Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Fausses promos: méfiance et prudence s'imposent !    Berrechid: Une saison agricole prometteuse    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Ligue des champions / Quart de finale MCA-WAC : Le Wydad proteste auprès de la CAF, mais le mal est déjà fait    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Inter: Achraf Hakimi encense son entraîneur    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Newcastle-Manchester City : un match fou (VIDEO)    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    Le roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à Gaza et en Cisjordanie    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Maroc/Covid-19: le bilan de ce vendredi 14 mai    Afghanistan : attentat dans une mosquée près de Kaboul    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Maroc : Le CESE préconise une nouvelle organisation du souk hebdomadaire    Affaire Brahim Ghali : le silence du gouvernement espagnol est «contre-productif»    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    Israël-Palestine: L'ONU déplore l'impact "dévastateur" du conflit sur les enfants    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    L'événement culturel «Mois du patrimoine 2021» en mode virtuel à Dakhla    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Algérie : Gaïd Salah s'attire les foudres de la rue avec l'arrestation de Karim Tabbou
Publié dans Barlamane le 13 - 09 - 2019

A la veille du 30ème vendredi de manifestations, un des leaders de l'opposition algérienne, Karim Tabbou, a été arrêté, de quoi alimenter la fureur de la rue. C'est la première fois qu'un chef de parti politique est emprisonné pour ses déclarations publiques, dans un véritable processus liberticide.
La veille du 30ème vendredi de manifestations, Karim Tabbou, opposant et secrétaire général du Front des Forces Socialistes (FFS) a été arrêté par deux policiers en civil. Ces derniers auraient assuré à sa femme qu'il serait de retour chez lui dans deux heures. Depuis, il a été incarcéré à la prison de Kolea, et sont retenus contre lui les chefs d'inculpation suivants : « démoralisation de l'armée », et « atteinte aux symboles et au moral de l'armée algérienne ». C'est le même motif qui a conduit Lakhdar Bouregaa, vétéran de la guerre de libération, en prison depuis 3 mois.
En réalité, ce qui est reproché à Karim Tabbou est surtout d'être un leader de l'opposition algérienne. Ses sorties médiatiques ont toujours eu le don de motiver et d'alimenter la contestataires, et en conséquence, de lui attirer les foudres de Gaïd Salah.
Ainsi, au moment où Gaïd Salah s'affaire à préparer l'élection présidentielle avec acharnement, il va à l'encontre de l'apaisement qu'il avait promis à la rue. L'arrestation de Karim Tabbou traduit un véritable durcissement, conjugué à une ferme résolution d'aller vers les urnes avant la fin de l'année, sans aucun semblant de bienveillance.
Suite à cette arrestation, l'économiste Smail Lamlas, qui avait claqué la porte de l'Instance de dialogue et de médiation, a réagi médiatiquement : « nous attendions des mesures d'apaisement de la part du pouvoir et nous avons été surpris par cette escalade que représente l'arrestation de l'activiste du Hirak et ex-premier secrétaire du FFS Karim Tabbou. C'est une escalade inacceptable et incompréhensible», explique-t-il dans un entretien au média algérien, TSA Arabi.
Selon Smail Lalmas, «le climat actuel ne permet d'aller à aucune solution, y compris les élections». Il ajoute : «On aurait dû installer le climat politique propice pour convaincre le peuple».
Face à cet autoritarisme du pouvoir, qui se permet désormais de toucher aux libertés les plus fondamentales, dont la liberté d'expression, Smail Lalmas affirme à TSA Arabi que «le pouvoir ne veut pas organiser les élections et ne souhaite pas une sortie de crise». «Il n'a ni la volonté ni l'intention de préparer les élections présidentielles, sauf s'il souhaite un scrutin sans le peuple», affirme-t-il.
L'arrestation de Karim Tabbou a suscité une vague d'indignation en Algérie et le FFS a également réagi à l'arrestation de son premier secrétaire, notamment sur les réseaux sociaux. Le FFS a dénoncé un « acte irresponsable et arbitraire » et exigé sa « libération immédiate ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.