Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Wafa Assurance : BMCE Bourse recommande d’accumuler la valeur
Publié dans Finances news le 05 - 07 - 2007

* Les analystes de BMCE Bourse recommandent d’accumuler la valeur Wafa Assurance.
* Cette opinion se base sur les arguments suivants : une politique de placement opportuniste et efficace et des réalisations probantes au terme du dernier exercice.
Compte tenu de son rôle majeur dans la collecte de l’épargne, la protection des patrimoines et le financement de l’économie, l’Etat accorde une importance particulière au secteur des assurances. Ainsi, conformément à cette volonté de moderniser et d’assainir la filière, une réforme d’envergure a été menée par le ministère des Finances et de la Privatisation au milieu des années 90, donnant lieu à la liquidation du quart des compagnies d’assurance et à la promulgation d’un nouveau Code des assurances, conçu en vue d’assurer une conformité des textes nationaux aux normes en vigueur sur le plan international.
Les primes émises par le secteur des assurances ont évolué favorablement s’établissant à 14,7 Mds DH en 2006, soit une progression annuelle moyenne de 5,6% depuis 2002.
Toutefois, il est à signaler que malgré cette dynamique, le taux de pénétration en 2006 se limite à 0,8% pour la Vie et à 2,1% pour la non Vie, soit un niveau global de 2,9%. Toujours est-il que le marché marocain de l’assurance fait état d’une faible densité, traduisant par là un potentiel de développement significatif dans les années à venir. D’après BMCE Bourse, la performance du secteur national de l’assurance s’avère supérieure à celle des autres pays en terme de taux de pénétration.
Et pour ce qui est de la densité, seules la Tunisie et la Turquie dépassent le Maroc avec des primes par habitant de 89 $ et de 59 $ respectivement en 2006.
Dans un contexte pareil, comment est perçue l’évolution de Wafa Assurance par les analystes de BMCE Bourse ?
Sur la Vie, Wafa Assurance se hisse au premier rang, capitalisant sur son positionnement sur la bancassurance qui lui confère une part de marché de 28% avec 1,2 Md DH de primes émises en 2006.
Entre 2002 et 2006, le chiffre d’affaires de Wafa Assurance connaît une évolution favorable de 1,9 Md DH à 2,3 Mds DH. Cette évolution résulte de la diversification des produits proposés par la Compagnie (Épargne retraite et bancassurance), les primes émises se développent de 8,8% à 1,6 Md DH en 2005 et de 44,8% à 2,3 Mds DH à fin 2006.
La compagnie a su optimiser des synergies de distribution avec son principal partenaire Attijariwafa bank qui a draîné 44% de son chiffre d’affaires en 2006. Par ailleurs, le transfert de 23.000 contrats d’assurance capitalisation autrefois logés chez Axa Assurance Maroc a permis à la compagnie de drainer un flux d’affaires additionnel de l’ordre de 123 MDH. «La physionomie du portefeuille de la compagnie permet de retranscrire fidèlement son orientation stratégique en faveur des segments de la Vie et de l’automobile», apprend-on dans la note de BMCE Bourse. Ces derniers polarisent conjointement 79% des primes de la société en 2006, soit un total de 1,8 Md DH.
Au cœur de l’activité de l’assurance, la gestion active de son portefeuille d’actifs affectés aux opérations d’assurance lui permet de dégager un résultat de placements de 926 MDH en 2006, contre 300 MDH quatre années auparavant.
L’éclatement du portefeuille de placements de la compagnie par catégorie d’actifs met en évidence la prépondérance des actifs obligataires sur la Vie (85%) et celle des actions sur la non Vie (60%). La rentabilité moyenne du portefeuille suit la même évolution que celle du résultat des placements. Elle enregistre des pics de 10,6% en 2004 et de 10,3% en 2006, compte tenu de la réalisation de plus-values conséquentes à l’issue de ces deux exercices.
L’évaluation du titre par l’actualisation du résultat technique (Vie et non Vie) net d’impôt dégage une valeur théorique unitaire de 2.077 DH définissant une décote de 8,9% par rapport à son cours de 1.907 en date du 2 juillet 2007. Depuis le 31 décembre 2006 et en dépit d’une correction intervenue en mai dernier, le titre Wafa Assurance connaît une évolution positive favorisée par la publication des résultats au-delà des attentes à l’issue du dernier exercice clos.
In fine, on peut dire que Wafa Assurance présente un bilan globalement positif de ses performances opérationnelles et financières depuis 2002. Aussi, les analystes de BMCE Bourse recommandent d’accumuler la valeur. Leur opinion se base sur un positionnement sectoriel renforcé, une politique de placement opportuniste, une capacité financière…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.