Le renforcement de la coopération sécuritaire au centre d'entretiens entre M. Hammouchi et son homologue mauritanien    Bank Al-Maghrib relève le taux directeur à 2%    Covid-19 au Maroc : 20 nouvelles infections et aucun décès ce mardi    BMCE Capital Investments lance son 1er fonds OPCC en faveur des startup au Maroc    Béni Mellal-Khénifra: Plusieurs blessés dans un accident d'autocar    Tanger Med : Saisie de pièces en or pur d'une valeur de plus de 500 000 dirhams    Maroc : 9 morts après la consommation d'alcool frelaté, 2 arrestations    Une caravane de l'Association Moltaka B'ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires    Santé : le Groupe AKDITAL met en service sa 12éme infrastructure de santé à Sidi Maarouf    Shakira va être jugée en Espagne pour fraude fiscale    Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d'artistes de la 2ème édition    Lahcen Zinoun et Bouchra Boulouiz absents de la remise des prix    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Maroc-Paraguay: Un match amical sous haute surveillance    Inclusion financière des artisans :convention entre le ministère du Tourisme et Crédit agricole    «Ormindo», un opéra baroque le 30 septembre à Rabat    Sefrou: Clôture du 20ème Festival national des pommes d'Imouzzar Kandar    Covid-19 : l'épidémie poursuit son déclin au Maroc    Le Conseil de la concurrence dénonce l'absence de toute concurrence sur les prix et la forte concentration du marché    Sommet de la Ligue arabe: le ministre algérien de la Justice reçu par Nasser Bourita    Football pour amputés: «L'équipe nationale en stage de préparation en Turquie»    Nul fou mais en trompe-l'oeil entre Angleterre et Allemagne    Le Maroc lance un appel à l'Algérie pour reprendre le processus des tables rondes    Politiques culturelles. Le Maroc participe aux travaux de Mondiacult de l'UNESCO    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce mardi 27 septembre 2022    Pénuries alimentaires et crise financière aggravée en Tunisie    Ukraine : Quatre régions vont passer à la Russie    M. Akhannouch représente SM le Roi Mohammed VI aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais feu Shinzo Abe    Sitel et Majorel abandonnent leur projet de fusion    Bank of Africa dédie un parcours digital exclusif au programme Intelaka    L'Italie a voté – à l'extrême droite, craintes en Europe    Le programme complet du Festival Moga, cinq jours de fête et une soixantaine d'artistes    Des publications attribuées à Brahim Saadoun font le buzz, son père réagit    Perturbation des chaînes d'approvisionnement: le Maroc s'en sort plutôt bien    Botola: voici le programme de la 4ème journée    Fakhreddine Rajhi fait l'éloge de Walid Regragui    Abdelfattah El Harraq, une figure du sport à la télé, est décédé    Le torchon brûle entre le comédien Taliss et «un collègue» (PHOTO)    Le 1er Rabie-I 1444 correspond au mercredi 28 septembre 2022, Aid Al Mawlid Annabaoui célébré le dimanche 9 octobre    Maroc-Paraguay: à quelle heure et sur quelle chaîne suivre le match?    Code du commerce, Conseil national de la presse, état d'urgence sanitaire... Le menu du prochain Conseil de gouvernement    DGSN: Hammouchi exige de ses hommes plus de réactivité dans le traitement des plaintes    Tunisie: Un nouveau parti politique annonce son boycott des prochaines législatives    Zone euro : La BCE prévoit de poursuivre la remontée de ses taux d'intérêt    OM : Amine Harit et les détails sur son option d'achat    Interview avec Nawal Sfendla : « L'Everest est mon rêve ultime »    Washington cherche à appuyer une réforme improbable du Conseil de sécurité    Le Roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de feue Aïcha Ech-Channa    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



À Rabat, un mouvement de contestation contre les «défaillances» du CCME le 11 août
Publié dans Barlamane le 07 - 08 - 2022

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger est accusé de faillir à ses mission et de ne plus porter convenablement la voix de la diaspora marocaine.
L'importante communauté marocaine établie hors du royaume pâtit de «façon sensible» de «l'inaction» et des «irrégularités» du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), selon un communiqué publié, samedi 6 août, par le secrétaire général de l'Alliance des Sahraouis Marocains en Europe, Ali Jeddou, qui appelle à un sit-in jeudi 11 août devant les locaux du CCME à Rabat.
Le communiqué pointe «les échecs successifs du CCME» à se conformer à «l'esprit de la constitution de 2011» et l'absence de «trajectoires institutionnelles» pouvant permettre un «engagement de la diaspora marocaine dans la vie politique du royaume», déplorant l'absence d'un véritable enracinement de la démocratie électorale pour la diaspora marocaine.
Malgré la création du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), la «communauté marocaine à l'étranger fait face à un mur de fer» selon le texte dont Barlamane.com détient copie, rappelant que le vote des Marocains à l'étranger aux élections marocaines est un droit consigné par la Constitution de 2011, mais que les modalités de vote et l'application de ce droit restent suspendus, rendant la participation politique des Marocains à l'étranger inexistante.
Le texte indique également que la période qui court de 2005 à aujourd'hui est marquée par une reprise en main du dossier des MRE par le roi Mohammed VI lors du discours royal du 6 novembre 2005 à travers quatre décisions majeures annoncées : une représentation à la Chambre des représentants ; la création des circonscriptions législatives électorales à l'étranger ; le droit d'être électeur et d'être éligible avec l'ouverture des espaces de toutes formes de participation ; et la création d'un Conseil supérieur de la communauté marocaine à l'étranger. Toutefois, la représentativité des MRE et la prise en charge de leurs problèmes restent le moindre des soucis pour le CCME.
Enfin, le texte met en cause les agissements d'un grand responsable du CCME «accusé de graves crimes financiers transnationaux», affirmant que la question essentielle demeure de savoir comment ce responsable échappe-t-il toujours à la justice depuis trois ans. Le texte soulève des interrogations relatives aux aides et complicités dont il aurait bénéficié, laissant planer le soupçon d'un système gangréné par des soutiens institutionnels qui dévoient la vérité sur cette affaire. «Il est troublant, en effet, de constater qu'à la suite des scandales entourant ce responsable, non seulement rien n'ait été entrepris pour prévenir le retour de telles pratiques, mais qu'elles se soient au contraire étendues voire camouflées malgré un dossier accablant que le parquet a soumet aux services de la diplomatie marocaine» , regrette le texte.
Le communiqué plaide la participation politique efficiente et effective des expatriés, un élément qui doit intégrer les programmes politiques. Il appelle les acteurs de la société civile à participer activement au sit-in du 11 août.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.