Lancement de la plateforme de suivi de mise en œuvre des recommandations émises par la Cour des comptes    Procès du 13 Novembre: de deux ans d'emprisonnement à la perpétuité pour les vingt accusés    Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l'état d'aménagement et d'urbanisation du littoral    Forsa : La SMIT dément les fausses informations concernant les appels d'offres n°100 et n°103    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    Ministère des Habous: voici la date de l'Aïd Al Adha    Football : le Wydad sacré champion du Maroc pour la 22e fois de son histoire    Football: Palmarès des champions depuis la saison 1956-1957    Tragédie à Casablanca : l'effondrement du fronton d'un café cause trois morts    Casablanca : Trois morts et deux blessés dans l'effondrement d'une partie du fronton d'un café    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vents assez fortes ce jeudi 30 juin    Drame à Casablanca: l'effondrement de la façade métallique d'un café fait trois morts    Grand prix de Tunis de para-athlétisme : Le Maroc totalise 11 médailles, dont 6 en or    France : Borne entretient le suspense    Agadir : évaluation de la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Maroc : La mise en œuvre des recommandations la Cour des comptes suivie grâce à une plateforme    Quel avenir pour le Made in Morocco    « Art à Porter » à la galerie Marsam    «Sahran Lil» en collaboration avec Universal Music MENA    Le Festival de Fès de la Culture Soufie de retour en présentiel    Bonne gouvernance et gestion locale : la nouvelle méthode Laftit    Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce mercredi 29 juin    Anfa Park / Casablanca : Le programme du Jazzablanca Festival dévoilé    Détresse lors d'une veillée pour les migrants retrouvés morts dans un camion au Texas    Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)    Drame de Melilla : L'AMDH réclame des autopsies    Immigration illégale. Pedro Sanchez appelle au soutien du Maroc    Migration illégale: Pedro Sanchez appelle à aider le Maroc à faire face aux mafias    Variole du singe : plus de 3.400 cas confirmés dans le monde (OMS)    Les précisions de Chakib Benmoussa    Prix à la pompe : La barre des 16 dh pour le diesel et 18 dh l'essence bientôt franchie    Finance durable : l'AMMC et l'IFC signent un nouvel accord    Le sommet de Madrid organisé par l'Otan confirme une position unique antirusse    Futsal : La sélection nationale marocaine intègre le Top 10 mondial    Quand Kenza Hamoumi allie le végétal à la féminité dans ses toiles    Renault express fête sa 1ère année de commercialisation avec plus de 10 000 unités vendues au Maroc    La chanteuse égyptienne Sherine est-elle en froid avec Saad Lamjarred ? (PHOTO)    Conseil de gouvernement: Positif au Covid-19, Baitas n'animera pas le point de presse    Mustapha Hadji poursuit Vahid Halilhodzic pour diffamation    UE : Les 27 actent la fin du moteur thermique en 2035    Europa Press : Assaut de Melilla, « Sánchez confirme des décès dans la police marocaine »    Coopération sécuritaire : Pourquoi le Maroc est de plus en plus sollicité ?    JM Oran 2022 : Elliot Benchetrit file en quarts de finale    Ecriture et infini : La mystique en littérature pour l'amour de soi et de l'autre    Correspondances : Jalil Bennani et Roland Gori font le pari du Sud    Ouahbi: Le gouvernement engagé à parachever les importants chantiers issus de la réforme constitutionnelle    Football U18 : Le Maroc bat l'Algérie aux Jeux méditerranéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LE SOUVRAIN AU NORD : Un bouquet Royal de réalisations et de projets
Publié dans La Gazette du Maroc le 31 - 07 - 2007

Après le double «coup fumant» portant la signature souveraine, le Contrat du Défi du Millénaire de 700 millions de dollars le vendredi 31 août à Tétouan, et l'implantation d'un complexe industriel géant de l'Alliance Renault-Nissan pour un milliard d'euros à terme, le samedi 1er septembre, le Roi Mohammed VI a poursuivi inlassablement, toujours dans la région du Nord, et au quotidien, l'inauguration de nouvelles réalisations et le lancement de nouveaux chantiers confirmant magistralement l'envergure d'un Monarque «Tous Projets», développeur et réformateur infatigable.
