Mohamed Benalilou décoré à Istanbul par l'Organisation de la coopération islamique    Le roi nomme Chakib Benmoussa président de de la Commission spéciale sur le modèle de développement    ADM : circulation suspendue entre Larache et Moulay Bousselham    Nouzha Bouchareb : Le Maroc s'engage à contribuer au plan ONU-Habitat    Elections britanniques: Premier face-à-face entre Johnson et Corbyn    Eliminatoires CAN-2021 : Les Lions de l'Atlas dominent le Burundi (0-3)    Lutte contre le SIDA, la région MENA doit encore fournir des efforts    Immobilier. Accor et le groupe Yasmine se rapprochent    Marché des capitaux. L'AMMC muscle ses contrôles    Insolite. Deux américains parviennent à transformer l'air...en vodka !    Coupe du Trône de futsal : Le Fath de Settat s'offre le titre aux dépens de la Ville Haute de Kénitra    Luis Enrique reprend les commandes de la sélection espagnole    Pour Washington, la colonisation israélienne ne viole pas le droit international    Arrestation à Marrakech d'un individu pour trafic de drogues dures    Lâayoune Charkia: un policier dégaine son arme pour neutraliser un individu dangereux    Bolivie: Les dessous du complot anti-Morales…    Vidéo. Un camion chargé de migrants fonce dans un poste-frontière de Bab-Sebta    Zineb El Rhazoui, la marocaine qui "divise" en France    Aminux lance sa radio ?    Mustapha Iznasni, un Grand de la Presse nationale s'est éteint    Le Maroc se prépare au grand froid    Marrakech : Artcurial met en vente un chef d'œuvre d'Etienne Dinet    Jerome Powell rappelle à Donald Trump l'indépendance de la Fed    Destitution: Trump « envisage » de témoigner, les auditions s'accélèrent    Ouverture du 24e FICAR: Wafaa Amer et Daoud Aoulad Syed honorés    Modèle de développement. L'Istiqlal et le RNI croisent le fer    Transport de marchandises. Les conditions d'accès préoccupent les partenaires sociaux    Edito : Anticiper    Un centre de dialyse et un autre de santé urbain inaugurés à Hay Hassani    Météo : Le ministère du transport appelle à la vigilance    Marrakech : des uniformes pour les conducteurs des calèches touristiques    Projets verts «Rhamna E-Mob» : 30 motos électriques remises aux autorités locales    Du nouveau dans l'affaire du "semsar" ayant promis d'intervenir pour alléger la peine d'une détenue    Moustapha Cissé Lô : Le Maroc intégrera bientôt la CEDEAO    Driss Lachguar : L'USFP a toujours servi les intérêts de la nation    Hommage à Bruxelles à la première génération des Marocains de Belgique    Les jeunes leaders de la Méditerranée à l'honneur à Essaouira    Le cheval Rajeh remporte le GP de S.M le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe    1000 taekwondistes présents au tournoi international d'Oujda    Le flux des migrations n'est pas près de s'estomper    Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura    Le plan Maroc vert, un modèle à suivre    "Le Mans 66" en tête du box-office    L'art plastique marocain s'invite à Tunis    L'artiste plasticien Salem Chouatta ou l'art de rendre visible l'invisible    Forum euro-méditerranéen d'Essaouira: Maryam AIT MOULAY remporte «Prix pour Jeunes Leaders»    Venise sous les eaux : Nouvelle marée haute dangereuse attendue ce dimanche    L'œuvre de Hamid Douieb sous la loupe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Wafa Assurance : BMCE Bourse recommande d’accumuler la valeur
Publié dans Finances news le 05 - 07 - 2007

* Les analystes de BMCE Bourse recommandent d’accumuler la valeur Wafa Assurance.
* Cette opinion se base sur les arguments suivants : une politique de placement opportuniste et efficace et des réalisations probantes au terme du dernier exercice.
