PLF 2022 : Emploi, santé, capital humain, et relance seront prioritaires    Ouverture: La Bourse de Casablanca en grise mine    Activité monétique au Maroc: 325,9 millions d'opérations à fin septembre    Cours de change des devises étrangères contre le dirham    Jerada : Un partenariat pour le soutien à la structuration de l'exploitation du charbon    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Le Congrès international de la SMMU appelle à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    Coronavirus. La transmission dans une phase baissière au Maroc [Ministère de la Santé]    Covid-19 : Plus de 700.000 personnes ont reçu la 3ème dose    Le plan d'Ait Taleb pour accélérer la vaccination    Le laboratoire franco-autrichien Valneva annonce des résultats « positifs » de son candidat vaccin    Prévisions météorologiques de ce lundi 18 octobre    Accélération des réformes pour l'amélioration du tissu productif    Entreprises cotées: V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Edito : Faux débat    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Afrique : Les 10 footballeurs les plus riches de tous les temps !    Mohamed Benchaâboun nommé ambassadeur du Maroc en France    Ligue des champions : Le Raja au vert, le Wydad au rouge    Mohammed Benchaâboun et Youssef Amrai ambassadeurs en France et à l'UE    L'Opinion : Le défi malien    Hydrocarbures : Une OPEP du gaz siérait bien à Moscou    Massacre des Algériens : la France commémore les 60 ans    Compteur coronavirus : 269 nouveaux cas positifs, 7 décès enregistrés en 24H    Meknès : Un patrimoine architectural et urbanistique à préserver    Le concours « Ana Maghribi.a » revient pour sa 8ème édition    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Quatre migrants morts et 13 autres interceptés au large de l'Algérie    Préparation du projet de loi de Finances 2022    Les Emirats Arabes Unis ouvrent la possibilité d'un visa de 5 ans pour les Marocains    Fathallah Sijilmassi en devient le premier Directeur Général    Des experts africains appellent à l'expulsion de la «rasd» de l'UA    La RS Berkane bat l'US Ben Guerdane et met un pied en phase de poules    Le Comité international olympique inquiet    Journalistes et youtubeurs analysent les extériorisations anti-marocaines de l'Algérie    Championnat d'Afrique de natation : Le Maroc récolte 10 médailles et finit 3ème    Une ode à la grâce et à l'élégance    Clôture du FICAM 2021: une édition professionnelle qui a tenu toutes ses promesses!    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Créer au pont de Saint-Ange    Michel Barnier : élu, je ne «donnerais pas dans la repentance» sur les questions mémorielles avec l'Algérie    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    Migrants: au moins 8 victimes et 17 disparus au large de l'Espagne    Bruits de bottes    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Fatima Zahra Mansouri élue maire de Marrakech
Publié dans Barlamane le 17 - 09 - 2021

Elue sous les applaudissements, Fatima Zahra Mansouri a largement remercié ses alliés, ses proches et ses équipes.
Fatima Zahra Mansouri a été élue mardi maire de Marrakech, dans ce qui constitue un retour en grâce de cette membre emblématique du PAM. Présidente de son conseil national, l'avocate et maire de Marrakech (2009-2015) a déclaré souhaiter lancer un plan de relance pour la ville, fragilisée par la crise de la Covid-19. Elle était l'une des rares femmes têtes de liste pour le scrutin législatif.
Fatima Zahra Mansouri a été élue, vendredi 17 septembre, maire de Marrakech, regagnant son siège à la tête de cette ville, l'une des principales cités (plus d'un million et demi d'habitants) et destinations touristiques du royaume, a constaté Barlamane.com. Fatima Zahra Mansouri, avocate de profession, membre du Parti Authenticité et Modernité (PAM), a obtenu 79 voix. Seule la Fédération de la gauche démocratique (FGD) a voté contre sa candidature.
Mme Mansouri a fondé sa campagne sur un programme progressiste, promettant notamment de réduire les inégalités sociales et spatiales.
Selon les analystes, le scrutin de la ville a été marqué par un sentiment de ras-le-bol concernant la politique locale menée par le PJD entre 2015 et 2021. Pour eux, la population a été fatiguée de la corruption de l'entourage du maire sortant, des enquêtes contre des responsables municipaux, des scandales la crise budgétaire et des projets menés. Mohamed Larbi Belcaïd, qui lui a raflé la mairie en 2015, et son numéro deux, l'avocat Youness Benslimane, naguère figure montante du parti islamiste, comparaissent devant la justice pour des irrégularités liées aux marchés de la COP22.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.