Depuis le début de semaine, et en trois journées seulement, le Roi «volant» a inscrit à son palmarès personnel un nombre impressionnant d'activités entre réalisations inaugurées et projets mis en chantier pour les seules préfectures de Tétouan et Fnideq-Mdiq. Le programme des activités Royales a démarré sur des chapeaux de roue à Mdiq par l'inauguration de l'Institut spécialisé dans les métiers de l'hôtellerie et du tourisme nécessitant une enveloppe de 40 millions de dirhams. Un établissement voué à la mise à niveau de l'entreprise marocaine par la valorisation et la qualification des ressources humaines dans la vision 2010, s'étendant sur une superficie de 40.000 mètres carrés (dont 7.020 couverts) et d'une capacité d'accueil de 500 places pédagogiques est apte à former des promotions d'un millier de stagiaires lauréats au niveau des diplômes de Technicien, de technicien spécialisé ainsi que de «qualification et formation qualifiante».
Outre le partenariat initié avec l'OFPPT, rappelons que l'Union européenne a contribué à cette opération par un financement MEDA de l'ordre de 13 millions de DH affecté à l'acquisition des équipements.
Une forte impulsion moderniste
Dans la foulée de la même journée du 3 septembre, à Fnideq cette fois, le Souverain a donné le coup d'envoi au grand chantier d'aménagement d'un nouveau pôle urbain baptisé «Al Massira» qui a mobilisé un budget dépassant le cap des 2 milliards de DH. Ce projet qui s'étale sur 50 hectares implique la CGI (Compagnie générale immobilière) filiale du holding CDG-Développement. Et est le fruit d'un partenariat engageant, ensemble, les Départements gouvernementaux des Habous et des Affaires Islamiques, de l'Habitat et de l'Urbanisme, du secrétariat en charge de l'eau, la préfecture de M'diq-Fnideq et la commune urbaine de cette dernière ville. «Ce projet, dont la réalisation s'étalera sur cinq ans, vise aussi à mettre en place les équipements structurants et les infrastructures nécessaires aptes à hisser la ville de Fnideq au rang des grands pôles urbains. Sa réalisation intervient en réponse à la demande, sans cesse croissante, en matière d'habitat, de commerce et de services que connaît la région du Nord en général et la ville de Fnideq, en particulier».
Cette forte impulsion moderniste du Roi Mohammed VI est une aubaine bénie pour les populations de ces contrées qui rattrapent le temps perdu par la seule grâce d'une volonté royale inébranlable mettant un point d'honneur à réhabiliter la vitrine de l'Europe pour réparer tous les préjudices passés qui avaient cantonné, pendant des décennies, les préfectures et provinces du Nord du Royaume en marge du développement socio-économique. Tous les habitants du Nord et de l'Oriental, une autre région mise en stand-by avant l'énergique mise à niveau Royale, témoignent à leur Roi Mohammed VI une reconnaissance sans borne et une admiration sans limites, un Roi itinérant et développeur pour lequel ils nourrissent sincèrement une grande affection comme peu de Souverains l'ont connue dans l'histoire des Royautés.
Ces résolutions se traduisent concrètement par le grand nombre de réalisations et de projets dédiés à chaque partie de cette région du Royaume. En effet, cette même journée Royale, un autre site flambant neuf a été inauguré sous forme de point de débarquement aménagé et équipé des produits de la mer s'inscrivant dans le chantier de règne, l'INDH dont le budget consacré a mis dans la cagnotte 26 millions de DH au bénéfice de 230 marins pêcheurs comprenant 61 magasins, une halle aux poissons, 2 fabriques de glace d'une capacité de 2 tonnes par jour, un atelier collectif pour la réparation des moteurs (33 unités neuves distribuées aux marins) de bateaux de pêche, plusieurs services administratifs et sanitaires.
