Bank Of Africa-BMCE Group : Un produit net bancaire consolidé de 13,9 MM DH en 2019    Coronavirus : le CCM propose 25 films marocains en streaming gratuit    Marché national et coronavirus : l'approvisionnement est normal et les prix sont stables    Covid-19: Employeurs affiliés à la CNSS, ceci vous concerne    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    Covid-19 au Maroc: le bilan grimpe à 534 cas, 33 décès    Coronavirus : Crédit Agricole du Maroc décide du report des échéances de crédits    La planète se claquemure et guette le pic de l'épidémie    La Plateforme «Allo 300» enregistre près de 38.000 appels    En Algérie, la persécution judiciaire s'abat sur les opposants du régime en pleine pandémie de coronavirus    Fake news: arrestation d'un conseiller communal à Errachidia    Proche d'un retour, Xavi veut révolutionner l'effectif du Barça    En confinement : Voici une sélection de livres marocains à lire    Hassan El Fad fait son come-back avec sa célèbre série «Kabbour»    On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo    Opération de soutien provisoire: la mise au point de l'Intérieur    Covid-19 : Le Conseil provincial de Tiznit au chevet de la population locale    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Levinas, le visage, l'humanité    Coronavirus: la valeur de transfert des footballeurs a baissé    Lucile Bernard: «l'écriture comme unique porte de sortie, comme rédemption»    Nigeria : face au coronavirus, Lagos et Abuja se murent    Enseignement : Report des vacances du printemps    Temps stable dans tout le Maroc, ce lundi 30 mars    Covid-19: Ces solidaires… pour plaire    L'examen cyclique de l'humanité!    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    Les aides du Fonds spécial face à un dilemme de ciblage    Les effets du COVID-19 sur l'alimentation et l'agriculture à l'échelle mondiale    ADM maintient ses services sur le réseau autoroutier au standard de sécurité et de qualité    La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Abderrahim Nouri : Ça se passe bien avec Appie    Outre les meetings de Stockholm et Naples : La Diamond League reporte le meeting de Rabat    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    "Les artistes luttent contre le déplaisir du confinement    Bob Dylan sort une chanson taillée pour cette période    Le Bolchoï diffuse ses meilleurs spectacles sur YouTube    Algérie : le journaliste Khalid Drareni incarcéré en détention préventive    Vahid: Taarabt, un nouvel homme    Sondage: la cote de popularité de Macron s'envole    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Procédure pénale : Une réforme pour renforcer la sécurité des personnes et des biens
Publié dans Challenge le 19 - 07 - 2019

Nouveau dispositif anti-criminalité regardant l'enregistrement audiovisuel des interrogatoires aux personnes en garde à vue et favoriser le recours à la procédure de réconciliation pour certains délits.
Une réunion du Conseil de gouvernement a eu lieu hier 18 juillet aboutissant à une décision tant attendue, celle d'une réforme du code de procédure pénale dont le texte examiné coïncide avec la montée des protestations face à la récurrence des actes violents et des agressions, notamment contre les femmes et les mineurs. Ce nouveau dispositif envisage de « renforcer la sécurité des personnes et des biens », rapporte le quotidien L'Economiste.
Lire aussi: Mohamed Abdennabaoui : la politique pénale fait partie de la politique publique
Cette réforme intervient également pour garder l'équilibre entre la lutte contre toutes les formes de criminalité et la protection des droits et libertés », a déclaré Mustapha El Khalfi, porte-parole du gouvernement, déclarant que cette réforme compte moderniser l'arsenal juridique pour qu'il soit en phase avec les évolutions ayant marqué les activités criminelles. Ladite réforme a pour objectif de résoudre certaines problématiques concernant la garde à vue et la détention provisoire. Le texte de réforme contient 345 articles dont 196 constituent des amendements aux dispositions du code en vigueur.
Parmi les nouveautés que la réforme a apportéesenfor, c'est bien le recours à l'enregistrement audiovisuel des interrogatoires durant la garde à vue, ce texte accorde également le droits aux personnes placées en garde à vue d'appeler leurs avocats, dès la 1ère heure suivant l'arrestation, ceci signifie que l'autorisation du Parquet général n'en est plus requise. Cependant la période de garde à vue ne peut être étendue que sur ordre écrit et motivé du Parquet.
Rajoutons aussi que les mesures prises contre une personne en garde à vue seront considérées nulles, hormis que cette réforme introduit également certaines dispositions en vue d'atténuer la pression sur les établissements pénitentiaires, afin de réduire le recours à l'emprisonnement pour certains délits, l'idée de favoriser le recours aux procédures de réconciliation à l'amiable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.