Des agents de voyage et des professionnels examinent les moyens de promouvoir la destination Dakhla    L'Inde donne son feu vert pour l'exportation du vaccin vers le Maroc    La forte participation à la conférence de soutien à l'initiative d' autonomie confirme le réalisme de la vision marocaine    L'appui US au plan d' autonomie s 'inscrit dans une logique de rupture par rapport au statu quo qui entretenait la tension dans la région    Le Maroc plaide pour une stratégie africaine de l'éducation    Tel-Aviv accueille le premier incubateur israélo-marocain    La CCIS de Dakhla-Oued Eddahab et Attijariwafa Bank scellent un partenariat pour soutenir les commerçants et lesTPE    Mobilité propre : Volvo capitalisera désormais sur l'électrique cette année    Le Maroc et Israël signent un accord pour des vols directs entre les deux pays    SM le Roi reçoit le ministre émirati des affaires étrangères et de la coopération internationale    Joe Biden marque la rupture avec Trump à son arrivée à la Maison Blanche    Matteo Renzi, le ténor toscan devenu inaudible    Rallye Aïcha des Gazelles : la 30ème édition de nouveau reportée    Belhanda, buteur et passeur avec Galatasaray    Botola Pro D2: Le RAC et le TAS se neutralisent    La Juventus s ' adjuge la Supercoupe d'Italie    Evolution du coronavirus au Maroc : 1164 nouveaux cas, 4 63. 706 au total, jeudi 21 janvier 2021 à 18 heures    "Le secret de la lettre " , nouveau roman de Mohammed Ennaji    Le premier club de tolérance et de coexistence voit le jour à Essaouira    Ecrivain le plus lu de France, Guillaume Musso a écrasé ses concurrents en 2020    Lutte contre la corruption : des experts internationaux plaident pour une approche solide et coordonnée    L'Opinion : Distorsions espagnoles    Faculté de droit de Rabat : Des partenariats pour l'inclusion professionnelle    Radios privées, une «mue» bienfaitrice!    SM le Roi félicite M. Faustin-Archange Touadéra    Les détenus d'Al-Hoceima transférés suite à des comportements contraires aux lois    Abdelghani Siffeddine : Un grand Rajaoui s'éteint    Les écrans menacent-ils la vie de nos enfants ?    Stimuler vos défenses immunitaires    Comment fonctionnera le nouveau bachelor marocain    Mondial des clubs : Le Bayern affrontera Al Duhail ou Al Ahly en demi-finale    L'ONU condamne le meurtre de deux Casques bleus, dont un Marocain, en République centrafricaine    Coupe du Roi : le Real éliminé par un club de D3 espagnole    Casablanca: mise en échec d'une tentative d'exportation illicite de pièces géologiques    «Mohammed VI, la vision d'un Roi : actions et ambitions»    «Livre de chevet : les effets positif de la pandémie»    A la découverte de l'univers fantastique de Yassine Balbzioui à Rabat    Rencontre-débat avec Zainab Fasiki à l'IF de Fès    Renault Maroc maintient son leadership    Gestion de la Covid-19 : le Maroc, modèle en Afrique et dans la région Mena    Mise au point : Les "attaques injustifiées" et les "assertions diffamatoires" de RSF ne passent pas    France. Contre l'extrémisme turc, le remède marocain et émirati    Activité portuaire : une croissance honorable malgré la crise    Inde : prochaine référence dans la production de vaccins ?    Digitalisation, Marjane holding met le turbo    Vaccins contre le Covid-19 : victoire du « chacun pour soi »    CHAN 2020 / Groupe A: Une journée à l'avantage du Burkina Faso    Le poison de « la vérité alternative »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les lauréats du Prix de la culture amazighe dévoilés
Publié dans Les ECO le 18 - 10 - 2019

La chanteuse amazighe a été couronnée lors de la cérémonie de remise du Prix de la culture amazighe de l'année 2018, organisée par l'Institut royal de la culture amazighe (IRCAM).
L'icône de la chanson amazighe Fatima Chahou, dite Tabaamrant, a reçu le Prix honorifique de la culture amazighe au titre de l'année 2018, pour l'ensemble de ses œuvres artistiques questionnant les profondeurs de l'identité amazighe marocaine.
En parallèle, le Prix national de la création littéraire a été attribué à Fatima Faïz pour son recueil «Oudmawn» (Visages), alors que celui de la poésie est revenu à Ahmad Balaj pour son oeuvre «Agriss N Tmssi» (Gelée de flamme). Rachid Oubghaj a décroché le Prix de la littérature d'enfance pour son livre «Abrid N Oufra», tandis que celui de la catégorie de la recherche a été attribué à Mohamed Ahmyan pour son livre «Le Rif et la mer méditerranée : étude historique».
Quant au Prix national de la traduction, il a été remporté par Mohamed Farsi pour sa traduction en langue amazighe du roman de Hassan Aourid «Siratou Himar» (Biographie d'un âne).
S'agissant du Prix national de l'éducation et de l'enseignement, il a été remis à Mustapha Aaouine dans la catégorie des professeurs-chercheurs, à Hassan Ikkou dans la catégorie des inspecteurs pédagogiques, et à Ahmad Dahouz dans celle des enseignants du cycle primaire.
Le Prix national de la presse et de la communication a été attribué à Khadija El Mezlougui et Zahra Arjal dans la catégorie «Emissions radio» pour l'émission «Tinml Inou» (Mon école), alors que prix de la catégorie audiovisuelle a été décerné à Boubker Outaaddit pour l'émission «Amizar Nnk».
Pour sa part, Mohamed El Ghazi a été primé dans la catégorie de la presse écrite pour son article «Brahim Akhayat: Départ d'un ténor du mouvement amazigh», publié par le portail amazigh de l'Agence marocaine de presse (MAP).
Par ailleurs, le Prix national du manuscrit est revenu à Abderrahman Yaakoubi, alors que le Prix national des Arts a été remis au Raiss soussi El Houcine El Aasri, dit El Mrrakchi (catégorie de la chanson traditionnelle) et à Noureddine Naimi (catégorie de la chanson moderne).
Le prix de la catégorie des films a été décerné au réalisateur Mohammed Fawzi pour "Monsters", tandis que la troupe Akabar pour la culture et les arts a décroché celui de la catégorie du théâtre pour la pièce "Ijla, Noufatt" (Perdu, Retrouvé).
Les Prix de la danse traditionnelle ont été attribués aux associations Aydal (catégorie "Ahidouss du Rif"), Taourirt (catégorie "Ahwach") et Izmawn Bouqchmir (catégorie "Ahidous"). Dans une déclaration à la MAP en marge de cette cérémonie, le lauréat de la catégorie "Presse écrite", Mohamed El Ghazi, a fait valoir que la distinction de son article constitue une reconnaissance du professionnalisme et des "énormes" efforts consentis par l'Agence en matière de promotion de la langue et de la culture amazighes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.