Maroc-UE : Mogherini à Rabat pour consolider la dynamique    Le Canada prévoit d'accueillir plus d'un million d'immigrants d'ici 2021    Les commerçants réussissent à suspendre la loi    La Fondation ‘‘Triple A'' voit le jour    2,9% de croissance pour 2019, et un endettement qui va s'alourdir, selon le HCP    Theresa May, le Brexit pour pénitence    La CPI suspend la remise en liberté de Laurent Gbagbo    Trump révèle jeudi sa nouvelle stratégie de défense antimissile    Casablanca : Un inspecteur de police use de son arme pour arrêter trois malfrats    Les établissements de la formation professionnelle ont presque doublé en 17 ans    Enseignement, un bilan et des milliards!    Le Kluster CFCIM labellisé par la CCG    Edito : La conduite du changement    Aquaculture. De nouveaux entrants agréés    Haca : Un Centre de contrôle des médias audiovisuels inauguré à Bamako    Le Parlement européen adopte l'accord agricole avec le Maroc    PJD, « cachez-moi ce sein… »    Marrakech/Formule E: Outil de communication des marques    Marrakech/Formule E: Hécatombe chez les leaders, D'Ambrosio vainqueur    Marrakech enregistre 10 records du monde aux enchères    DGSN : Arrestation d'un officier de paix principal en flagrant délit de corruption    Election du juge marocain Mustapha El Baaj à un mécanisme du Conseil de sécurité    La campagne agricole se déroule dans des conditions normales dans la région Fès-Meknès    La Coalition contre la peine de mort tient son assemblée générale à Rabat    CAN 2025 : La piste de la co-organisation mise en avant    Dakhla fin prête pour le challenge sportif et solidaire "Sahraouiya"    Divers sportifs    Inauguration d'un espace dédié à la mémoire de la résistance et de la libération    De nouveaux soutiens financiers dédiés aux mesures d'adaptation au changement climatique    Le Maroc a produit plus de 6,6 milliards d'œufs en 2018    Les Palestiniens, en quête d'un statut d'Etat membre de l'ONU, prennent la tête du G77    Les internautes plus âgés partagent davantage d'infox    Divers    Signature d'une convention de partenariat entre l'AREF et le Groupe l'Etudiant marocain    Insolite : Invasion de phoques    French Montana s'attire les foudres des Américains    Le rappeur MHD en garde à vue pour une affaire de meurtre    Alicia Keys présentera la cérémonie des Grammy Awards    Casablanca - Incendie du marché de gros : Les dégâts en images    Institut français d'Agadir : Une riche programmation culturelle durant le trimestre janvier-mars    Théâtre : « La Perruche », un duo romantique et drôle arrive à Casa    Les Cranberries vont sortir un dernier album hommage à leur défunte chanteuse    Maroc-UE: Le nouvel accord agricole passe comme une lettre à la poste au parlement européen    Le Parlement britannique rejette l'accord sur le Brexit    Infantino à Marrakech: La FIFA vise plusieurs décisions pour le développement du football    14ème journée de la Botola – RCA-MAT : Les Aigles Verts réussiront-ils à déployer leurs ailes ?    Une présence brillante des créateurs marocains au festival du théâtre arabe    Vidéo – Hamdallah signe un nouveau super hat-trick    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





“Youth's Talking”, la parole aux jeunes !
Publié dans La Nouvelle Tribune le 08 - 07 - 2010

“Aux âmes bien nées, la valeur n'attend point le nombre des années” ! Cette célèbre citation du Cid de Corneille semble être le leitmotiv d'un jeune collectif d'artistes marocains sobrement intitulé Youth's Talking. Cette association, créée il y a seulement une poignée de mois, a pour simple ambition de promouvoir les jeunes artistes nationaux en mal de publicité et d'exposition médiatique. Partant du principe qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, ces artistes ont décidé de prendre en main leur destin quitte à en assumer les risques. L'association, dont le lancement officiel aura lieu ce jeudi à 19h au Centre culturel d'Anfa, espère apporter une visibilité culturelle à des jeunes qui veulent s'exprimer et qui ont un regard critique sur l'évolution de nos sociétés. Preuve s'il en est de l'existence d'un nouvel élan artistique marocain soutenu par la société civile, cette initiative, bien qu'elle ne soit pas la première, a la particularité de réunir des univers et pratiques artistiques différents. Ainsi, du 9 au 15 juillet, toujours au Centre culturel d'Anfa, ce sont des artistes peintres, des vidéastes, mais aussi des photographes qui exposeront leurs oeuvres et les confronteront à la critique du public. C'est donc en mélangeant des regards sur le monde, fruits de parcours artistiques variés, que l'association espère créer une plateforme d'interactions de la jeunesse marocaine et favoriser les échanges artistiques. A travers différentes manifestations culturelles, expositions et ateliers qui se voudront plus hétéroclites, Youth's Talking entend pérenniser la visibilité des jeunes artistes nationaux et leur découverte par le public marocain. La présidente de cette association, Yasmine Laraqui, a su monter de toute pièce, forte de son expérience auprès d'associations européennes de même calibre et grâce à l'aide d'une poignée de passionnés, un projet qui a le mérite d'être ambitieux. Car plus qu'une association, c'est une scène artistique contemporaine qui est en train de voir le jour à travers cette initiative et les partenariats visant la venue d'artistes internationaux amenés à échanger avec les artistes locaux qui ne pourront qu'étendre la visibilité internationale de ceux-ci. Car, force est de constater que si les initiatives sont nombreuses dans le domaine de l'art au Maroc, un nombre limité d'entre elles s'avèrent réellement efficaces, faute d'appuis, de financements ou tout simplement d'intérêt. Pourtant, il semble crucial d'accompagner l'éclosion de nouveaux talents qui contribueront à forger un Maroc moderne, productif et attractif. L'Art, souvent réservé à une élite capricieuse et peu assidue, mérite une place de choix dans la société marocaine en tant que reflet des aspirations de la jeunesse notamment. L'éducation, chantier colossal et défi majeur de ce Maroc en développement, doit passer par l'accès à l'Art et à la Culture de manière plus globale afin de permettre ne serait-ce que la distinction entre les oeuvres de qualité et celles qui ne le sont pas. A tous ces égards, l'initiative de l'association Youth Talking mérite d'être saluée en tant que porteuse d'espoir pour tous les jeunes qui bidouillent avec leurs pinceaux, caméras et autres outils d'expression artistique...
Zouhair Yata

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.