Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Nabila Rmili dit stop aux charrettes à Casablanca, la Toile divisée (PHOTOS)    Symposium de l'eau à Casablanca : les faits marquants en vidéo    Signature d'un accord de transport aérien entre le Maroc et l'Arabie saoudite    L'OCDE dresse un tableau sombre de l'économie    Lancement de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Mondial. Paris Saint-Germain est qatari, Paris boycotte le Qatar    Nord Stream : les premières investigations suédoises «renforcent les soupçons de sabotage»    FIFA: le nouveau classement des Lions de l'Atlas    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    La FRMG énumère les mérites du sacre    Mondial de football pour amputés : Ce jeudi, le Maroc défie la Turquie en quart de finale à partir de 18h    Préscolaire: 31 ONG vont gérer 177 salles à Béni Mellal, Khouribga, Azilal et Fkih Ben Salah    Saisie de haschich, cocaïne, comprimés psychotropes et de colle à dissolution à Marrakech    Marrakech : Une soirée arrosée qui tourne mal    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Transformation et fabrication du cannabis au Maroc : les premières autorisations délivrées    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    Yom Kippour : Cérémonie religieuse en mémoire à Feu SM le Roi Mohammed V et Feu SM le Roi Hassan II    Censure de Ferhat Mehenni sur CNews : l'ambassade de France au Maroc «se fout de la gueule de qui au juste ?»    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    L'Algérie procède à l'usage abusif des lois antiterroristes pour réprimer la société civile (ONG)    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Evénements du « Boulevard »: ce qu'a dit la maire de Casablanca    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Maroc : les administrateurs de la BAD saluent les progrès du pays en matière de développement    La revue de presse du jeudi 6 octobre    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    Casablanca : «WeCasablancaFestival» revient pour une 3e édition du 6 au 8 octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Anthologie : Rrways et Tarrwaysin, ces «gens du voyage»
Publié dans Finances news le 17 - 02 - 2021

Les origines de leur musique, son histoire et son évolution dans le temps. «Rrways, voyage dans l'univers des poètes-chanteurs itinérants amazighes», une somptueuse anthologie qui nous aide à mieux comprendre leur art. Ici, quelques éléments éclairants.

«Les rais (Rrways, ndlr) vont de tribu en tribu, faisant parfois de longs séjours dans les kasbahs des caïds les plus généreux. Leurs ancêtres sont les rhapsodes de la Grèce antique, les trouvères et jongleurs du Moyen-Age», écrit Léopold Justinard en 1925.
Ceci dit, leurs origines sont inconnues, mais les premiers témoignages remontent à la fin du XIXème siècle comme le soulignent plusieurs chercheurs, musicologues ou aventuriers de l'époque tels Hans Stumne, Alexis Chottin ou Paul Chatinières. Quant aux Tarrwaysin, c'est à Tiznit qu'elles se remarquent timidement dès les années 1920 au sein de troupes exclusivement féminines chargées d'animer des soirées chez les notables de la ville, comme le signale l'ethnologue Odette du Puigaudeau dans son ouvrage «La Route de l'Ouest».
Leur art est une combinaison de danses, de musiques non écrites et de chants profanes ou religieux, portés par des poèmes d'une intense diversité et d'une exceptionnelle qualité. Ceux-là font la part belle à l'amour, la beauté de la nature ou le respect de Dieu, mais aussi aux préoccupations de l'époque, parmi lesquelles la volonté d'indépendance, les bouleversements sociaux, la douleur de l'émigré éloigné de sa terre natale ou encore les nouvelles aspirations de la jeunesse.
Au sein d'une troupe, il convient de distinguer les Rrways (chefs d'orchestre) des Iderraben (musiciens et danseurs). Ainsi, pour qui désire accéder au statut de Tarrayst et de Rrways, l'art de l'Ahwach, héritage millénaire d'une certaine esthétique qui mêle chant et danse, se veut la référence majeure et la première école d'apprentissage. L'intégration, à ses débuts, dans un ensemble d'Ahwach permet de se familiariser avec la musique et l'art de la scène, d'acquérir une meilleure maîtrise de la gestuelle chorégraphique et une bonne approche dans le maniement des instruments, notamment les percussions.
Depuis plus d'un siècle, quittant les villages du Sud, les Rrways convergent également vers la place Jamaâ El-Fna à Marrakech, arène des arts populaires du Maroc, portés par la volonté d'acquérir une formation de maître à disciple sur le terrain, de progresser dans leur art et d'élargir, au cours des Halqas, leur cercle de spectateurs. Ce lieu mythique se veut un passage obligé…
Ces troubadours ont connu un franc succès lorsqu'ils ont adapté leur art aux moyens de transmission et de diffusion du XXème siècle, dont les vinyles, puis, plus tard les radiocassettes. Or, les moyens de duplication illégaux, liés à l'arrivée des CDs et autres outils numériques, ont réduit leurs sources de revenus. «Tarrwaysin et Rrways mènent désormais leur carrière avec les difficultés que connaissent les artistes dans les périodes de transition. Leur héritage, aussi précieux soit-il, est, comme tout patrimoine immatériel, fragile», souligne Brahim El Mazned, directeur de ce projet.
Produit par l'association Atlas Azawan, porté et édité par la structure culturelle Anya, «Rrways, voyage dans l'univers des poètes-chanteurs itinérants amazighes» est né de la volonté de préserver et valoriser ce corpus musical majeur, voué à s'éteindre.
D'où cette musique est venue ? Comment s'est-elle diffusée ? Que représente-t-elle dans l'imaginaire amazighe ?... Ladite anthologie offre matière à découverte ou à rappels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.