La CAF retire l'organisation de la CAN 2025 à la Guinée    PCR, Pass Vaccinal: L'ONDA annonce la levée des restrictions sanitaires    Drame au CHU Ibn Sina ? Ce qu'il en est vraiment    Covid-19: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    La Galerie Banque populaire met le patrimoine culturel à l'honneur    Le campus de l'Ecole 1337 à Tanger Med accueille sa première promotion d'étudiants    فيروس كورونا : تسجيل 10 إصابات جديدة في 24 ساعة الماضية    Le Crédit Agricole du Maroc reçoit le label de certification de l'IFACI    Maroc : L'effectif des personnes âgées passe à 4,5 millions en 2022    Marrakech: le Caïd de l'annexe administrative d'Azli suspendu pour corruption    Une première: de l'eau extraterrestre trouvée dans une météorite    Football : Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi international en Espagne    Juan Vivas exige le maintien du visa pour les Marocains souhaitant se rendre à Sebta    Marrakech: Abdelouafi Laftit suspend le caïd d'Azli, accusé de corruption    Prix des carburants: le gouvernement réagit aux recommandations du Conseil de la concurrence    Le CESE présente son avis sur l'aménagement durable du littoral    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Sécurité alimentaire : La BAD approuve un prêt de plus de 2 MMDH pour le Maroc    Tanger Med : le troisième campus de l'école 1337 accueille sa première promotion    Les dirigeants de l'Union européenne «rejettent» l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes    Burkina Faso: Incertitude sur un éventuel putsch    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    La FAO et le PNUE lancent un appel pour combattre le gaspillage alimentaire    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Sabotage des gazoducs Nord Stream : Cui bono ?    Botola Pro D1 / 4ème journée : FAR-DHJ et SCCM-RCA en ouverture ce vendredi    Football pour amputés : Appel aux supporters marocains à venir encourager l'équipe nationale    Festival de Fès de la culture soufie : Une 15ème édition dédiée à Moulay Abdellah Chérif Ouazzani    Partenariat : Accord entre l'AMPCC et l'Union des villes et communes de Côte d'Ivoire    BCIJ : Interpellation à Casablanca d'un extrémiste partisan de «Daech»    Achat d'armes russes: Des membres du Congrès américain réclament des sanctions contre l'Algérie    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    4ème journée de la Botola Pro D1 inwi: Un Wydad-RSB plus tendu que jamais    Prévue le 8 octobre: La Course internationale 10 km de retour à Marrakech    Le Maroc assure à partir du 1er octobre la présidence du Conseil de paix et de sécurité de l'UA    Maroc : Le mandat des membres du Conseil national de la presse prorogé de six mois    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Migrations : L'Espagne souligne l'importance du ''Processus de Rabat''    Croissance économique : net ralentissement à 2% au T2-2022    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce vendredi 30 septembre    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    BAM: un nouveau cycle de resserrement monétaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc, un pays très dépendant du cash, selon une étude
Publié dans H24 Info le 16 - 08 - 2022

Si le Maroc est le pays le plus dépendant du paiement en espèces, la Norvège, la Finlande et la Nouvelle-Zélande sont les trois pays les plus proches de devenir des sociétés sans cash, suivis de Hong Kong, de la Suède, du Danemark, de la Suisse, du Royaume-Uni, de Singapour et des Pays-Bas, selon une étude publiée par Merchant Machine.
C'est une recherche qui identifie la popularité croissante des portefeuilles numériques comme « contribuant probablement à réduire l'utilisation de l'argent liquide ». Elle montre qu'Alipay est actuellement la solution de paiement sur Internet la plus populaire au monde avec 1,3 milliard d'utilisateurs, suivi de WeChat Pay (900 millions), Apple Pay (507 millions), Google Pay (421 millions), PayPal (377 millions), Paytm (333 millions), PhonePe (300 millions), Samsung Pay (140 millions), Venmo (52 millions) et Cash App (36 millions).
En revanche, les chiffres montrent qu'au Maroc, quelque 74 % de tous les paiements restent en espèces et 71 % de la population n'est pas bancarisée. Il s'agit là du pays le plus dépendant du cash avec un score global de 6,96. Il est suivi de l'Egypte (6,71), du Kenya (6,56), du Nigeria (6,54), des Philippines (6,42), de la Bulgarie (6,38), du Pérou (6,04), du Vietnam (6,03), de l'Indonésie (5,88) et du Kazakhstan (5,59).
