Hautes fonctions : La procédure de nomination remise à plat    Avis Locafinance ouvre une nouvelle agence à Casablanca    Wafa Assurance lance une gamme de produits à partir de 60 DH/an    Le Souss aura son Forum international en novembre prochain    Rekrute lance un simulateur de salaire gratuit    Education aux valeurs. Oui, mais quoi ?    Tunisie    Immigration clandestine : Six personnes arrêtées à Tan Tan et Laâyoune    Renversement d'un autocar à Errachidia : Le bilan grimpe à 17 morts    Le ministère de l'éducation nationale rassure    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Le CNDH va présenter ses recommandations d'amendement du Code pénal    L'ONU appelle à enquêter sur l'usage "excessif de la force" par la police russe    Le Hezbollah abat un drone israélien à la frontière libanaise    La Tunisie au rythme de soirées politiques télévisées inédites    Brexit: Jamais deux sans trois?    Insolite : L'hymne d'Andorre joué par erreur au coup d'envoi de France-Albanie    Les U23 ont-ils encore une chance de se qualifier ?    Une large revue d'effectif prévue par le sélectionneur national face au Niger    Il fait l'actu : Miloudi Moukharik, président de l'UMT    La Bourse de Casablanca boucle la semaine en baisse    Un haut responsable parlementaire chinois appelle à resserrer la coopération parlementaire avec le Maroc    Forte chute des prix des céréales de base et du sucre à l'échelle mondiale    Les régimes végétariens et végétaliens augmenteraient le risque d'AVC    La cigarette électronique au cœur de la polémique    Accident d'Errachidia: le chauffeur ayant pris la fuite se rend aux autorités    "Les fleurs du passé ont fleuri" Premier souffle poétique d'Alain Psaume Bouithy    "Tiwizi", une nouvelle collection pour diffuser des ouvrages académiques auprès d'un large public    "Ça" démarre fort au box-office    L'Boulevard revient dans tous ses états    Pour un nouveau contrat social (au Maroc et ailleurs)    Elections en Russie : Lourdes pertes pour le pouvoir à Moscou    Les Lionceaux et les Lions de l'Atlas logiquement accrochés    Nucléaire iranien: l'AIEA confirme l'installation de centrifugeuses avancées    Ouverture du 8ème congrès national de la Jeunesse socialiste    Mostra de Venise. Le "Joker" triomphe    La qualité l'emportera    Liban: Le Hezbollah dit avoir abattu un « drone israélien » à la frontière    La rentrée sociale !    Météo: Le temps qu'il fera ce lundi    Match amical : La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso 1-0    La sélection nationale des locaux bat le Burkina faso    Soutien des pays d'Amérique latine à la cause nationale    Les sélections du Maroc (A, olympiques et locaux) ont des rendez-vous décisifs    Les Lions de l'Atlas accrochés à Marrakech par le Burkina Faso    La Toile selon l'art de la «halka» dans une peau comique et moderne    bdellatif El Mesnaoui : «Plusieurs scénarios souffrent d'une faiblesse structurelle»    «Eidreadathon»: Des lectures au goût de la fête    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exercice de gestion de crise à l'aéroport Fès-Saiss
Publié dans Les ECO le 20 - 03 - 2019

À l'initiative de l'Office national des aéroports (ONDA), un exercice de gestion de crise grandeur nature en matière de sûreté et de sécurité aéroportuaires a eu lieu, mercredi à l'aéroport Fès-Saiss.
Initié en coordination avec l'ensemble des partenaires concernés et sous la supervision de la direction de l'aéronautique civile (DAC), cet exercice dit ‘'FES 02'' est le deuxième du genre après celui organisé la semaine dernière à l'aéroport de Casablanca Mohammed V.
Cet exercice, organisé conformément aux lois nationales et internationales en vigueur dans le domaine de l'aviation civile, porte sur la mise en scène de personnes qui jouent des rôles, entre autres, de voyageurs, journalistes ou de présumés terroristes, a indiqué à la presse le directeur du pôle exploitation des aéroports à l'ONDA, Hamid Mokadem, soulignant que cet ‘'exercice/crise'' est géré par une cellule qui simule une situation réelle.
Il s'agit d'un exercice de type général, qui permet, à travers la mise en œuvre d'un scénario secret basé sur une série d'événements chronologiques, de tester les capacités d'intervention des acteurs concernés en cas de crise, et d'évaluer le système de sûreté et de sécurité de l'aviation civile mis en place au niveau de cette plate-forme aéroportuaire, dans la perspective de son amélioration.
De son côté, le directeur de l'aéroport Fès-Saiss, Noureddine Laghni, a déclaré que cet exercice répond aux exigences de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), ajoutant que cette opération vise notamment à renforcer la coordination entre l'ensemble des intervenants en cas de crise.
Ces exercices sont organisés conformément aux exigences du décret 2-12-754 relatif au plan d'urgence et du Programme National de Sûreté de l'Aviation Civile.
Ont pris part à cet exercice, qui s'est déroulée sans impact sur la gestion du trafic aérien dans cet aéroport, les représentants des différents organismes concernés par la chaîne de sûreté et de sécurité dans les aéroports (ONDA, RAM, Direction générale de sûreté nationale, gendarmerie royale, douane, Forces Royales Air, Services de santé et Protection civile) en présence des autorités locales de la ville de Fès.
A l'issue de cet exercice, un rapport d'évaluation sera élaboré sous la responsabilité du Directeur de l'exercice et permettra la mise en place d'un plan d'action.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.