Le rapprochement "historique" entre le Canada et le Maroc permettra aux deux pays de travailler sur les grands enjeux du monde    LDC Afrique: Pour suivre le derby Maghrébin WAC-USMA    Zalar Agri réussit à lever 24 millions de dollars auprès de l'IFC    La ministre espagnole des AE inaugure le nouveau siège du Consulat général d'Espagne à Rabat    Programme des principaux matchs du vendredi 24 janvier    Le Maroc reconnaît le gouvernement de Bolivie    Irak : des milliers de manifestants réclament le départ des troupes américaines    Coronavirus : la Grande muraille de Chine et Disneyworld Shangai fermés à cause de l'épidémie    Une publication en hommage posthume à Abdelkébir Khatibi    Wuhan Coronavirus Could Hit China's Economy Harder Than SARS    mWellness Group prévoit d'investir 200 MDH au Maroc d'ici 2025    U.N. Suggests Bezos' Phone Was Hacked Using Saudi Crown Prince's Account    Brexit: Signature de l'accord à Bruxelles avant sa ratification par le Parlement européen    Adam de Maryam Touzani    Domaine maritime : Les députés donnent leur feu vert    Le Raja accroché à la veille de son départ en Tunisie    Vie des «pros» marocains d'Europe    Pas de hausse des taux des crédits bancaires en 2020    Le Maroc à la tête du groupe arabe de l'UNESCO    Proche-Orient: Trump promet son plan de paix dans les jours à venir    Coronavirus : L'ambassade du Maroc en Chine suit la situation de près    Fnideq : Saisie de près de 10.000 comprimés psychotropes    Trump doit être destitué car « le bien et la vérité comptent », affirme l'accusation    ONSSA : 17.641 tonnes d'aliments avariés détruites en 2019    Le Roi Mohammed VI félicite Chakib Alj, nouveau président du patronat marocain    Chakib Alj et Mehdi Tazi tracent de nouveaux horizons pour la CGEM    Dakhla : débats sur le rôle des anciennes bibliothèques dans la documentation civilisationnelle et culturelle du Sahara marocain    Rencontre entre le Monarque et le Roi du Bahreïn à Rabat    Indice de perception de la corruption 2019 : Le Maroc perd 7 places    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Mercato : Le Hellas Vérone négocie avec l'AC Fiorentina pour Amrabat    «Sourtna», quand de jeunes photographes prennent d'assaut le Fort Rottenbourg    Le Souverain accorde une audience à l'archevêque de Rabat    Les députés russes approuvent les amendements constitutionnels de Poutine    S.M le Roi reçoit plusieurs ambassadeurs étrangers    Ecologique pendant son utilisation, la trottinette électrique l'est un peu moins lors des phases de production et de recyclage    Divers Economie    Le foncier confronté à des contraintes importantes en termes d'harmonisation et de convergence des objectifs et des actions    Réunion du Bureau de la Chambre des représentants    La ménopause prématurée augmente le risque d'avoir des problèmes de santé à la soixantaine    Ziyech victime d'une déchirure musculaire au mollet    Yassin Ayoub signe au Panathinaïkos    Mohamed Wahab désigné meilleur officiel technique africain 2019 par la CAA    Ces stars mariées à leur amour de jeunesse    A Essaouira, le travail de mémoire commune des juifs et des musulmans    Parution de l'ouvrage "Renouveau pour le Maroc" de ses coauteurs Abdelaâli Benchekroun et Nour-Eddine Saoudi    Comment les étudiants voient leurs rêves s'éloigner    Cinéma : Adam, la force des femmes devant et derrière la caméra    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Peine de mort. Guerre de tranchées au Parlement
Publié dans Les ECO le 05 - 11 - 2019

Le CNDH compte sur les parlementaires pour l'abolition de la peine de mort. Mais tout porte à croire que ce vœu restera pieux, du moins dans le contexte actuel marqué par des positions politiques divergentes sur cette question, considérée par le gouvernement comme un point conflictuel qui divise encore la société.
On s'attend à des débats animés au Parlement sur le dossier de la peine de mort, lors du réexamen du projet de loi sur le Code pénal, bien que cette disposition ne figure pas dans la mouture qui est entre les mains des parlementaires. Le Conseil national des droits de l'Homme, qui a plaidé, dans son mémorandum portant sur l'amendement du Code pénal soumis aux deux chambres du Parlement, pour l'abolition de la peine de mort, entend prendre son bâton de pèlerin pour aller prêcher la bonne parole auprès des députés. Les recommandations du CNDH sont on ne peut plus claires. Cet organisme, qui n'a pas le pouvoir décisionnel, a, à plusieurs reprises, appelé le gouvernement à voter en faveur de la résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies, appelant à un moratoire sur la suspension de l'exécution de la peine de mort dans la perspective de son abolition, et à adhérer au deuxième Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques visant à abolir la peine de mort.
