Chambre des Conseillers: La Charte des services publics adoptée à l'unanimité    Maroc-Nigeria: Le projet de gazoduc sur les «starting blocks»    Inter : L'agent Alejandro Camano confirme le départ d'Achraf Hakimi    Euro 2020: Les Bleus assurent et rassurent    L'ONCF lance un dispositif spécial MRE    France. M'jid El Guerrab interpelle le ministre de la Santé sur la non-reconnaissance du vaccin de Sinopharm [Vidéo]    Bourita attire l'attention sur l'impact des nouvelles technologies    OCP et l'américain BCG proposent une offre unique dans le domaine de la maintenance et de la numérisation industrielle    La 2è manche du championnat des circuits de vitesse à Marrakech    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 16 juin 2021 à 16H00    Le monde de Julie Guégan    Avec un système audio de pointe sur sa nouvelle gamme : Ford séduit les mélomanes    Ismail Sqarou : «La Dekka est l'enfant légitime de Taroudant en termes de patrimoine»    Trois astronautes chinois dans la station spatiale    L'Algérie face à ses démons    Diplomatie : le NMD présenté aux ambassadeurs    Energies renouvelables : le Maroc se relance dans l'hydrogène vert    Fnideq : la nouvelle zone d'activités économiques "recrute" ses investisseurs    Euro 2020 : La Hongrie craque en fin du match face au Portugal    Botola / WAC-RCAZ (0-0) : Un Wydad faiblard et épuisé à quelques jours de sa demi-finale africaine !    Sergio Ramos quitte le Real Madrid    Le nouveau modèle de développement ne fait pas l'unanimité    Adoption finale du projet de loi sur l'usage légal du cannabis    Lancement d'une campagne contre la privatisation de la plage d'Aïn Diab    Quand la polygamie séduit les Marocains    Le roi Mohammed VI félicite le premier ministre israélien    Invité par le PJD, le Chef du Hamas Ismaïl Haniyeh en visite au Maroc    Profonds désaccords et faibles attentes    Quand on aime la vie, on va au musée    Edition: Lever l'hypothèque sur l'université    L'AREF renforce ses partenariats dans le domaine sportif    Agrégation agricole: un nouveau dispositif réglementaire pour des projets d'agrégation de nouvelle génération    Législatives algériennes: 23% de participation, abstention historique et massive    Les hôtels Accor se mobilisent pour favoriser l'accueil des Marocains résidant à l'étranger    Le Congrès péruvien refuse l'interférence de l'Europe dans la crise entre Madrid et Rabat    Marocains de l'étranger : dix-sept villes annoncées pour la quarantaine obligatoire    Covid-19 en France : plus de masque en extérieur, levée du couvre-feu dans quelques heures    Carte sanitaire au Maroc : Ces chiffres à retenir...    Privé : Akdital poursuit sa marche pour s'accaparer 20% de la capacité litière nationale    Le roi Mohammed VI félicite le nouveau Premier ministre isralien Naftali Bennett    "African Lion 2021": une délégation militaire maroco-américaine visite l'hôpital de campagne près de Tafraout    Sahara : Large soutien au Maroc à l'ONU    L'ONMT lance l'opération Welcome Back    La FRMSPT organise une série d'activités éducatives au profit des jeunes de Khénifra    «Méditations et médisances»    «Soufi, mon amour» en tournée au Maroc    Action citoyenne : des livres pour les écoles primaires, les collèges et les lycées les plus défavorisés au Maroc    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Climat : l'ONU appelle à abandonner les combustibles fossiles comme source d'énergie
Publié dans 2M le 07 - 05 - 2021

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a appelé, jeudi 6 mai, les Etats à abandonner les combustibles fossiles comme source d'énergie pour lutter contre le phénomène du réchauffement climatique, tout en réitérant son avertissement que le monde était "au bord du précipice".
A six mois de la Conférence des Nations-Unies sur le climat (COP26) de Glasgow, "nous sommes au bord du précipice", a alerté M. Guterres, dans un message adressé au Dialogue de Petersberg sur le climat.
"Mais si nous travaillons ensemble, nous pouvons éviter les pires impacts des perturbations climatiques et utiliser la reprise après la pandémie de Covid-19 pour nous orienter sur une voie plus propre et plus verte", a-t-il affirmé.
"Nous ne pouvons plus nous permettre de grandes infrastructures de combustibles fossiles nulle part. De tels investissements ne font qu'aggraver notre situation", a dit le Secrétaire général, ajoutant que les combustibles fossiles "ne sont même pas rentables" et qu'ils "sont désormais plus chers que les énergies renouvelables".
M. Guterres appelle donc les actionnaires des banques multilatérales de développement et des institutions de financement du développement à collaborer avec la direction de ces banques pour financer un développement sobre en carbone et résilient au climat qui soit aligné sur l'objectif de 1,5 degré.
Il a salué les pays qui se sont engagés à mettre fin au financement et aux subventions des combustibles fossiles. "Il est temps de mettre un prix sur le carbone et de déplacer la fiscalité des revenus vers le carbone", a-t-il dit.
Le chef de l'ONU a également appelé les nations développées à honorer leurs promesses de financement climatique pour aider les pays en développement, notamment en matière d'adaptation.
Pour lutter contre le changement climatique, Antonio Guterres estime nécessaire d'agir à "équilibre égal" dans les domaines de l'atténuation et de l'adaptation, avec un appui financier et technologique. "Cela permettra aux pays développés et en développement de se mobiliser pleinement pour atteindre les émissions mondiales neutre en carbone d'ici le milieu du siècle et renforcer leur résilience aux changements à venir", a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.