Vent de précampagne électorale dans les barreaux    Justice: Un premier agenda pour l'après-confinement    La loi sur les travailleurs sociaux au Conseil du gouvernement    Essaouira, nouvel eldorado du tourisme    HSEVEN lance un programme de mentorat pour les porteurs innovants    Covid19: L'hydroxychloroquine interdite en France    Fonds spécial: Les pharmaciens de Casablanca participent    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Liaisons maritimes pour rapatrier les touristes français bloqués au Maroc    CGEM : un plan de relance de 100 milliards DH sur 12 mois    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Ligue des champions, Coupe de la Confédération et CHAN s'acheminent vers l'annulation    L'examen du calendrier de la saison 2020 au centre d'une réunion en ligne de l'Union arabe de karaté    Noussair Mazraoui tout proche d'un accord final avec l'AC Milan    Grace Njapau Efrati : Le Plan d'autonomie, seule solution au différend sur le Sahara    Reprendre, oui mais comment ?    Violence contre les femmes à Marrakech : 30 appels téléphoniques enregistrés en deux semaines    Contribution de l'INDH à la lutte contre le Covid-19 à Taounate    Programme intégré pour lutter contre le coronavirus à Asilah    La conjonction de tous les risques    Disny accusée d'avoir fermé les yeux sur 14 ans de harcèlement sexuel    Coronavirus: 24 nouveaux cas mercredi à 18 heures, 7601 cas cumulés au total    Seule et unique voie pour le salut, la démocratie    La reprise n'est pas pour demain!    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    Sahara marocain: L'Initiative d'Autonomie est la seule solution    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    L'engagement documentaire    Qu'en pensent les professionnels du secteur?    Le sud-africain PIC prend une participation de 13% dans Aradei Capital    Le Maroc est le pays de l'Afrique du Nord qui « maîtrise le mieux le coronavirus »    Agriculture: les exportations de primeurs en hausse de 8%    Coronavirus : 7 nouveaux cas, 7.584 au total, mercredi 27 mai à 10h    Chelsea : L'algérien Saïd Benrahma pour épauler Hakim Ziyech ?    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Il est grand temps de penser le Maroc d'après    Hakimi buteur contre Wolfsburg    Les stars de la musique africaine en concert virtuel    HBO mise sur son catalogue pour booster sa nouvelle plateforme de streaming    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    Maroc, de quoi avons-nous peur?    VH et MFM lancent un grand concours et une expo à vocation solidaire    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    A Madagascar et à travers l'Afrique, la ruée controversée vers l'artemisia    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le coronavirus dans le monde : l'Europe et les Etats-Unis, ombilics de la pandémie
Publié dans Barlamane le 29 - 03 - 2020

Les bilans quotidiens en Espagne et en Italie, qui concentrent plus de la moitié des morts de la planète, restent dramatiques malgré des semaines de confinement.
Chaque jour apporte son lot de bilans en hausse en provenance des cinq continents : ceux des contaminations et des morts dus au Covid-19 dans des systèmes hospitaliers souvent saturés, à mesure que la pandémie touche de nouveaux territoires et que les tests de dépistage sont réalisés plus fréquemment. Selon un dernier décompte, dimanche 29 mars, la pandémie due au coronavirus a fait plus de 31 000 morts dans le monde. Plus de 667 000 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 183 pays et territoires.
Plus de 3,4 milliards de personnes – soit 43 % des habitants de la planète – sont confinées à divers degrés dans près de 80 pays pour tenter d'endiguer la pandémie. C'est à ce jour l'un des seuls moyens trouvés pour tenter d'enrayer sa progression, faute de vaccin ou de traitement éprouvé pour en venir à bout.
Les nouveaux épicentres de la pandémie, amorcée en Chine en décembre 2019, sont désormais durablement implantés en Europe du Sud et aux Etats-Unis. Le continent européen est le plus durement touché et concentre deux tiers des décès mondiaux, l'Italie et l'Espagne étant les deux pays du monde les plus endeuillés.
L'Italie est le pays le plus meurtri, avec 10.779 décès, selon un bilan datant de dimanche. Même si le chiffre est dramatique, il s'agit de la troisième baisse consécutive du nombre de morts quotidien. Le nombre de nouveaux cas positifs (5 217, pour un total de 97.689), le nombre de personnes hospitalisées et en réanimation sont aussi en baisse sur 24 heures. Le confinement, qui dure depuis trois semaines et sera vraisemblablement prolongé, commence à montrer ses premiers effets.
L'Espagne a enregistré 838 morts, entre samedi et dimanche, un nouveau chiffre record de décès en vingt-quatre heures pour le troisième jour consécutif. Le pays, qui compte désormais plus de 6 500 morts, va durcir ses règles de confinement en vigueur depuis la mi-mars, déjà parmi les plus strictes.
Les Etats-Unis sont désormais le pays ayant enregistré le plus grand nombre de cas confirmés (121.117) et le nombre des morts a doublé depuis mercredi pour atteindre 2.010, selon le décompte l'université Johns Hopkins. Près de la moitié des morts et des cas de contaminations sont recensés dans l'Etat de New York, que le président Trump a envisagé de placer en confinement avant d'y renoncer.
La Russie, dernier grand pays à n'avoir encore pris aucune mesure de confinement généralisé, bouclera ses frontières à partir de lundi, après avoir ordonné la fermeture des restaurants et de la plupart de ses commerces avant une semaine chômée. La maire de Moscou a annoncé, lui, un confinement général de la population de la capitale russe.
La Chine, berceau de l'épidémie, dont elle semble avoir endigué la progression sur son territoire, a temporairement fermé les siennes depuis samedi à la plupart des étrangers et réduit drastiquement ses vols internationaux pour prévenir une deuxième vague de contaminations via des cas «importés».
Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, les mesures drastiques mises en place par des gouvernements se traduisent par des arrestations musclées et une surveillance électronique poussée. C'est le cas dans des pays comme la Jordanie, le Maroc, Israël, le Liban ou l'Algérie, qui restreignent les mouvements des populations.
Dans les pays les plus pauvres, notamment en Afrique, les restrictions de déplacement et d'activité sont compliquées à mettre en œuvre et provoquent une vague d'exode urbain, notamment au Kenya, au Zimbabwe et à Madagascar, qui fêtera pour la première fois depuis 1947 l'anniversaire de son indépendance à huis-clos.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.