La revue de presse du jeudi 26 mai    Gestion de l'eau: «le Maroc peut profiter l'expérience israélienne», assure Orit Farkash-Hacohen    Une amende de 150 millions de dollars pour Twitter    La météo pour ce jeudi 26 mai 2022    Météo au Maroc: les prévisions du jeudi 26 mai    AC Milan: coup dur pour Ibrahimovic    Rabat: l'ambassade du Suriname inaugurée    Hakim Ziyech s'en prend violemment à Vahid Halilhodzic (VIDEO)    Maroc/Covid-19: 170 nouveaux cas et 1 décès ces dernières 24h    Découvrez « Yallah Rouh », le dernier clip de Samira Saïd (VIDEO)    La danseuse Maya au cœur d'une polémique    CEDAW: HarmonizationNow salue la décision du Maroc mais affiche ses réserves    Guerre en Ukraine : La Russie veut l'appui de l'Afrique pour la levée des sanctions occidentales    Frontières maritimes : L'ambassadrice du Maroc en Espagne tente de rassurer les Iles Canaries    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Romain Saiss proposé au Barça, le Betis et Besiktas à l'affût    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    Le Cercle des Eco. Comment renforcer et fidéliser sa Customer community ?    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Menace des attentats du Polisario. La stratégie de l'Algérie pour déclencher un conflit généralisé avec le Maroc ?    La liste des 25 Lions de l'Atlas pour la date FIFA de juin 2022    Brahim Ghali, génocidaire en chef du Polisario : Madrid a «des factures en attente qu'un jour elle devra payer»    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    Emballage en papier: Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Variole du singe au Maroc : les 3 cas suspects testés négatifs    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Gestion de l'eau : Les recommandations clés de Nizar Baraka en matière de gouvernance    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Chelsea passe des Russes aux Américains    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nasser Bourita : la révision de la carte consulaire du Royaume s'impose
Publié dans EcoActu le 25 - 01 - 2022

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a souligné, lundi à Rabat, la nécessité de revoir la carte consulaire du Royaume en vue de rapprocher les prestations de la communauté marocaine établie à l'étranger.
Le Royaume dispose à ce jour de 56 consulats, avec l'ouverture durant les trois dernières années de trois consulats à Napoli, à Murcia et à Toronto, a fait savoir N. Bourita dans une réponse à une question orale à la Chambre des représentants sur l'amélioration des prestations consulaires, ajoutant que l'objectif n'est pas d'ouvrir davantage de consulats, mais plutôt de revoir la carte consulaire pour accompagner les Marocains du monde.
Le ministre a, dans ce sens, évoqué l'éventualité de revoir les représentations consulaires dans la banlieue de Paris, à Galice (Espagne), au nord de l'Italie et dans les pays du Golfe et en Afrique en vue de rapprocher les consulats des Marocains résidant à l'étranger, précisant que l'amélioration de la qualité des prestations consulaires porte sur 4 axes, à savoir l'amélioration des conditions d'accueil, la digitalisation et l'amélioration du rendement consulaire, les services et les actions sociales de proximité.
S'agissant du premier axe, N. Bourita a indiqué qu'il s'agit de l'amélioration des conditions d'accueil, à travers le rapprochement des consulats des MRE, en choisissant des lieux convenables abritant leurs sièges, notant que le ministère a déployé de grands efforts pour améliorer les bâtiments consulaires, avec l'acquisition de six nouveaux édifices et le changement des sièges de consulats dans neuf centres à savoir : Algesiras, Barcelone, Marseille, Oran, Lille, Rennes, Madrid, Amsterdam et Paris.
Le ministre a aussi évoqué la mise à niveau de trois services consulaires au Danemark, en Egypte et en Arabie Saoudite, alors que cinq nouveaux consulats ont été acquis dans les dernières années à Anvers en Belgique et à Bologne en Italie. Les consulats de Montpellier et de Bilbao ont été installés dans des bâtiments répondant aux exigences requises, a-t-il poursuivi.
Concernant le deuxième axe relatif à la digitalisation et à la promotion du rendement consulaire, le ministre a rappelé la création du site électronique "Consulat.ma", qui a enregistré près de 6,3 millions de visiteurs et la publication d'un guide consulaire unifié, qui fournit des informations aux Marocains résidant à l'étranger sur les documents requis, en plus de la mise en place du service "naissance" pour la transcription des naissances à distance.
Dans ce sens, N. Bourita a fait savoir que la nouvelle loi relative à l'état civil va faciliter les choses aux Marocains résident à l'étranger, ajoutant que depuis 2019 les prises de rendez-vous ont été lancées à distance, à travers une nouvelle plateforme, avec près de 1.370.000 rendez-vous pris en ligne.
Le ministère veille notamment à permettre aux citoyens d'obtenir à distance leurs cartes nationales d'identité et leurs passeports de voyage, a souligné N. Bourita, soulignant que "nous œuvrons aujourd'hui en collaboration avec le ministère de l'Intérieur et la Direction générale de la sûreté nationale, à matérialiser au cours des prochaines semaines le projet visant l'obtention à distance de la carte nationale d'identité dans 20 services consulaires. Ce service sera ensuite généralisé, à l'instar de celui des actes de naissance, a-t-il indiqué.
Le troisième axe est relatif aux services de proximité, qui peuvent être réalisés, selon N. Bourita, de deux manières. La première concerne les consulats mobiles et la deuxième est liée aux portes ouvertes durant les weekends, notamment dans des pays européens.
La mise en place des consulats dans des points de transit que ce soit dans des ports ou dans certains aéroports a pour objectif de permettre aux MRE d'obtenir un ensemble de documents lors de leur voyage, a-t-il relevé.
Le quatrième axe porte, quant à lui, sur les actions sociales de proximité, dont celles liées aux visites à des Marocains qui purgent des peines d'emprisonnement, ou celles qui concernent le rapatriement des citoyens en situation difficile, a-t-il dit.
N. Bourita a rappelé, à cet égard, qu'au cours des deux dernières années, environ 1.000 visites en prison ont été effectuées, et de nombreux citoyens qui se retrouvent en situation difficile ont été rapatriés, outre la poursuite de la mise en œuvre du programme relatif à l'appui à la scolarisation en faveur des enfants issus de familles démunies dans certains pays.
A cette occasion, le ministre a affirmé que le nombre des membres de la communauté marocaine établie à l'étranger inscrits dans des centres consulaires s'élève aujourd'hui à environ 5,3 millions de personnes, un nombre pouvant dépasser les 6 millions si on inclut les non-inscrits.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.