Rentrée littéraire: Mohamed Alami Berrada publie "Le Maroc à venir"    Algérie : 4 morts et six portes disparus après le chavirement d'une embarcation de fortune    En RDC, les fonctionnaires fictifs rattrapés par la justice    Casablanca: le distanciel pour 2 semaines supplémentaires    France: fermeture de 89 établissements scolaires    Voici quand débute le mois de Safar au Maroc    Les Produits alimentaires agricoles affichent un bilan solide à l'export    Cybersécurité : La CGEM établit un guide pour les entreprises    Finale de la ligue des champions CAF 2018-2019 : L'appel du Wydad rejeté par le TAS    Tramway. Un voyageur blessé    Casablanca : La quarantaine prolongée deux semaines à partir de lundi prochain    Le Maroc signe avec les Russes une pré-commande d'un vaccin suédo-britannique    Casablanca: arrêté pour avoir menacé le directeur d'un média    Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Incitation à la violence contre les femmes : L'AMDH réagit au clip de Mr Crazy
Publié dans Les ECO le 25 - 03 - 2019

En plein milieu de l'action établie par le gouvernement, et les militants féministes pour défendre la cause de la femme, et permettre son intégration dans une société équitable, à travers des projets de loi, notamment la loi 103-13 dont la totalité sera approuvée lors du prochain Conseil du gouvernement. Certains artistes marocains appuient à travers leurs réalisations une toute autre idéologie.
Très suivis par les adolescents, les rappeurs de la nouvelle génération au Maroc sont les premiers concernés par la diffusion d'images et de messages dégradants sur la femme et les relations homme-femme. Youtube ne manque pas d'exemples sur des clips qui réduisent la femme au simple objet sexuel incitant ainsi à la haine sexiste. Une imitation aveugle des rappeurs américains qui ne tient pas compte du cadre sociétal et culturel du pays, s'appuyant sur une politique de buzz qui "ignore l'impact direct de ces vidéos dans la construction de la personnalité d'une cible composée majoritairement de jeunes, facilement influençables en l'absence d'un cadre éducatif pouvant correctement les orienter", s'indigne Samira Bouhia, membre de l'Association marocaine des droits de l'Homme (AMDH).
Mr Crazy, de son vrai nom Othman Aatik, se trouve justement au milieu d'une polémique à cause de son clip "No B*tch", qui incite à la violence contre les femmes, selon plusieurs internautes. Le rappeur montre à travers une vidéo qui a été visionnée plus de 3M de fois sur Youtube en 15 jours, des scènes de violence physiques qu'il fait subir à une jeune femme. Ligotée, battue, et en larmes, l'interprète de la chanson prend du plaisir à torturer son ex-compagne sur le clip.
En réaction à la vidéo, l'AMDH dénonce, à travers la voix de Samira Bouiha, chargée de la question de la Femme au sein de l'association, "des réalisations qui appuient une mentalité machiste, et normalisent la violence faites aux femmes". "Les réseaux sociaux, ou certains médias nationaux traitent cette question avec beaucoup de négligence. Notre rôle est de permettre aux gens de comprendre ce qu'engendrent ces actions", explique la membre de l'AMDH dans un entretien avec LesEco, ajoutant que l'association sortira bientôt un communiqué dans ce sens, pour sensibiliser sur les dangers de ce genre de contenus.
Conscient de l'aspect dégradant et incitatif de son clip, le rappeur adresse un message au début de sa vidéo pour "exprimer son respect aux femmes, appuyant que le contenu concerne uniquement certaines + femmes dévergondées + qui méritent d'être traitées de la sorte".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.