350 bénéficiaires de tablettes numériques : La Fondation Banque Populaire soutient les élèves des quartiers défavorisés    Commerce et industrie : Renault Maroc consolide son leadership    ONDA : Le trafic aérien en baisse de plus de 71% en 2020    Interdiction de fumer : Le niet gouvernemental !    BMCE Capital Research analyse les pistes de reprise : La relance économique tributaire de l'éradication de la Covid-19    Economie du web : l'effet Covid se fait ressentir    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Liga : Mardi face à Alaves, En-Nesyri et Bounou étaient décisifs    CHAN : La Zambie et la Guinée vainqueurs de la Tanzanie et de la Namibie    Lutte contre la corruption dans le secteur financier : 2021, une année de renforcement des capacités    Campagne de vaccination : Plus de 25.000 cadres de santé mobilisés    Covid-19 : Le taux de reproduction du virus se stabilise à 0,88    Vaccination : le gouvernement envisage aussi d'autres mesures pour éviter les rechutes    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Pedro Sanchez : Le Maroc revêt une «importance capitale» pour les intérêts de l'Espagne    Edito: Le maire doit partir    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    David Fisher: Nous soutenons fortement le plan d'autonomie    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Badr Hari refait surface sur Instagram    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Couvre-feu et semi-confinement : prolongation jusqu'au 3 février    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    Les USA n'ont fait que dire tout haut ce que pensent les autres Etats et le Conseil de sécurité    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    Euromed : Quel avenir ?    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





MCC : 4,4MMDH pour le deuxième programme
Publié dans Les ECO le 22 - 09 - 2015

L'ambassadeur des Etats-Unis, Dwight L. Bush, Doria Hyde, PDG du MCC et Abdellilah Benkirane./DR
Les Etats-Unis ont approuvé un nouveau don d'une valeur de 4,4MMDH environ dans le cadre du Millenium Challenge Corporation. Ce deuxième programme servira à financer l'employabilité des jeunes et d'accroître la productivité du foncier.
Le Conseil d'administration du Millenium Challenge Corporation (MCC) a approuvé le 17 septembre le deuxième programme de coopération (Compact II) avec le Maroc d'une valeur de 450 millions de dollars, soit environ 4,4 milliards de dirhams.
C'est l'ambassadeur des Etats-Unis d'Amérique au Maroc, Dwight L.Bush qui a informé officiellement, lundi, le chef du gouvernement de cette approbation, indique un communiqué de la Primature.
À cette occasion, le chef du gouvernement a eu un entretien avec Doria Hyde, pdg de la MCC. Cette dernière a tenu à féliciter Benkirane pour l'approbation du deuxième programme de coopération avec le Maroc et exprimé sa satisfaction quant à la qualité de la coopération entre les experts des deux pays, laquelle a permis de faire aboutir cet important programme.
Ce deuxième programme intervient suite au succès enregistré dans la mise en oeuvre du premier compact d'un montant de 697,5 millions de dollars entre 2008 et 2013. Il fait suite au remplissage par le Maroc des critères d'éligibilité exigés par MCC, lesquels sont liés à la bonne gouvernance, aux libertés économiques et à l'investissement dans le capital humain.
Formation pour l'employabilité des jeunes
Cette approbation vient couronner plus de deux années de mobilisation intense d'une équipe dédiée au niveau des services du chef du gouvernement. Cette équipe a engagé en collaboration avec les experts du MCC des consultations étroites avec les départements ministériels et établissements publics concernés, ainsi qu'avec les représentants du secteur privé et de la société civile, pour développer des projets traitant de problématiques nationales prioritaires, à savoir la qualité du capital humain et la productivité du foncier.
Au don de 450 millions de dollars s'ajoutera une contribution du gouvernement de 67,3 millions de dollars au minimum. Ce compact sera destiné au financement de deux projets prioritaires : «éducation et formation pour l'employabilité» et «productivité du foncier».
Le premier projet vise à améliorer l'employabilité des jeunes Marocains à travers l'amélioration de la qualité, de la pertinence et de l'égalité d'accès à l'enseignement secondaire et à la formation professionnelle afin de répondre aux besoins du secteur privé.
Le second projet vise à accroître la productivité et l'investissement privé grâce à l'adoption de nouvelles réformes réglementaires et institutionnelles et d'une nouvelle approche permettant de répondre le mieux aux besoins spécifiques du secteur privé.
En termes d'impact, ce deuxième programme du MCC bénéficiera à près de 2,2 millions de personnes sur les 20 prochaines années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.