Compte tenu de son rôle majeur dans la collecte de l’épargne, la protection des patrimoines et le financement de l’économie, l’Etat accorde une importance particulière au secteur des assurances. Ainsi, conformément à cette volonté de moderniser et d’assainir la filière, une réforme d’envergure a été menée par le ministère des Finances et de la Privatisation au milieu des années 90, donnant lieu à la liquidation du quart des compagnies d’assurance et à la promulgation d’un nouveau Code des assurances, conçu en vue d’assurer une conformité des textes nationaux aux normes en vigueur sur le plan international.
Les primes émises par le secteur des assurances ont évolué favorablement s’établissant à 14,7 Mds DH en 2006, soit une progression annuelle moyenne de 5,6% depuis 2002.
Toutefois, il est à signaler que malgré cette dynamique, le taux de pénétration en 2006 se limite à 0,8% pour la Vie et à 2,1% pour la non Vie, soit un niveau global de 2,9%. Toujours est-il que le marché marocain de l’assurance fait état d’une faible densité, traduisant par là un potentiel de développement significatif dans les années à venir. D’après BMCE Bourse, la performance du secteur national de l’assurance s’avère supérieure à celle des autres pays en terme de taux de pénétration.
Et pour ce qui est de la densité, seules la Tunisie et la Turquie dépassent le Maroc avec des primes par habitant de 89 $ et de 59 $ respectivement en 2006.
Dans un contexte pareil, comment est perçue l’évolution de Wafa Assurance par les analystes de BMCE Bourse ?
Sur la Vie, Wafa Assurance se hisse au premier rang, capitalisant sur son positionnement sur la bancassurance qui lui confère une part de marché de 28% avec 1,2 Md DH de primes émises en 2006.
Entre 2002 et 2006, le chiffre d’affaires de Wafa Assurance connaît une évolution favorable de 1,9 Md DH à 2,3 Mds DH. Cette évolution résulte de la diversification des produits proposés par la Compagnie (Épargne retraite et bancassurance), les primes émises se développent de 8,8% à 1,6 Md DH en 2005 et de 44,8% à 2,3 Mds DH à fin 2006.
La compagnie a su optimiser des synergies de distribution avec son principal partenaire Attijariwafa bank qui a draîné 44% de son chiffre d’affaires en 2006. Par ailleurs, le transfert de 23.000 contrats d’assurance capitalisation autrefois logés chez Axa Assurance Maroc a permis à la compagnie de drainer un flux d’affaires additionnel de l’ordre de 123 MDH. «La physionomie du portefeuille de la compagnie permet de retranscrire fidèlement son orientation stratégique en faveur des segments de la Vie et de l’automobile», apprend-on dans la note de BMCE Bourse. Ces derniers polarisent conjointement 79% des primes de la société en 2006, soit un total de 1,8 Md DH.
Au cœur de l’activité de l’assurance, la gestion active de son portefeuille d’actifs affectés aux opérations d’assurance lui permet de dégager un résultat de placements de 926 MDH en 2006, contre 300 MDH quatre années auparavant.
L’éclatement du portefeuille de placements de la compagnie par catégorie d’actifs met en évidence la prépondérance des actifs obligataires sur la Vie (85%) et celle des actions sur la non Vie (60%). La rentabilité moyenne du portefeuille suit la même évolution que celle du résultat des placements. Elle enregistre des pics de 10,6% en 2004 et de 10,3% en 2006, compte tenu de la réalisation de plus-values conséquentes à l’issue de ces deux exercices.
L’évaluation du titre par l’actualisation du résultat technique (Vie et non Vie) net d’impôt dégage une valeur théorique unitaire de 2.077 DH définissant une décote de 8,9% par rapport à son cours de 1.907 en date du 2 juillet 2007. Depuis le 31 décembre 2006 et en dépit d’une correction intervenue en mai dernier, le titre Wafa Assurance connaît une évolution positive favorisée par la publication des résultats au-delà des attentes à l’issue du dernier exercice clos.
In fine, on peut dire que Wafa Assurance présente un bilan globalement positif de ses performances opérationnelles et financières depuis 2002. Aussi, les analystes de BMCE Bourse recommandent d’accumuler la valeur. Leur opinion se base sur un positionnement sectoriel renforcé, une politique de placement opportuniste, une capacité financière…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.