Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    CAN 2021: Les entraînements des Lions de l'Atlas sans Hakimi, Bounou et Fajr    Vahid Halilhodzic commente le tirage au sort des barrages, Qatar 2022    CAN 2021: le sélectionneur du Ghana licencié    Halilhodzic: « Le tirage aurait pu être pire » (VIDEO)    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Appel au rapatriement des Marocains de la Syrie après une attaque d'ISIS    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    Attijariwafa bank et l'AMCI accompagnent les étudiants et lauréats internationaux de la Coopération du Royaume du Maroc    Casablanca: La mise en oeuvre de la stratégie nationale de la jeunesse en débat    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Mali : l'Union européenne agite le chiffon rouge face à Bamako et Wagner    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    OMS :Un tiers de la population mondiale n'a pas accès à une cuisine propre    Pourquoi peut-on contracter la Covid-19 plusieurs fois ? Le point avec un immunologue    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    France : le Conseil constitutionnel donne son aval au "passe vaccinal"    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    CAN-2021: La délocalisation de deux matchs à venir démentie par la CAF    Matières premières : une stabilisation des cours prévue en 2022    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    Maroc/Météo: Chutes de neige et pluies annoncées ce samedi 22 janvier    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Biden et le Premier ministre du Japon promettent un front uni face à la Chine    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Marrakech: Coup d'envoi officiel de la 2ème phase du programme "Forsa pour tous 2019-2022"
Publié dans 2M le 20 - 06 - 2019

Le coup d'envoi officiel a été donné, mercredi à Marrakech, à la 2ème phase du Programme "Forsa pour tous 2019-2022", en présence du ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi.
S'exprimant lors d'une cérémonie à laquelle ont pris part le Coordonnateur Résident des Nations Unies au Maroc, Philippe Poinsot, la Représentante de l'UNICEF dans le Royaume, Giovanna Barberis, ainsi que l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat, Thomas Reilly, M. Amzazi a indiqué que le projet de la 2ème phase du programme "Forsa" revêt une importance particulière pour le ministère.
D'autant plus que ce programme s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan d'action présenté devant SM le Roi Mohammed VI, le 17 septembre 2018, conformément aux Hautes orientations royales contenues dans les discours prononcés par le Souverain à l'occasion de la Fête du Trône (30 juillet 2018) et du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, a relevé le ministre.
" #Forsa a pour objectif de renforcer les compétences des adolescents et des jeunes pour un apprentissage de qualité, une meilleure insertion dans le vie active et un réel engagement social " déclare Mme Giovanna [email protected] @AmbCanMaroc @UNICEFEducation #ODD4 #CRC30 pic.twitter.com/25gKZrG1D8
— UNICEF Maroc (@UNICEFMaroc) June 19, 2019
Il a rappelé, à ce propos, que SM le Roi a invité le gouvernement et tous les acteurs concernés à entreprendre une restructuration globale et profonde des programmes et des politiques nationales d'appui et de protection social.
"Forsa" va également au diapason avec les dispositions de la vision stratégique 2015-2030 visant à favoriser l'édification d'une école l'équité et de l'égalité des chances, à promouvoir un apprentissage durable, à réaliser un projet personnel et à renforcer l'intégration, a fait observer M. Amzazi.
A cet égard, il a noté que ce programme a pour objectif de faciliter une transition positive à la vie active pour des millions d'adolescents et jeunes marocains à travers le renforcement de leurs compétences pour un apprentissage de qualité, une meilleure insertion dans le marché du travail et un réel engagement social.
Pour sa part, M. Poinsot a souligné que Forsa, qui fait partie du plan d'action relatif au partenariat entre le ministère et l'UNICEF Maroc, contribue directement à la réalisation des objectifs de l'initiative mondiale "Génération sans limites" lancée par la communauté internationale, pour qu'à l'horizon 2030, tous les jeunes âgés de 10 à 24 ans bénéficient d'une forme de scolarisation, d'apprentissage, de formation ou d'emploi.
Ce projet ambitionne d'accompagner les élèves à partir de la sixième année du cycle primaire jusqu'à la 3ème année du cycle collégial pour l'amélioration de la qualité d'éducation et d'enseignement, a indiqué de son côté Mme Barberis, ajoutant que Forsa permettra aux bénéficiaires d'acquérir davantage de compétences pédagogiques.
Même son de cloche chez l'ambassadeur britannique à Rabat qui a relevé que la deuxième phase de ce programme, menée avec un appui financier de son pays, donnera une deuxième chance aux enfants issus des milieux défavorisés et aux élèves qui n'ont pas pu poursuivre leurs études, tout en saluant les efforts déployés par le Royaume en vue d'améliorer son système éducatif.
Cette deuxième phase du projet "Forsa" sera déployée au niveau de quatre académies régionales d'éducation et de formation, à savoir de Souss-Massa, Marrakech-Safi, l'Oriental et Tanger-Tétouan-Al Hoceima.
Ce programme adopte deux approches complémentaires, participative incluant le secteur de la formation professionnelle, la société civile, le secteur privé et les associations de parents d'élèves, ainsi qu'une approche Equité basée sur l'Inclusion et le respect du Genre et ciblant les adolescents et les jeunes les plus vulnérables.
En effet, le programme s'articule autour de trois axes, à savoir le renforcement de la qualité de l'enseignement au niveau du secondaire, à travers l'intégration de l'éducation à la citoyenneté et des compétences de vie dans le curriculum du collège et le renforcement du système de l'orientation. Ensuite, la lutte contre l'abandon scolaire et l'incitation au retour à l'école via le renforcement d'un environnement scolaire protecteur, l'amélioration du système de suivi des élèves en risque d'abandon scolaire et la mise en œuvre de l'opération "Child to Child" en tant qu'approche participative qui engage les élèves et la communauté pour sensibiliser et lutter contre l'abandon scolaire. Enfin, le développement des opportunités d'apprentissage et de formation à travers l'amélioration du modèle de l'école de la 2ème chance nouvelle-génération et l'insertion socio-professionnelle via le renforcement de l'orientation et le partenariat avec le secteur privé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.