Tanger: Arrestation d'un ressortissant français d'origine algérienne pour son implication présumée dans le trafic international de drogue    France : Jean Yves Le Drian userait-il de son réseau pour défendre les intérêts de son fils ?    Compteur coronavirus : 424 nouveaux cas et 6 décès en 24H    Election des représentants de magistrats: Taux de participation de 50,42% à midi pour les Cours d'appel    Un chercheur serbe souligne le bien-fondé de l'appel à l'expulsion de la pseudo «rasd » de l'UA    Obligation de pass vaccinal : La CNDP se prononcera prochainement    Cannabis : Signature de quatre conventions pour le renforcement de la recherche scientifique    L'Arabie saoudite vise la neutralité carbone d'ici 2060    Covid-19 : Le CHU Ibn Sina dément le décès d'une étudiante à cause du vaccin    L'exercice conjoint bilatéral Pakistan-Maroc 2021 touche à sa fin (Vidéo)    Coronavirus : Le vaccin Pfizer efficace à 90% chez les 5-11 ans    Aérien. Le Maroc actualise la liste des pays de la liste B    Sahara marocain: La Jordanie réaffirme son soutien à l'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Maroc    Afghanistan: L'état islamique revendique une attaque à l'origine de la panne de courant à Kaboul    En quoi la décision royale dérange le clan Aziz Akhennouch ?    Football féminin : Rencontre entre le président de la Fédération espagnole et Mme Khadija Ila, présidente de la Ligue nationale    Football : Assemblée générale ordinaire à distance de l'IRT    Meurtre du député britannique David Amess : le suspect sera jugé en mars 2022    Royal Air Maroc. Vols Casablanca-Montréal: ce qu'il faut savoir    Rendez-vous de L'Opinion : A bâtons rompus avec Habboub Cherkaoui (Vidéo)    Amical : L'Espagne bat le Maroc en match de préparation à la CAN féminine    Région. L'investissement au cœur des actions du CRI Marrakech-Safi    Selon le rapport "perspectives économiques régionales", du FMI, la reprise post-covid va se renforcer au Maroc    Le Maroc agit pour la stabilité politique en Libye    Faut-il continuer à s'endetter ?    Deuxième édition du Global Women Summit à Dakhla    Chambre des représentants : Séance plénière lundi prochain consacrée aux questions orales    A quoi joue la Russie?    Economie verte : Un nouveau chapitre s'écrit    Tanger-Tétouan-Al Hoceima en quête de nouvelles opportunités d'investissement    Elections 2021: Dépôt des comptes des campagnes électorales dans un délai de 60 jours à compter de la date de l'annonce officielle des résultats    Préparatifs de la journée africaine des droits d'auteur : La musique hassanie comme choix du BMDA    Suite à la suspension des vols avec le Royaume-Uni : L'ONMT déploie sa task force sur le World Travel Market    Ivan Rioufol : «Le régime algérien s'est épargné l'introspection, il en vient à voir la France comme un pays conquis»    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le mouvement muséal du royaume, l'image d'un Maroc pluriel et ouvert
Publié dans Barlamane le 28 - 07 - 2018

La célébration du 19e anniversaire de l'accession du Roi Mohammed VI au Trône de ses glorieux ancêtres est l'occasion idoine pour se rappeler les différentes initiatives et actions royales en faveur de la muséologie marocaine, qui constitue le cœur battant du développement culturel, domaine érigé par le souverain en priorité nationale.
Conscient du rôle primordial joué par la culture, en tant que vecteur du pluralisme et de l'ouverture du Royaume, dans la réalisation du développement global et durable, le Roi a, depuis tout temps, accordé un intérêt particulier à la promotion du patrimoine culturel, notamment à travers une stratégie muséale forte et dynamique.
Cette volonté royale inébranlable a été concrétisée par les différentes initiatives et actions portées par le souverain visant à restaurer, préserver, valoriser et moderniser le patrimoine muséographique national pour que le Maroc se taille une place de choix sur l'échiquier culturel mondial. Parmi ces initiatives figure la création de la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM).