Du jamais vu dans les annales de la modernisation des métiers de la distribution des richesses halieutiques au Maroc.
Les partenaires du projet sont fiers des échos favorables d'impact, notamment le ministère de l'Agriculture et des pêches maritimes, le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, l'ONP, la préfecture de Fnideq, sans oublier la contribution INDH en matière de restructuration de la pêche artisanale.
Le lendemain, mardi 4 septembre, le Souverain a procédé au lancement des travaux de réalisation du chantier de rénovation du système d'assainissement liquide de la zone touristique «Tamouda Bay» et de la ville de Fnideq, dont le coût global s'élève à 416 millions de dirhams devant bénéficier à 300 000 habitants répartis sur une zone de 1630 hectares. Le partenaire Amendis du Groupe Veolia leader mondial des métiers de l'environnement a répondu présent, comme à l'accoutumée.
La dernière ligne droite de la Rocade
La journée du jeudi 6 septembre a été consacrée au coup d'envoi donné par le Souverain aux travaux de construction de la dernière section de la rocade méditerranéenne, reliant El Jebha à Tétouan pour un coût estimé à 2,55 milliards de DH. Enfin, sommes-nous tentés de dire, le fameux ouvrage titanesque de rocade méditerranéenne devant relier Tanger à Saïdia sur une longueur de 550 kilomètres entre dans sa dernière ligne droite pour greffer, sur son passage, tout au long de son itinéraire montagneux et surplombant le bassin maritime, des villes longtemps enclavées comme Nador et Al Hoceïma, surtout sans oublier Oujda raccordée grâce au «terminal» de la rocade à Saïdia. Et que de retombées bénéfiques de cette colossale infrastructure routière très large pour absorber d'impressionnants trafics de véhicules susceptibles de booster les échanges commerciaux et touristiques entre toutes ces contrées qui la longent sur des centaines de kilomètres.
Ce tronçon proprement dit, qui a bénéficié d'un financement de la JBIC (Banque japonaise de coopération internationale) totalise une longueur de 120 km et sera réalisé en deux tranches de 74 km mobilisant 1,45 milliard de DH pour relier El Jebha à Oued Laou et de 46 km pour finaliser le tronçon jusqu'à Tétouan.
Après 440 mois de travaux, la bonne nouvelle pour tous les habitants de la région consiste en la réduction substantielle des temps de trajets qui seront nettement comprimés. La seconde tranche du projet coûtera 800 millions de DH et débuteront en avril 2008.
Nécessitant des investissements de l'ordre de 6 milliards de dirhams, la rocade traverse les provinces de Tanger, Tétouan, Chefchaouen, Al Hoceima, Nador et Berkane et desservira plus de 200 km de plages, de baies et de sites touristiques, notamment la baie de Tanger, Ksar Seghir, Punta Ceres, Restinga, M'diq, Cabo Negro, Martil, Oued Laou, Targha, Bou Ahmed, Jnane Nich, El Jebha, Cala Iris, Tazarine, Bhar Sidi Driss, Arekmane, Ras Kebdana et Saidia. Cette infrastructure permettra de réduire le délai de parcours entre Tanger et Saïdia de 3 heures environ.
Personnes handicapées
Un Centre de rééducation
La journée du mercredi 5 septembre a été marquée par la pose de la première pierre par le Souverain pour la construction d'un centre de rééducation et de réhabilitation des personnes handicapées financé dans le cadre de l'INDH à hauteur de 5 millions de DH. Un beau projet émanant directement des fibres aiguisées d'un Roi-Citoyen qui a toujours montré une sollicitude et une affection profondes pour les personnes à mobilité restreinte du temps où il assumait les charges de Prince Héritier. Un beau projet, aussi, placé entre de bonnes mains avec l'implication de la dynamique association Hanane pour la protection des personnes handicapées, à laquelle est confiée cette opération de solidarité sociale, en matière de formation, d'éducation et de qualification de cette catégorie de nos citoyens à part entière. Sans oublier la contribution de l'Agence pour le développement des préfectures et provinces du Nord du Royaume à hauteur de près de 2,5 millions de DH.