Presque plus d'argent liquide
Dans les 10 pays répertoriés comme étant les plus proches de se débarrasser du liquide, la proportion de paiements en cash est désormais inférieure à 5 %, la Suède, le Danemark, le Royaume-Uni et Singapour ayant la proportion la plus faible (1 %), suivis de la Norvège, de la Finlande, de la Nouvelle-Zélande et de la Nouvelle-Zélande. Zélande et Suisse (2%) et Hong Kong et Pays-Bas (4%).
Lire aussi. E-commerce: le consommateur est-il suffisamment protégé par la loi?
La recherche répertorie les pays selon un «score d'indice dépendant de l'espèce» global qui prend également en compte les pourcentages de personnes ayant accès à Internet. Mais pas seulement. Ladite recherche prend en considération les personnes avec une carte de crédit, les personnes non bancarisées ainsi que le nombre de distributeurs automatiques de billets par 100.000 adultes.
Sur la base de cette combinaison de facteurs, la Norvège a le score le plus bas de l'indice de dépendance aux liquidités (1,54). Elle est suivie de la Finlande (1,87), de la Nouvelle-Zélande (2,06), de Hong Kong et de la Suède (2,10), du Danemark (2,15), de la Suisse (2,21), du Royaume-Uni (2,22), du Singapour (2,32) et des Pays-Bas (2,46).
En Europe, les pays avec le score d'indice le plus élevé après la Bulgarie sont la Roumanie (6,51), la Grèce (6,42), l'Ukraine (6,26), le Portugal (5,80), la République tchèque (5,51), la Hongrie (5,16), la Slovaquie (4,85). ), la Pologne (4,75) et l'Italie (4,74).
« La Bulgarie est le pays le plus dépendant des espèces en Europe, effectuant 74% de tous les paiements en espèces et offrant 91 distributeurs automatiques de billets pour 100 000 adultes, bien que plus de 70% de la population ait un compte bancaire », indiquent les chercheurs.
Lire aussi. E-commerce: 85% des consommateurs au Maroc préoccupés par la protection de leurs données personnelles
« Malgré cette forte utilisation d'argent liquide, seulement 28% de la population bulgare n'est pas bancarisée, ce qui signifie qu'un bon nombre de titulaires de comptes doivent encore utiliser de l'argent liquide pour effectuer au moins certains de leurs paiements »
Accent sur le Royaume-Uni
La recherche se concentre également sur le Royaume-Uni et montre que les paiements par carte représentent plus de la moitié de toutes les transactions (51%), suivis de ceux effectués avec un portefeuille numérique (32%), le reste étant effectué en espèces (1%), par virement bancaire ( 7 %) et « autre », y compris acheter maintenant, payer plus tard (BNPL) (9 %). C'est généralement structuré comme un processus de prêt d'argent à tempérament qui implique les consommateurs, les financiers et les commerçants.
« BNPL représente actuellement 6,8 % de la part de marché britannique des paiements de commerce électronique et devrait atteindre près de 10 % d'ici 2025 », déclarent les chercheurs.
Lire aussi. Entreprises: les délais de paiement, un fléau qui persiste!
Selon leurs dires, la Suède, l'Allemagne et la Norvège sont les pays leaders en ce qui concerne BNPL, qui représente plus de 20 % de la part de marché des paiements de commerce électronique dans les trois pays. « Le déclin des transactions en espèces au Royaume-Uni s'est accompagné d'une diminution du nombre de guichets automatiques disponibles pour les retraits en espèces, de plus en plus fermés », ajoutent les chercheurs.
Sans surprise, 2020 a vu la plus forte baisse du total des retraits en espèces au Royaume-Uni à -39,5 %, avec une nouvelle baisse de -5,7 % en 2021. « À la lumière de la baisse continue des paiements en espèces et du nombre de distributeurs automatiques de billets au Royaume-Uni, il semble que 2022 verra probablement une nouvelle diminution des retraits en espèces », concluent les chercheurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.