Dans sa proposition relative à l'amendement du Code pénal, le CNDH estime qu'il est nécessaire de supprimer cette disposition qui n'est plus «acceptée par l'évolution civilisationnelle de l'humanité», d'autant plus que la tendance générale en termes de droits de l'Homme est à l'abolition. L'institution d'Amina Bouayach s'appuie aussi dans son argumentaire sur la non-exécution de cette peine au Maroc depuis 1993, ce qui peut «de facto» être considéré comme une suppression de cette peine sans qu'elle ne soit annulée dans la loi. Le dossier est considéré par le gouvernement marocain comme un point conflictuel qui divise encore la société. Le plan national de la démocratie et des droits de l'Homme n'a en effet pas tranché cette question qui nécessiterait «un débat sociétal». Même le Conseil national des droits de l'Homme a déjà appelé à un débat élargi sur ce dossier, qui fait l'objet de prises de position contradictoires au sein de la société. Mais sans une ferme volonté politique, aucune avancée ne pourra être espérée en la matière, selon les militants des droits de l'Homme.
Droit à la vie
Dans le contexte actuel, la concrétisation des recommandations du CNDH et des activistes des droits de l'Homme semble un vœu pieux au vu, entre autres, de la position du Parti de la justice et du développement sur ce dossier. Le ministre d'Etat des Droits de l'Homme, Mustapha Ramid, ne cache pas être contre l'abolition de la peine de mort. Et les parlementaires du PJD ne font pas partie du réseau des parlementaires contre la peine de mort qui s'est constitué en 2013. Au sein de l'institution législative, on s'attend à un bras de fer serré autour de cette question. Le parti de l'Union socialiste des forces populaires (USFP), fervent défenseur de l'abolition de la peine de mort, parviendra-t-il à convaincre ses alliés d'embrasser sa position ? Rien n'est moins sûr. Selon un député socialiste, le groupe parlementaire du parti de la rose pourrait renoncer à ce point pour en gagner d'autres en matière de libertés individuelles.
En tout cas, les activistes des droits de l'Homme, qui s'appuient sur l'article 20 de la Constitution (consacrant le droit à la vie), ne comptent pas lâcher du lest. Le courant abolitionniste au Maroc est très actif et ne cesse d'appeler les autorités à assumer leurs responsabilités en révisant les dispositions législatives qui prévoient la peine capitale. Cette dernière, bien qu'elle soit gelée depuis plus de 25 ans, continue d'être prononcée par les juges. Le nombre des condamnés à cette peine est de 72 dont 2 femmes en 2018, selon les statistiques de l'Observatoire marocain des prisons. De nouveaux jugements ont été prononcés en 2019 (procès d'assassinat des deux jeunes Scandinaves tuées à Imlil). Selon les chiffres officiels, la réduction des peines de mort à des peines à perpétuité a touché quelque 118 personnes entre 2000 et 2018 suite à des grâces royales. À l'occasion de la Fête du trône de 2019, 31 condamnés à la peine capitale ont bénéficié de la grâce royale, soit la commutation de la peine de mort en peine perpétuelle.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La peine capitale dans le monde
Le monde est divisé, concernant la peine de mort. Cependant, la tendance ces dernières décennies est à l'abolition de cette peine. En effet, plus des deux tiers des pays n'appliquent pas la peine de mort. On note aussi une baisse des exécutions capitales. Selon Amnesty International, 690 exécutions capitales ont été enregistrées en 2018, soit une baisse de 31% par rapport à 2017, bien que l'on note une hausse dans plusieurs pays dont les Etats-Unis (25 exécutions) et le Japon (15 exécutions). Ce chiffre, précisons-le, ne comprend pas les exécutions en Chine où les chiffres sont classés secret d'Etat. L'organisation internationale déduit que la baisse des exécutions dénote d'un changement dans le monde. Cette baisse est expliquée principalement par les modifications apportées à la loi relative à la lutte contre les stupéfiants en Iran, où le nombre d'exécutions a baissé de 50%, et par la «diminution des chiffres dans certains des pays responsables de la majorité des exécutions», principalement en Irak, au Pakistan et en Somalie. Après la Chine, les pays qui exécutent la peine de mort sont l'Iran (253 exécutions), l'Arabie saoudite (149 exécutions), le Vietnam (85 exécutions) et l'Irak (52 exécutions). Ils représentent 78% des exécutions recensées dans le monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.