CAN de futsal 2020: le Maroc dans le groupe A avec la Guinée équatoriale, l'Afrique du Sud et la Libye    Lalla Meryem préside l'inauguration du Bazar international de Bienfaisance à Rabat    Affaire du policier suspendu : La DGSN répond aux rumeurs    FIFM : Plusieurs projets récompensés dans le cadre des ateliers de l'Atlas    Un américain arrêté pour l'utilisation de Playstation pour son trafic de drogue    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    MAPA : Conférence internationale sur les addictions    France : Des opérations escargots sur des routes à forte circulation    Visite de Pompéo : Les principales déclarations des responsables américains    PLF 2020 : Benchaâboun assure l'exécution rapide des décisions judiciaires    FIFM : Un bel hommage rendu à Robert Redford    Visite de Pompeo au Maroc: Le bilan    Opep: Membres et partenaires se retrouvent à Vienne    Informations    Enseignement: 2 écoliers sur 3 analphabètes!    Taxe Gafa: Les hostilités relancées…    L'Otan adopte une déclaration finale    Tilda Swinton, l'insaisissable icône du 7e art    Infantino va entrer au CIO en janvier    Le WAC vise une cinquième victoire face au Mamelodi Sundowns en Ligue des champions    La lutte contre la sextorsion requiert des mécanismes développés de surveillance et de traçage    Comment protéger vos données personnelles    L'Afrique n'est pas la principale source des flux migratoires    Ralentissement économique attendu dans près des deux tiers des villes du monde en 2020-21    Une nouvelle antenne de la BERD inaugurée à Agadir    La filière oléicole assure une entrée de devises équivalente à 1,8 milliard de DH par an au Maroc    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    Bertrand Tavernier : L'arrogance est l'ennemi déclaré du réalisateur    Jeremy Thomas : L'inventivité est primordiale même sans budget    Le cinéma australien brille de mille feux à Marrakech    Académie du Royaume du Maroc : Concert mémorable de l'orchestre de l'opéra national du Pays de Galles    Le PLF 2020 passe le cap des Conseillers    PLF2020: le RNI remonté contre le PJD, à cause de l'article 9    Arribat Center en feu !    PCM-PLS-PPS: Un parti, un référentiel et un combat    70e anniversaire de l'OTAN: Le sommet de la discorde…    Tous à Londres, personne à Madrid!    Nouvel élan pour les relations entre le Maroc et les Etats-Unis    Quarts de finale de la Coupe Mohammed VI : Le Raja contre le MC d'Alger ou Al Quwa Al Jawiya d'Irak    Coupes africaines : Wydad-Mamelodi Sundowns, deux géants qui se connaissent bien    18ème Festival international du film de Marrakech : Mouna Fettou dédie son hommage à son fils    Salon de l'emploi : 1.000 postes à pourvoir pour une 1ère édition    Hakimi en lice pour le titre des jeunes, Ziyech chez les grands    Pyongyang s'inquiète d'une « rechute du gâtisme » de Trump    Le Congrès va entamer la rédaction de l'acte d'accusation de Trump    Fondation Al omrane : La 1ère classe préscolaire ouvre à Charafate    Météo: le temps qu'il fera ce vendredi    L'éducation à la petite enfance se porte bien, mais …    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc fait sa promo en Espagne
Publié dans Les ECO le 22 - 05 - 2019

Les ambassadeurs du Maroc et d'Espagne ont encouragé les investisseurs espagnols à consolider leur présence au Maroc et aller ensemble vers le marché africain.
Les relations économiques entre le Maroc et l'Espagne ont le vent en poupe. Durant une rencontre organisée lundi par l'institut Casa Mediterranea, à Alicante, dans le cadre des IVe rencontres de la Méditerranée, le Maroc a eu l'occasion de présenter ses atouts en tant que terre d'affaires.
À cette occasion, l'ambassadeur d'Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, a rappelé que le Maroc est un marché prioritaire pour les entreprises espagnoles où 20.500 entités opèrent effectivement en réalisant des échanges s'élevant à 14.000 millions d'euros annuellement, a-t-il précisé lors de son intervention. Le diplomate espagnol a ajouté que les échanges économiques entre les deux royaumes sont dominés par la présence des PME. Diez- Hochleitner a mis l'accent sur la dynamique inter-industrielle entre des secteurs marocain et espagnol, citant à ce titre le cas des filières textile et automobile. L'ambassadeur espagnol auprès de Rabat a ajouté que les deux économies se dirigent à présent vers davantage de complémentarité et d'équilibre, comme en atteste l'excédent commercial espagnol, lequel était de l'ordre de 170% auparavant et se situe désormais entre 117% et 120%. «Toutes ces caractéristiques confirment la place du Maroc comme partenaire de choix de l'Espagne», s'est-il félicité.
De son côté, Karima Benyaich, l'ambassadrice du Maroc en Espagne a passé en revue les innombrables opportunités qu'offre le royaume pour les investisseurs espagnols. À ce propos, Benyaich a confirmé les propos de son homologue espagnol sur l'existence d'un commerce intra-industriel entre les deux pays. Ce nouveau modèle, poursuit-elle, participe à avancer vers «la complémentarité des tissus économiques marocain et espagnol en mettant à profit les avantages comparatifs de chaque pays pour s'intégrer dans la chaîne globale de valeur conduisant à la création de richesses au profit des deux parties».
Pour illustrer ses propos sur cette coopération bidirectionnelle, la chef de la chancellerie marocaine en Espagne n'a pas manqué de citer l'exemple de l'acquisition, en 2018, par le groupe marocain OCP d'une participation de 20% dans l'entreprise espagnole Fertinagro Biotech. De surcroît, la diplomate a fait l'éloge d'une coopération maroco-espagnole pour aller à la rencontre du marché africain, première destination des flux d'investissements marocains à l'étranger, a-t-elle rappelé. Concernant la présence espagnole au Maroc, «environ 1.000 entreprises espagnoles se sont implantées sous nos cieux», a-t-elle affirmé. À ce propos, elle a tenu à rendre hommage au groupe de transport espagnol Vectalia, originaire d'Alicante et gestionnaire du réseau de transport urbain à Nador, Safi, Larache et Béni Mellal. Aussi a-t-elle mis en avant le géant espagnol de la distribution Mercadona, originaire de cette région autonome, lequel a choisi le royaume pour la production d'une large gamme de ses produits agricoles et agroalimentaires. Il est à souligner que la valeur des expéditions espagnoles dirigées vers le marché national a connu un trend haussier, passant de 4.130 millions en 2011 à 8.221 millions en 2018. La communauté valencienne est la 3e région exportatrice vers le Maroc et entretient une dynamique d'échange avec le Maroc. À cet effet, les exportations originaires de la communauté valencienne ont totalisé la somme de 722 millions d'euros en 2018 en hausse de 11% par rapport à 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.