La consistance du projet comprend l'édification d'une salle de rééducation, d'une piscine pour la rééducation en eau et d'une autre pour différents sports aquatiques, des services divers, et d'une salle pour la rééducation psychomotrice. Ce qui est remarquable dans ce projet, une première dans le créneau, c'est le haut niveau de qualité de services et prestations offerts aux personnes à mobilité réduite à travers pareilles réalisations et équipements modernes mis à leur disposition pour le développement de leurs capacités personnelles.
ransport de voyageurs
Nouvelle gare routière
Dans la journée du mercredi 5 septembre, le Souverain a inauguré la nouvelle gare routière de Tétouan qui a consommé un investissement de l'ordre de 67,6 millions de DH s'étendant sur une superficie de 7,7 hectares dont 3 200 mètres carrés bâtis et 6 200 mètres carrés couverts.
Cette nouvelle gare comprend 34 quais à voyageurs, 18 guichets et une consigne à bagages, outre des services administratifs et sanitaires, des locaux commerciaux et des espaces verts avec une capacité d'accueil de 200 autocars et 9.000 passagers par jour. Un énorme ouvrage qui réhabilite complètement les infrastructures dédiés aux transports publics de la ville longtemps laissées pour compte. Ce nouveau bâtiment vise à désengorger la circulation au centre-ville devenue très dense, à restructurer le transport des voyageurs, améliorer la qualité du service client et, en dernier lieu, à réduire la pollution atmosphérique dans la zone du centre-ville. La nouvelle gare est un bijou d'architecture remise au goût du jour tout en préservant le cachet andalou propre aux traditions civilisationnelles locales. Notamment, grâce à ses 7 portes principales aux couleurs blanche et verte qui la marient harmonieusement aux tonalités de la «Colombe blanche» qu'est la ville de Tétouan. Le montage financier du projet fournit un montant de 26,20 MDH mis dans l'acquisition du terrain, 37,50 millions DH consacrés aux travaux d'aménagement et de construction et 4 MDH aux autres services. Ce projet est financé dans le cadre du partenariat liant la commune urbaine de Tétouan (33,80 MDH), le Fonds d'Equipement communal (19,90 MDH) et l'Agence pour le développement du Nord à hauteur de 14 MDH.
Santé et projets sociaux
L'INDH à l'honneur
Dans la journée du 4 septembre, le Souverain a inauguré, à Mdiq, par ailleurs, le projet d'extension de l'hôpital Mohammed VI doté des équipements scientifiques et professionnels les plus sophistiqués dont certains sur don Royal. Les travaux d'extension de l'établissement sanitaire ont nécessité une enveloppe de 6,3 millions de DH s'étendant sur une superficie de 802 mètres carrés. Construction et équipement du Centre d'oxygénothérapie hyperbare, aménagement et extension du service de réanimation, construction d'une salle de chirurgie orthopédique et traumatologique sont les principales réalisations effectuées pour un hôpital agrandi en vue d'accueillir plus de 4500 patients et bénéficiant à plus de 100 000 personnes de la région. Dans cette même ville, le Roi Mohammed VI a donné, ce même jour au port de M'diq, le coup d'envoi de plusieurs projets de développement à caractère socio-économique mobilisant une enveloppe de 62,4 millions de dirhams dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain. En particulier, l'électrification d'un centre de formation en hôtellerie et tourisme (22 millions de DH), l'alimentation en eau potable rurale au profit de 13 douars ( 14 millions de DH), la construction de complexes commerciaux (marché hebdomadaire et 535 points de vente requérant 9 millions de DH) et le soutien du secteur de la pêche traditionnelle dans cette petite communauté du Nord.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.