Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Covid-19: le Maroc toujours à la deuxième étape de propagation    Le plan de relance économique annoncé par le Souverain en passe d'être opérationnalisé    «Le sexisme n'est pas une fatalité»    Explosions au Liban: Macron attendu à Beyrouth    US Round Up du mercredi 5 août – Virgin Atlantic, Couple & Covid19, Neil Young, Beyrouth, Taiwan    Ligue de diamant : le meeting de Doha avancé au 25 septembre    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination ! (2e partie)    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Coronavirus: une rentrée des classes sous le signe de l'incertitude    La santé en mal de mer!    La vidéo d'une jeune femme harcelée dans un grand taxi indigne les internautes marocains    SundanceTV lance son 1er concours de courts métrages dans la région MENA    Football: le gardien de but Iker Casillas annonce sa retraite    L'ancien roi Juan Carlos 1er prend le chemin de l'exil    120 MMDH seront injectés dans l'économie    ONSSA: Franc succès pour l'opération Aid Adha    La vidéo des vols de moutons à Casablanca fait un tapage en Inde    Mise à jour de la 19ème et 20ème journée de la Botola Pro D1: Le fauteuil de leader en jeu    Ligue des Champions: voici le règlement des 8es    Safaâ Baraka, une jeune réalisatrice qui marque le pas    Vidéo : Ce ministre se lance dans un un tour de France à vélo en solo pour défier le coronavirus    US Open: pourquoi Nadal ne défendra pas son titre    Beyrouth : la ville dévastée par des explosions dans son port    Covid-19. Une deuxième vague s'attaquerait-elle aux jeunes ?    Innovation : Al Akhawayn partenaire du projet EM4FIT    Beyrouth: au moins 100 morts et plus de 4000 blessés (nouveau bilan)    4 nouveaux cas de Covid-19 dans un club de Ligue 1    Via agence ou mobile, Cash Plus simplifie l'ouverture d'un compte de paiement    Covid-19 : le Vietnam attaqué par une souche encore plus virulente    Liberté religieuse: L'Algérie au ban de la communauté internationale    Les délais de paiement, un problème posé avec acuité    Bernal frappe fort à moins d'un mois du Tour    L'Espanyol demande à LaLiga d'annuler sa relégation    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Tikhanovskaïa, une femme ordinaire devenue égérie pour bouleverser le Bélarus    L'intensification des échanges commerciaux bénéficie économiquement aux femmes    Un Banksy vendu aux enchères au profit d'un hôpital de Bethléem    Mel Gibson complètement remis du coronavirus    Pour congés écourtés ou annulés, mais pas que...    Accident mortel à Tamri    Maroc-Etats-Unis: une nouvelle année de collaboration fructueuse    La sculpture de Farid Belkahia s'ouvre sur l'espace public    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    Le drapeau marocain mis à l'honneur dans le nouveau clip de Beyoncé    Le lièvre soulevé par l'USFP suscite le débat    Début de la 100ème édition du festival de Salzbourg, sous restrictions à cause de la pandémie    «L'Oriental et la Méditerranée au-delà des frontières», un beau-livre de l'agence de l'Oriental    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés
Publié dans Les ECO le 18 - 10 - 2019

La chanteuse amazighe a été couronnée lors de la cérémonie de remise du Prix de la culture amazighe de l'année 2018, organisée par l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM).
L'icône de la chanson amazighe Fatima Chahou, dite Tabaamrant, a reçu le Prix honorifique de la culture amazighe au titre de l'année 2018, pour l'ensemble de ses œuvres artistiques questionnant les profondeurs de l'identité amazighe marocaine.
En parallèle, le Prix national de la création littéraire a été attribué à Fatima Faïz pour son recueil «Oudmawn» (Visages), alors que celui de la poésie est revenu à Ahmad Balaj pour son oeuvre «Agriss N Tmssi» (Gelée de flamme). Rachid Oubghaj a décroché le Prix de la littérature d'enfance pour son livre «Abrid N Oufra», tandis que celui de la catégorie de la recherche a été attribué à Mohamed Ahmyan pour son livre «Le Rif et la mer méditerranée : étude historique».
Quant au Prix national de la traduction, il a été remporté par Mohamed Farsi pour sa traduction en langue amazighe du roman de Hassan Aourid «Siratou Himar» (Biographie d'un âne).
S'agissant du Prix national de l'éducation et de l'enseignement, il a été remis à Mustapha Aaouine dans la catégorie des professeurs-chercheurs, à Hassan Ikkou dans la catégorie des inspecteurs pédagogiques, et à Ahmad Dahouz dans celle des enseignants du cycle primaire.
Le Prix national de la presse et de la communication a été attribué à Khadija El Mezlougui et Zahra Arjal dans la catégorie «Emissions radio» pour l'émission «Tinml Inou» (Mon école), alors que prix de la catégorie audiovisuelle a été décerné à Boubker Outaaddit pour l'émission «Amizar Nnk».
Pour sa part, Mohamed El Ghazi a été primé dans la catégorie de la presse écrite pour son article «Brahim Akhayat: Départ d'un ténor du mouvement amazigh», publié par le portail amazigh de l'Agence marocaine de presse (MAP).
Par ailleurs, le Prix national du manuscrit est revenu à Abderrahman Yaakoubi, alors que le Prix national des Arts a été remis au Raiss soussi El Houcine El Aasri, dit El Mrrakchi (catégorie de la chanson traditionnelle) et à Noureddine Naimi (catégorie de la chanson moderne).
Le prix de la catégorie des films a été décerné au réalisateur Mohammed Fawzi pour "Monsters", tandis que la troupe Akabar pour la culture et les arts a décroché celui de la catégorie du théâtre pour la pièce "Ijla, Noufatt" (Perdu, Retrouvé).
Les Prix de la danse traditionnelle ont été attribués aux associations Aydal (catégorie "Ahidouss du Rif"), Taourirt (catégorie "Ahwach") et Izmawn Bouqchmir (catégorie "Ahidous"). Dans une déclaration à la MAP en marge de cette cérémonie, le lauréat de la catégorie "Presse écrite", Mohamed El Ghazi, a fait valoir que la distinction de son article constitue une reconnaissance du professionnalisme et des "énormes" efforts consentis par l'Agence en matière de promotion de la langue et de la culture amazighes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.