Pour une application stricte de l'obligation du port du masque    La BCP se mobilise pour accompagner le dispositif de soutien aux ménages    Le HCP appelle les entreprises à une adaptation des échanges de l'information économique    L'ombre d' une pénurie de médicaments plane sur l'Europe    L'engouement culturel à l'ère du confinement    Mesures exceptionnelles pour le bon déroulement des travaux de la session parlementaire    Les pharmaciens déclinent leur vision de la réforme    La section du PPS dénonce vigoureusement le favoritisme électoral    Gare aux contrevenants!    Obligation du port du masque de protection depuis hier    Session du printemps : Les parlementaires en mode crise    Casablanca : Une polyclinique CNSS mise à la disposition des autorités publiques    La crise du coronavirus rattrape l'inauguration du Ritz Carlton de Rabat    Nabil Benabdallah: «Il est temps de repenser le rôle de l'Etat»    La Suède rejette le confinement…    «Après la pandémie, la reprise serait très difficile»    PPS : L'amnistie royale, un geste généreux dans ces circonstances difficiles    Télétravail : Gare aux failles de sécurité !    Hicham Daoudi : «Pratiquement 60% de notre chiffre d'affaires est suspendu en ce moment»    Coronavirus : 21 nouveaux cas confirmés au Maroc, 7 nouvelles guérisons, mardi à 8h    Edito : Soldats invisibles    Pour accompagner les citoyens : Inwi se mobilise dans le contexte de crise    Khalid Ezzemani : «Nous partageons notre expérience avec d'autres pays du continent africain»    Changement de modèle ?    Le Premier secrétaire à la Fondation Fkih Titouani    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    City n'aura pas recours au chômage partiel    Youssef El Arabi : Le plus important est de rester à la maison pour empêcher la transmission du virus    Les médecins privés de Marrakech appelés à prêter main forte à ceux du public    Journée internationale du sport : TIBU Maroc annonce plusieurs actions    Driss Lachguar : La grâce Royale est hautement noble et humaine    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Le top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire de la LDC    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Coronavirus : la France devrait connaître en 2020 sa plus forte récession depuis 1945    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Abdelkader Retnani : «Les éditeurs sont en confinement total, soit à l'arrêt à 80% du secteur»    Elisabeth II appelle à la résilience: «Nous vaincrons»    Quelle leçon nous apprend l'Histoire!    «La lecture, mon échappatoire!»    Football : Les clubs marocains dans le flou total    Grâce Royale au profit de 5.654 détenus    Assistance aux familles de nos compatriotes décédés en France et en Belgique    Les séries du ramadan à l'arrêt à cause du coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc fait sa promo en Espagne
Publié dans Les ECO le 22 - 05 - 2019

Les ambassadeurs du Maroc et d'Espagne ont encouragé les investisseurs espagnols à consolider leur présence au Maroc et aller ensemble vers le marché africain.
Les relations économiques entre le Maroc et l'Espagne ont le vent en poupe. Durant une rencontre organisée lundi par l'institut Casa Mediterranea, à Alicante, dans le cadre des IVe rencontres de la Méditerranée, le Maroc a eu l'occasion de présenter ses atouts en tant que terre d'affaires.
À cette occasion, l'ambassadeur d'Espagne au Maroc, Ricardo Diez-Hochleitner, a rappelé que le Maroc est un marché prioritaire pour les entreprises espagnoles où 20.500 entités opèrent effectivement en réalisant des échanges s'élevant à 14.000 millions d'euros annuellement, a-t-il précisé lors de son intervention. Le diplomate espagnol a ajouté que les échanges économiques entre les deux royaumes sont dominés par la présence des PME. Diez- Hochleitner a mis l'accent sur la dynamique inter-industrielle entre des secteurs marocain et espagnol, citant à ce titre le cas des filières textile et automobile. L'ambassadeur espagnol auprès de Rabat a ajouté que les deux économies se dirigent à présent vers davantage de complémentarité et d'équilibre, comme en atteste l'excédent commercial espagnol, lequel était de l'ordre de 170% auparavant et se situe désormais entre 117% et 120%. «Toutes ces caractéristiques confirment la place du Maroc comme partenaire de choix de l'Espagne», s'est-il félicité.
De son côté, Karima Benyaich, l'ambassadrice du Maroc en Espagne a passé en revue les innombrables opportunités qu'offre le royaume pour les investisseurs espagnols. À ce propos, Benyaich a confirmé les propos de son homologue espagnol sur l'existence d'un commerce intra-industriel entre les deux pays. Ce nouveau modèle, poursuit-elle, participe à avancer vers «la complémentarité des tissus économiques marocain et espagnol en mettant à profit les avantages comparatifs de chaque pays pour s'intégrer dans la chaîne globale de valeur conduisant à la création de richesses au profit des deux parties».
Pour illustrer ses propos sur cette coopération bidirectionnelle, la chef de la chancellerie marocaine en Espagne n'a pas manqué de citer l'exemple de l'acquisition, en 2018, par le groupe marocain OCP d'une participation de 20% dans l'entreprise espagnole Fertinagro Biotech. De surcroît, la diplomate a fait l'éloge d'une coopération maroco-espagnole pour aller à la rencontre du marché africain, première destination des flux d'investissements marocains à l'étranger, a-t-elle rappelé. Concernant la présence espagnole au Maroc, «environ 1.000 entreprises espagnoles se sont implantées sous nos cieux», a-t-elle affirmé. À ce propos, elle a tenu à rendre hommage au groupe de transport espagnol Vectalia, originaire d'Alicante et gestionnaire du réseau de transport urbain à Nador, Safi, Larache et Béni Mellal. Aussi a-t-elle mis en avant le géant espagnol de la distribution Mercadona, originaire de cette région autonome, lequel a choisi le royaume pour la production d'une large gamme de ses produits agricoles et agroalimentaires. Il est à souligner que la valeur des expéditions espagnoles dirigées vers le marché national a connu un trend haussier, passant de 4.130 millions en 2011 à 8.221 millions en 2018. La communauté valencienne est la 3e région exportatrice vers le Maroc et entretient une dynamique d'échange avec le Maroc. À cet effet, les exportations originaires de la communauté valencienne ont totalisé la somme de 722 millions d'euros en 2018 en hausse de 11% par rapport à 2017.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.