L'agilité, c'est pour les gouvernements aussi    Casablanca Finance city: la réorganisation du pôle financier est actée    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Liquidité des banques: le besoin se creuse en août    Agadir: les professionnels du tourisme se retroussent les manches    Dislog: belle opération du groupe avec le rachat de Fine Hygienic Holding    Démarchage téléphonique : une loi française met-elle les call center marocains en danger ?    Finances - Bilan au 1er semestre 2020 : TAQA Maroc présente ses résultats    Baromètre Deloitte des CEOs africains : L'après-Covid-19 vu par les patrons africains    Maroc : Bilan positif pour la 61è Assemblée des Etats membres de l'OMPI    Maroc: emprunt obligataire d'un milliard d'euros, ce que l'on sait    Omnisports : Courrier du Nord-Est    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    Les écoles françaises au Maroc font preuve de résilience    El Otmani a parlé des vaccins anti-covid 19    Covid-19 : 807 professeurs et 413 élèves contaminés depuis le début de l'année scolaire    Wydad-Raja: pas de vainqueur dans un derby très moyen (VIDEO)    Source militaire: plusieurs opérations menées ces derniers jours en Méditerranée    Sahara marocain: nouveau coup asséné au polisario et à l'Algérie    Bilan quotidien: 13 nouveaux décès à Casa-Settat    World News Day: D'esclave à activiste    Une tonne de drogue saisie à Errachida    Opération «mains propres»: Au-delà du trafic d'alcool...    La nécessité de la Politique !    Maroc/Etats-Unis : Abdellatif Hammouchi reçoit à Rabat l'ambassadeur américain David Fischer    Officiel: Luis Suarez signe à l'Atletico de Madrid!    Zidane au Wydad, Roberto Carlos confirme!    Ayoub El Kaabi de retour au Wydad!    Zlatan Ibrahimovic testé positif au covid-19    Pathologique fièvre électorale aux Etats-Unis : Quel cap pour le Maroc face à une Amérique déchirée ?    L'ancien chef de mission de Macron, Alexandre Benalla testé positif au Covid    La Barbade déclenche son «Queenxit»    US Round Up du jeudi 24 septembre – Ségrégation scolaire, Ecoles contaminées, Chômage, Trump/Markle,    A quoi servent les rapports d' activité des institutions de gouvernance ?    FAR: le général Louarak en visite d'inspection au mur de défense    Le Musée Mohammed VI rend hommage à Gharbaoui    Rabat : A la capitale, les musées sont ouverts    "Watchmen", les super-héros qui confrontent l'Amérique à ses démons passés et présents    Le coup de gueule de Laura Smet contre la cruauté envers les animaux    Ayoub Qanir primé à Toronto et Venise    Settat: le covid-19 force un lycée à adopter l'enseignement à distance    Le monde de l'écriture et les champs de la création maghnifique    Youssef Mhakkak interpelle notre conscience dans «je suis une conscience»    L'art des objets, l'art de la trace    À Washington, derniers hommages à la juge Ruth Bader Ginsburg avant la bataille politique    Mali : la Cédéao pourrait acter vendredi une levée des sanctions    Présidentielle américaine : Donald Trump peu enthousiaste à l'idée d'une passation pacifique du pouvoir    Le ministère de l'éducation nationale et le CESE signent une convention-cadre pour le partage d'expériences et de données    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif
Publié dans Les ECO le 10 - 12 - 2019

Le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) a annoncé la réélection de Karim Cheikh pour la présidence du groupement. Une réélection qui s'est déroulée lors de l'Assemblée générale élective de la fédération, lundi à l'Institut des métiers de l'aéronautique.
Un bilan, pour Karim Bencheikh, que le groupement qualifie de très favorable: "Le bilan des trois ans de mandat ont été visibles dans les indicateurs du secteur, qui connaît une croissance sur les deux dernières années de plus de 20%, avec des emplois qualifiés de 17.500, dont 42% de femmes, et un taux d'intégration locale de 38%", est-il indiqué.
Selon un communiqué du GIMAS, "les clés du succès sont indéniablement le partenariat d'exception entre la fédération, le ministère de l'Industrie et les organismes étatiques, devenus modèles dans le domaine industriel".
Ceci a permis des avancées majeures des différents écosystèmes du Plan d'accélération industrielle et dans le domaine de la formation, souligne la même source, notant qu'après l'IMA en gestion délégué, le GIMAS prend en gestion l'Institut spécialisé d'aéronautique et de la logistique aéroportuaire (ISMALA) en association avec l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).
Cela fera de la fédération le bras armé de l'Etat en matière de formation des opérateurs, techniciens et mécaniciens de maintenance aéronautique. Concernant le chantier Supply Chain, œuvrant pour la performance industrielle aéronautique, le GIMAS, en partenariat avec Maroc PME, a initié un programme au niveau de ses Grappes industrielles Stella -filiale d'Airbus et Collins, et 10 Petites et moyennes entreprises (PME), bénéficient d'un accompagnement sur 18 mois avec l'assistance technique d'experts internationaux et marocains déployant une méthodologie spécifique conçue et dédiée à l'aéronautique.
Sur le volet communication, en partenariat avec l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), une feuille de route, préétablie d'un commun accord avec la fédération, permet l'organisation dans les meilleures conditions de la participation marocaine à l'international afin de renforcer le rayonnement du Maroc dans l'univers aéronautique.
La même source rappelle en outre l'accompagnement de 9 startups d'innovation au CES Vegas tous les ans.
Par ailleurs, la fabrication additive, l'intelligence artificielle, le big data, l'industrie 4.0, doivent être présents dans le secteur puisqu'ils conditionnent la pérennisation et la montée en gamme des entreprises marocaines, estime le Groupement. C'est pourquoi, la mise en place des infrastructures adéquates et la formation des profils dans ces domaines seront nécessaires.
Le GIMAS a également pour objectif de développer davantage le tissu social. Pour cela, il se donne l'ambition d'accompagner 20 TPME marocaines à parrainer par des grands donneurs d'ordres, dans le cadre d'un dispositif dédié, qui est encore en cours de discussion avec les partenaires institutionnels.
Comptant 130 membres sur les 140 entreprises recensées, le GIMAS représente plus de 97% du chiffre d'affaires et de l'effectif du secteur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.