Vaccins. Ait Taleb: « Le Maroc va amorcer un nouveau tournant »    CAN 2021 : Reprise pour Fayçal Fajr et Nayef Aguerd, d'autres joueurs absents    Benslimane: Le Roi préside le lancement des travaux de réalisation d'une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19    Italie : Abdelhamid Sabiri aurait trouvé un accord avec un club de Seria A    CAN: Yassine Bounou s'exprime avant Maroc-Egypte (VIDEO)    Paxlovid: la pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par l'EU    Casablanca : La galerie d'art ''L'atelier 21'' accueille Saïd Afifi    Covid-19 au Maroc : 5 560 nouvelles infections et 33 décès ce mercredi    Lois sur la concurrence : une mesurette en attendant la grande réforme    Wall Street ouvre en hausse, portée par de bons indicateurs et des résultats d'entreprises    Justin Trudeau, cas contact testé négatif, à l'isolement pour 5 jours    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 Janvier 2022 à 16H00    Le CESE lance sa plateforme participative « Ouchariko »    L'artiste Abdellatif Hilal n'est plus    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Marrakech: le wali règlemente l'usage de l'eau courante et de la nappe phréatique    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coronavirus : l'Arabie saoudite rouvre les lieux saints après leur fermeture temporaire
Publié dans Barlamane le 06 - 03 - 2020

L'Arabie saoudite a rouvert deux des sites religieux les plus sacrés de l'islam, la mosquée Al-Haram à La Mecque et Al-Masjid al Nabawy à Médine, après qu'ils ont été fermés pour stérilisation afin de stopper la propagation du nouveau coronavirus, a rapporté la télévision d'Etat Al-Ekhbariya.
Mercredi 4 mars, l'Arabie saoudite a suspendu la Omra, ou petit pèlerinage, pour ses propres citoyens et résidents, craignant que le coronavirus ne se propage dans les villes les plus sacrées de l'islam.
Cette décision est intervenue après que le royaume a fermé la semaine dernière les sites aux pèlerins étrangers et aux touristes traditionnels de quelque 25 pays pour arrêter la propagation du virus. Les autorités saoudiennes ont également déclaré que les citoyens et les résidents des pays du Conseil de coopération du Golfe souhaitant entrer doivent attendre 14 jours après leur retour de l'extérieur de la région.
L'Arabie saoudite a signalé cinq cas de coronavirus. Le rapport Al-Ekhbariya ne permettait pas de savoir clairement si les pèlerins seraient autorisés à retourner sur les sites. Un responsable saoudien a affirmé que la décision de fermer la zone était « sans précédent ».
Jeudi, la télévision nationale a retransmis des images d'une zone de carrelage blanc vide entourant la Kaaba – une grande structure de cube noir à l'intérieur de la Grande Mosquée de La Mecque – qui est généralement remplie de dizaines de milliers de pèlerins.
Un groupe de nettoyeurs a été vu frotter et essuyer les carreaux autour de la Kaaba, une structure drapée de tissu doré brodé d'or vers laquelle les musulmans du monde entier prient. La Omra, référence au pèlerinage islamique à la Mecque qui peut être entrepris à tout moment de l'année, attire des millions de musulmans du monde entier.
La décision de suspendre la Omra reflète une approche de précaution à travers le Golfe pour annuler les rassemblements de masse des concerts aux événements sportifs. Il précède le mois de jeûne sacré du Ramadan qui commence fin avril, qui est une période privilégiée pour le pèlerinage.
Environ 2,5 millions de fidèles du monde entier se sont rendus en Arabie saoudite en 2019 pour participer au hajj, l'un des cinq piliers de l'islam.
L'événement est un énorme défi logistique pour les autorités saoudiennes, avec une foule colossale s'entassant dans des lieux saints, relativement petits, rendant les participants vulnérables à la contagion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.