février 2006 à 70 dollars le baril en mai avant d'augmenter au niveau de 74 dollars le baril en août, avec un pic de 78 dollars le baril enregistré le 8 août dernier.
Selon les dernières statistiques de l'Office des changes, la valeur des importations de pétrole brut en juillet 2006 a augmenté de 2,5 % à 2,3 milliards de dirhams alors que leur volume a régressé de 15,9 %. En effet, le cours moyen du pétrole à l'importation s'est situé à 4.497 dirhams la tonne, enregistrant une augmentation de 21,8 %. Pour les sept premiers mois de cet exercice, la valeur des achats de pétrole brut a augmenté de 19,3 % à 15,5 milliards de dirhams alors que le volume des quantités achetées a baissé de 12,1%.
La nouvelle grille tarifaire des produits pétroliers :
A partir du samedi 2 septembre, les prix ont été fixés comme suit :
Essence Super : 11,07 dirhams par litre au lieu de 10,51 dirhams par litre.
Gasoil : 7,98 dirhams par litre au lieu de 7,46 dirhams par litre.
Gasoil 350 : 9,93 dirhams par litre au lieu de 9,34 dirhams par litre.
Fuel Industriel : 3.374,00 dirhams par tonne au lieu de 3.307 dirhams par tonne.
Butane : 40 dirhams la bouteille de 12 kg.
Butane : 10 dirhams la bouteille de 3 kg.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.