Vie privée: Le Parquet général veut renforcer la protection    Le projet de loi de finances au Parlement    Brexit: Les principaux points du nouvel accord    Un Monde Fou    Le groupe Lamatem inaugure la première usine de textile médical au Maroc    Dans un message adressé aux participants à la deuxième Conférence internationale de Marrakech sur la justice    Divers Economie    L'Espagne, berceau des précieux faucons du Moyen-Orient    La digitalisation joue un rôle prépondérant en matière d'impulsion de la croissance économique    Madrid de nouveau sur la sellette    Les Editions de la Gazette en deuil, Nadia Sefraoui nous a quittés    Premier League : Manchester met fin à la série victorieuse de Liverpool    Calcio : L'Inter reste aux trousses de la Juve    Amine Harit convoité par le Barça    Les supporters du WAC interdits de déplacement à Safi    L'urgence d'investir dans l'éducation numérique en Afrique    Des chercheurs ont filmé la fourmi la plus rapide du monde    Mobilisation sociale contre la déperdition scolaire à Essaouira    L'UE et l'ONUDC en ordre de bataille à Rabat    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    "Les Sauvages" imagine un président français issu de l'immigration maghrébine    Participation marocaine à la Foire internationale du livre de Belgrade    Mohammed Abdennabaoui : Le ministère public veille à préserver l'activité de l'entreprise    Casablanca : Un pédophile viole plus de 40 fillettes    Bank Al-Maghrib et la Banque Centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    Hong Kong : Premières excuses officielles de la police    La Chine affiche son ambition de « grande puissance » de l'internet    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Faouzi Skali : «Nous sommes dans l'exploration de la culture soufie en tant que telle»    Les fantaisies d'un président!    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Etablissements et entreprises publics : Un investissement prévisionnel de plus de 101 milliards de dirhams en 2020    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Une belle leçon des joueurs botolistes    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Le groupe Maroc Télécom consolide ses résultats en septembre    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tourisme à Essaouira : Des progrès notables, mais encore des efforts à fournir
Publié dans La Nouvelle Tribune le 18 - 09 - 2019

Une journée d'information et d'incitation des professionnels du secteur touristique au niveau de la province d'Essaouira à s'impliquer davantage pour booster la destination et renforcer son attractivité, a été organisée, mardi, dans la cité des Alizés.
Cette rencontre à laquelle ont pris part notamment le gouverneur de la province, Adil El Maliki, les représentants des autorités locales, les associations professionnelles opérant dans le secteur touristique, ainsi que des acteurs de la société civile, a été l'occasion de passer en revue les grandes performances réalisées par la cité des Alizés durant les 8 premiers mois de l'année en cours.
Cette journée a été aussi riche en débats et en échanges sur les contraintes et dysfonctionnements qui lestent le développement de l'activité touristique au niveau provincial, tout en permettant de passer en revue une série de propositions et de moyens à mettre en oeuvre en vue d'aider Essaouira à améliorer encore plus ses performances à l'avenir et à préserver sa place de choix en tant que l'une des destinations les plus prisées à l'échelle nationale comme sur le plan international.
Dans une allocution de circonstance, M. El Maliki s'est félicité de la tenue de cette journée d'information pour dresser un bilan de l'activité touristique durant les 8 premiers mois de l'année en cours, avec un focus sur une saison estivale remarquable, tout en appelant l'ensemble des opérateurs et acteurs concernés par le secteur touristique à agir, la main dans la main, pour préserver les acquis et consolider davantage l'attractivité de la destination.
»Nous devons travailler ensemble dans un esprit de coordination et d'échange, adopter un discours franc et favoriser la transparence pour pouvoir transcender, collectivement, l'ensemble des difficultés et des contraintes pouvant freiner l'essor touristique de la ville », a dit M. El Maliki, insistant sur la nécessité de prioriser l'intérêt général de la destination et de la province sur toute autre considération.
Dans la foulée, il a mis en avant l'importance du Pavillon Bleu dont jouit la plage d'Essaouira en tant qu'acquis qui requiert de tout un chacun parmi les opérateurs et partenaires de se mobiliser pour le préserver, avant de donner un aperçu détaillé sur l'ensemble des activités et mesures prises pour l'organisation et la valorisation de la plage d'Essaouira à même de la rendre plus attractive.
L'ambition dans un avenir proche est de pouvoir développer d'autres sites balnéaires dans les alentours de la cité des Alizés à l'image de « Diabate », Moulay Bouzerktoune, Safi Beach, Sidi Kaouki. « Nous avons un front de mer sous-exploité et nous devons travailler ensemble pour valoriser ces sites », a-t-il insisté.