Instituée par la loi N°01-09 et promulguée par le Dahir N°1-10-21, la FNM a ainsi vu le jour en 2011, en tant qu' »institution indépendante, à but non-lucratif, investie de la personnalité morale et de l'autonomie financière, qui assure, pour le compte de l'Etat, l'administration, la gestion et la préservation des musées ».
La Fondation, qui s'est vue confier la gestion de 14 musées à travers le Royaume, a pour principale vocation de « renforcer davantage la gouvernance muséale nationale en l'inscrivant dans une nouvelle approche de management culturel moderne respectant les normes et bonnes pratiques en termes d'efficience et de valorisation du patrimoine muséographique national« .
Plaçant les citoyens, en particulier les jeunes, au cœur de ses préoccupations, la FNM s'est engagée, conformément à la vision sage et éclairée du Roi Mohammed VI, à faire des musées des lieux d'animation, d'éducation, d'échange, de partage et de transmission de culture, accessibles à tous les Marocains, et ce pour célébrer l'identité nationale plurielle, car à la fois arabe, amazighe, méditerranéenne, africaine, musulmane et juive.
Conformément à la politique d'ouverture prônée par le Souverain, l'institution muséale a, depuis sa création, signé nombre de partenariats avec de prestigieux organismes mondiaux, dont le Musée du Louvre, le Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), ou encore l'Institut du Monde Arabe (IMA), portant principalement sur l'échange d'œuvres d'art et la formation des ressources humaines.
Ainsi, de grandes expositions, comme « Les splendeurs de Volubilis » et « Le Maroc aux mille couleurs« , ainsi que « Le Maroc médiéval, un empire de l'Afrique à l'Espagne« , ont été organisées, respectivement à l'IMA et au Musée du Louvre, un grand hommage international au Maroc et à son riche patrimoine culturel qui transcende les frontières.
Cette politique d'ouverture et de partenariat a également permis au Maroc d'accueillir dans ses joyaux, rénovés, réouverts ou encore créés, une sélection des plus somptueuses œuvres mondiales dans le cadre d'expositions inédites, telles « Face à Picasso », une manifestation artistique majeure et une occasion de faire découvrir au public marocain le génie de Pablo Picasso à travers une centaine d'œuvres de peinture, sculpture, céramique ou encore de photographie, et ce dans le cadre du Musée Mohammed VI (MMVI) d'art moderne et contemporain de Rabat, devenu vitrine mondiale de l'art et de la culture.
Après « Face à Picasso », le MMVI a abrité « De Goya de nos jours » et « La Méditerranée et l'art moderne », deux expositions qui ont également offert au public marocain l'occasion de découvrir une collection d'œuvres des plus prestigieuses à l'échelle internationale. L'Afrique était aussi à l'honneur au MMVI avec l'exposition « L'Afrique en Capitale », inaugurée par le Roi Mohammed VI et le souverain du Royaume Hachémite de Jordanie, le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein, un évènement qui reflète les valeurs d'ouverture et la politique africaine prônées par le Maroc.
Sont pris en charge par la FNM, dans le cadre de sa politique de promotion de l'espace culturel marocain, le Musée archéologique de Tétouan, le Musée ethnographique Bab Okla de Tétouan, le Musée de la Kasbah de Tanger, le Musée national des arts sahariens de Laâyoune, le Musée Batha à Fès, le Musée Dar Jamaï de Meknès, le Musée Borj Belqari de Meknès, le Musée national de la poterie de Safi, le Musée Dar El Bacha de Marrakech, le Musée des Oudayas de Rabat, le Musée archéologique de Rabat, le Musée Mohammed VI d'art moderne et contemporain, le Musée ethnographique de Chefchaouen et le Musée Dar Si Saïd de Marrakech.
Les initiatives lancées dans ce domaine, sous le leadership visionnaire du Souverain, témoignent ainsi d'une ferme volonté royale de faire de la culture, dans sa portée générale et en matière muséale en particulier, un levier du développement global du Royaume.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.