Nouvel actionnaire de référence pour BMCE Bank    Nuits de la médina : Fès consacre les traditions mystiques du monde    Mohammedia : Elle invente son kidnapping pour passer la nuit avec son ex-fiancé    Tahannaout : Un père de famille égorge son épouse comme un mouton    Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …    Les œuvres de Linda Bougherara à Dar Moulay Ali à Marrakech    «Valeurs humaines », exposition de Soly Cissé à la Galerie 38 de Casablanca    Jossour se produira à l'IF de Marrakech    Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption    Maroc/FADES : Signature de deux accords de financement    Il fait l'actu : Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de la Coopération africaine    Mylan Maroc présente son unité de production pharmaceutique    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Trump lance sa campagne pour 2020 sur un air de 2016    En pleine tension avec l'Iran, Trump contraint de changer de ministre de la Défense    Succession de May : Boris Johnson en position de force    SM le Roi félicite Younes Moujahid suite à son élection à la tête de la FIJ    Kia Maroc intègre la nouvelle Ceed    un groupe marocain compte racheter le club français FC Sochaux    Mondial 2022: Michel Platini placé en garde à vue    L'ASMEX: Une nouvelle feuille de route à horizon 2025    Un deuxième centre pour Intelcia au Sénégal    OPV de Maroc Telecom. Les précisions du wali de Bank Al-Maghrib    Said Ibrahimi fait le point : CFC n'est pas un paradis fiscal !    Doukkali : Le Maroc soigne les immigrés, en situation régulière ou pas    CAN-2019 : Arrivée des Lions de l'Atlas en Egypte    Championnat du monde de Muay Thai, le 22 juin à Marrakech    Femmes, l'éternel défi    Sahara : Hilale «corrige» un responsable algérien    Fête de la musique. Casablanca sort le grand jeu    Rabat. Arrestation du chauffeur d'un autocar pour trafic de drogues    Réguler le Net, un impératif    Francophonie parlementaire: El Malki donne le la    La culture marocaine célébrée à Liège    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    Mise en place des mesures d'accompagnement pour faciliter le déplacement et le séjour des supporters du Onze national    Les applications pour dormir rendent… insomniaques !    Lutte contre la déperdition scolaire à Essaouira    Le Maroc domine le Championnat d'Afrique de sambo et taïjitsu    L'équipe nationale de boxe en stage de préparation à Cuba    Divers sportifs    S.M le Roi félicite Younes Moujahid pour son élection à la tête de la FIJ    Divers    Insolite : Fan de l'univers Marvel    Ces tournages qui ont tourné au drame : The Warrens of Virginia    Lancement des programmes "Tarfaya Moubadara" et "Irtikae"    La Gendarmerie royale et la Guardia Civil se réunissent à Agadir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Agence nationale des ports. Emission d'un emprunt obligataire d'1 MMDH
Publié dans Les ECO le 24 - 05 - 2019

L'Agence nationale des ports (ANP) se voit autoriser l'émission d'un emprunt obligataire plafonné à 1 milliard de DH. Objectif, mettre en oeuvre les orientées fixées par le gouvernement à l'horizon 2030 axées sur la compétitive et le développement des plateformes portuaires du royaume.
Une opportunité à saisir pour les investisseurs qualifiés de droit marocain. L'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a accordé un «visa», mercredi 22 mai, à l'Agence nationale des ports (ANP) pour l'émission d'un emprunt obligataire plafonné à1 milliard de DH (MMDH). La période de souscription est ouverte auprès de l'organisme chargé du placement, du 29 au 31 mai 2019 inclus avec une possibilité de clôture anticipée le 30 mai sous réserve que les demandes de souscription dépassent au moins deux fois le niveau de l'offre, toutes tranches confondues. La clôture anticipée interviendrait sur recommandation du conseiller financier qui devra informer l'AMMC ainsi que l'ensemble des investisseurs qualifiés le jour même avant midi et ce par envoi d'un courriel électronique.
Par ailleurs, un avis de clôture anticipée sera publié le cas échéant dans les mêmes délais sur le site internet de l'ANP. L'emprunt sera émis en deux tranches. La première tranche, dite tranche A, est négociable de gré à gré. Celle-ci sera remboursable par amortissements constants sur une durée de 10 ans et portera sur un montant maximum de 300 millions de DH (MDH) avec une valeur nominale de 100.000 DH par obligation. Quant à la seconde tranche, dite tranche B, est aussi négociable de gré à gré mais elle est plus importante et jouit d'une maturité de 15 ans. Elle sera remboursable par amortissements constants et portera sur un montant maximum de 700 MDH avec une valeur nominale de 100 000 DH par obligation.
Le montant total à allouer au titre des deux tranches susmentionnées ne pourra en aucun cas dépasser le montant de 1 MMDH, souligne l'autorité du marché des capitaux. Le dit montant, poursuit la même source, sera englouti dans le programme d'investissement de l'ANP pour la période 2019-2021. Celui nécessite un montant de 3,1 MDH TTC, comportant d'importants projets d'investissement et dont la réalisation demeure tributaire de la mobilisation en conséquence des financements à la fois internes et externes. Les projets comprennent la mise en place et la pérennité d'un dynamisme constant permettant de transformer les plates-formes portuaires en un noyau logistique performant et compétitif, le développement de l'outil portuaire et la promotion des places portuaires, la police, sûreté et sécurité dans les ports, la régulation du secteur portuaire, l'ouverture sur l'environnement pour la mise à niveau de l'écosystème portuaire. La mise en oeuvre de tous ces leviers pour l'amélioration de la compétitivité portuaire nécessite la consolidation des capacités financières de l'Agence permettant de poursuivre son action et d'inscrire ses choix en alignement avec les orientations fixées par le gouvernement, particulièrement celles en rapport avec la stratégie de développement du secteur portuaire à l'horizon 2030.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.