Il s'est félicité de voir la ville d'Essaouira, ces dernières années, dans une tendance touristique haussière même comparativement à la moyenne nationale, invitant dans ce sens, l'ensemble des acteurs concernés à redoubler d'efforts via la capitalisation sur les acquis, la diversification des produits touristiques, la promotion du professionnalisme et de l'excellence dans les différentes prestations touristiques, et le respect des textes de loi en vigueur afin de contribuer au rayonnement de la destination.
De son côté, le délégué provincial du tourisme, Mouhcine Chafaï El Alaoui, a mis en avant la diversité et la richesse des potentialités touristiques, naturelles et culturelles dont regorge Essaouira et son arrière-pays, ainsi que les efforts déployés par les autorités provinciales, les élus et d'autres acteurs pour booster davantage la destination.
Chiffres à l'appui, M. Chafaï El Alaoui a fait savoir que la ville d'Essaouira a enregistré durant la période allant de janvier à août de l'année en cours quelque 153.693 arrivées dans les hôtels classés de la ville contre seulement 140.816 durant la même période de l'année écoulée, soit une hausse de 9%.
Ce nombre d'arrivées s'est accompagné d'un nombre de nuitées estimé à quelque 358.097 durant les 8 premiers mois de 2019, soit une hausse de 8% comparativement à la même période de 2018, où ce chiffre a été de l'ordre de 332.676 nuitées.
Il a indiqué également que la durée moyenne de séjour à Essaouira est de 2,4 jours, plaçant la cité des Alizés en 6è position à l'échelle nationale, notant que la moyenne la plus élevée est attribué au marché belge, suivi notamment de la France, du Royaume-Uni, de la Hollande et de l'Allemagne.
M. Chafaï El Alaoui a donné aussi un aperçu sur la campagne de régularisation des établissements d'hébergement touristique non autorisés, avant de faire le point sur l'activité du tourisme rural et de la nature au niveau de la province, ainsi sur le programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de la Médina d'Essaouira, dans le cadre duquel il sera procédé à l'aménagement de trois circuits touristiques, ce qui renforcera l'attractivité de cette cité ainsi que son positionnement culturel.
M. Redwane Khanne, président du Conseil Provincial du Tourisme (CPT), a dit toute sa joie et sa fierté de prendre part à cette journée pour faire le point avec l'ensemble des acteurs concernés par le secteur touristique sur les différents atouts et potentialités que recèle la province ainsi que sur les grandes performances touristiques réalisées par Essaouira tout au long de l'année en cours.
« L'augmentation du nombre des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville durant ces 8 premiers mois est un signe positif et rassurant à même de nous amener à doubler d'efforts », a-t-il dit, citant à titre d'exemple le taux de croissance du tourisme variant entre 4 et 6% selon l'Organisation Mondiale du Tourisme, alors que la ville d'Essaouira est à 8%.
« Dans le cadre de notre démarche au sein du CPT, nous avons choisi d'inviter tous les acteurs à s'inscrire dans une dynamique durable en faveur du secteur touristique », a-t-il poursuivi, mettant en avant les efforts déployés par l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT) pour soutenir la destination.
Il a, dans ce sens, annoncé la réouverture dès fin octobre prochain de trois lignes aériennes devant relier Essaouira aux villes de Marseille, Londres et de Bruxelles, ce qui permettra d'insuffler une nouvelle dynamique à la cité des Alizés en termes d'arrivées et de nuitées.
Tarik Ottmani, vice-maire de la ville d'Essaouira, a mis en relief l'intérêt tout particulier qu'accorde le conseil communal à la promotion de la destination et au renforcement de l'attractivité de la ville, passant en revue une série de projets concernant l'assainissement, le nettoyage, l'éclairage public et l'aménagement des espaces publics et verts pour permettre à Essaouira de s'ériger comme capitale incontournable du tourisme à l'échelle nationale comme sur l'échiquier international.
Par la même occasion, il a insisté sur l'importance du programme complémentaire de réhabilitation et de mise en valeur de la médina d'Essaouira et son rôle dans l'attractivité de la cité des Alizés et la préservation du patrimoine de cette cité monde, réitérant l'engagement du conseil ainsi que des acteurs de la société civile à s'inscrire dans cette dynamique de développement que connaît la province.
Par la suite, l'assistance a suivi un exposé sur le tourisme balnéaire et la gestion des plages à la province d'Essaouira.
Les travaux de cette journée ont été ponctués par la création de trois équipes de travail : l'équipe de travail »informel », celle de la »gouvernance » et l'équipe de travail »marketing, communication, produit et stratégie de développement », qui devront tenir des réunions périodiques pour débattre et échanger autour de toutes les questions touchant le secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.