Une ONG condamne l'appel du Polisario à commettre des attentats terroristes au Maroc    Moment historique pour Yassine Bounou, gagnant du Trophée Zamora    Une réflexion de la presse italienne sur le nouveau contrat Mbappé    Une délégation marocaine à Prague    Plainte de LaLiga contre le PSG : Javier Tebas contre le renouvellement du contrat Mbappé    Travaux du Busway : Perturbation de la circulation à Casablanca    Guerre en Ukraine : Moscou annonce la destruction d'armes occidentales    USA-Liban : Nouvelle charrette de sanctions US    Sebta et Mellilia : La DGI annonce la fin des activités de contrebande    Marrakech / Systèmes de paiement et e-gov :15ème édition de l'Africa Pay & ID Expo    Casablanca : 16 MDH pour une cure de jouvence de la Trémie Zerktouni- Hassan II    Chine / Covid-19 : Des milliers de Pékinois placés de force en quarantaine    Casablanca : Lancement de la 15ème édition du Festival international Théâtre et Cultures    Marhaba 2022: consulat mobile au profit des ressortissants marocains de Saint-Etienne    Premier league: Manchester city championne d'Angleterre après un scénario fou    Mbappé: « La déception du Real est à la hauteur de mes hésitations »    Opération Marhaba. Les navires, les compagnies, le pavillon marocain, les réservations, la hausse des prix,... tout sur la traversée maritime    Monkeypox: Quel plan de riposte pour le MSPS?    Education. Voici les nouvelles dates des examens scolaires    Agence africaine du médicament. Bataille fratricide entre le Maroc, l'Algérie et la Tunisie    Covid-19 au Maroc : 98 nouvelles infections et aucun décès ce dimanche    Espagne : Démantèlement d'un réseau de trafic de migrants entre Ceuta et Cadix    Football / Match amical Etats Unis-Maroc : Le sélectionneur américain dévoile sa liste de joueurs    UPA: Le président du parlement émirati salue le rôle du Roi Mohammed VI dans le soutien des Maqdissis    Journée de l'Afrique. Lahcen Mahraoui en première ligne à Dublin    Au camp de Boujdour, à Tindouf, un événement «international» devant des chaises vides    COVID-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 22 mai 2022    Situation médicale préoccupante d'un détenu à Fès : l'administration pénitentiaire fait le point    Usage de l'arme en dehors du service par un policier à Béni Mellal : enquête ouverte    Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 5 points clés    SM le Roi félicite le club de la renaissance sportive de Berkane    Blé: la menace de pénurie guette les pays importateurs    Moudhaffar Al Nawab, voix du peuple irakien, n'est plus    Tornade à Michigan: deux morts et 23 blessés    Le président du Conseil national des EAU salue le rôle pionnier de SM le Roi dans le soutien des Maqdissis    Migrations: aux portes des Etats-Unis, des drames et des enfers    USA: Joe Biden qualifie les cas de Monkeypox dans le monde de "préoccupants"    Québec réduit les frais de scolarité pour les étudiants étrangers en région    Amélioration de l'école publique : un formulaire pour recueillir les avis des citoyens    Le Maroc participe à la foire internationale de l'agriculture de Novi en Serbie    Canada/Intempéries: Quatre morts et 900.000 foyers privés d'électricité    Interview avec Neila Tazi : « Nous ne quittons pas Essaouira, elle est la capitale de la tagnaouite »    Festival : Jazzablanca, le fond et la forme    Météo au Maroc: les prévisions du dimanche 22 mai    Diaspo #240 : Youssef Anegay, guitariste à Strasbourg indissociable de Lazywall    Le Maroc récolte les fruits d'une riche expérience institutionnelle des Rois de la Dynastie Alaouite    Yasmina Sbihi : «Les figures féminines de la sainteté sont des modèles de leadership» [Interview]    Gnaoua Festival Tour dévoile sa programmation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le GME «met en évidence la fragilité énergétique de l'Espagne et sa grande dépendance à l'Algérie»
Publié dans Barlamane le 04 - 10 - 2021

Dépendante du gaz algérien et victime de la surenchère d'Alger envers Rabat, Madrid propose une réserve stratégique européenne de gaz.
Alors qu'Alger affiche depuis fin août son intention de fermer le pipeline GME (Gaz Maghreb Europe) inauguré en 1996 et qui relie sur 1 400 km les gisements de l'Algérie, le plus gros exportateur de gaz d'Afrique, à la péninsule ibérique le 31 octobre, cela, selon les experts, pourrait compromettre la fourniture de gaz à l'Espagne, à l'approche de l'hiver, dans un contexte de forte hausse des prix dans toute l'Europe.
Alger a annoncé son intention de ne pas renouveler le contrat du gazoduc qui alimente la péninsule Ibérique. Cette interruption risque de compromettre la fourniture de gaz à l'Espagne.
«Le robinet du gaz algérien va-t-il se fermer pour l'Espagne ? L'annonce de l'interruption du fonctionnement du principal gazoduc qui alimente la péninsule a pris Madrid à revers. Elle met en évidence la fragilité énergétique du pays et sa grande dépendance à l'Algérie qui lui fournit 50 % de son gaz» écrit Les Echos, quotidien français d'information économique et financière.
«La mise hors service, à partir du 31 octobre et pour une durée inconnue, du grand gazoduc Maghreb Europe (GME) qui achemine le gaz algérien vers la péninsule Ibérique en passant par le détroit de Gibraltar, pourrait conduire à des pénuries cet hiver, si le flux reste coupé» alerte le quotidien.
«Une perspective noire pour les consommateurs espagnols, qui, en plus de souffrir de la hausse des prix de l'énergie, comme le reste des Européens, pourraient ainsi devenir les victimes indirectes» de la surenchère d'Alger envers Rabat. «En effet, si le gaz acheté par l'Espagne provient des gisements algériens, le tracé du GME court largement sur le territoire du Maroc, avant de passer le détroit de Gibraltar de Tanger vers Tarifa. Le tuyau mis en place en 1996 livre chaque année 10 milliards de mètres cubes de gaz en Espagne» précise-t-on.
«L'Algérie a annoncé qu'elle ne renouvellera pas le contrat du gazoduc GME qui arrive à échéance le 31 octobre, et privera ainsi le Maroc de la manne très attrayante des droits de passage sur son sol pour acheminer le gaz vers la péninsule Ibérique. Le coup est rude pour Madrid qui, depuis des années, pratique un équilibrisme délicat entre deux alliances nécessaires, celle de son fournisseur de gaz algérien et celle de son voisin marocain, indispensable allié pour contrôler les migrations en provenance d'Afrique» ajoute-t-on.
Dépêché à Alger jeudi, le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a affirmé avoir été «rassuré quant à la continuité de l'approvisionnement», mais il n'a pas donné de détails sur la façon dont le flux des livraisons sera maintenu.
«La solution pourrait être d'utiliser à plein le deuxième gazoduc, Medgaz, qui unit directement l'Algérie à l'Espagne, par Alméria. Sauf que sa capacité, nettement inférieure à celle du gazoduc principal GME, serait loin d'être suffisante, selon Jorge Sanz, directeur associé de Nera Economic Consulting, qui signale aussi que l'alternative du transport par bateau semble irréaliste et trop coûteuse» a-t-on conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.