Maroc/Conseil de gouvernement : Voici l'ordre du jour de la réunion du 15 avril    L'Europe doit être pragmatique et ouvrir son propre bureau de représentation dans les provinces du Sud du Maroc    AXA Crédit: résilience avérée dans un contexte de crise sanitaire    Meeting Fédéral d'Athlétisme: Deux nouveaux records nationaux battus par Siba et Koussi    Violence subie par les hommes: les constats de l'enquête du HCP    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enseignement : le distanciel, pierre angulaire du système éducatif
Publié dans Les ECO le 09 - 03 - 2021

Au Maroc, si l'enseignement à distance a connu des débuts difficiles, ce mode de transmission pédagogique devient aujourd'hui une pierre angulaire du système éducatif national.
Les challenges du système d'éducation marocain face aux inégalités sociales ont été au cœur d'un récent webinaire, organisé par la Chambre de commerce britannique au Maroc. Une question de l'heure qui fait débat près d'un an après le début du confinement et la mise en pratique de l'école «distancielle». Tour à tour, plusieurs experts ont pris part aux échanges. Il s'agit, entre autres, de Mohamed Tahiri, directeur de l'enseignement supérieur et du développement pédagogique au ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Katherine Thomson conseillère en éducation au Maghreb au département du Développement international (ambassade britannique), Jalal Charaf, directeur général CGEM et, par ailleurs, président du directoire l'Observatoire des métiers et des compétences des branches professionnelles ainsi que Patricia King, la directrice de British International School Casablanca. Séduits par les avantages du mode de transmission pédagogique en ligne, lequel permet de rêver d'une école plus accessible à l'ensemble des couches sociales, les spécialistes sont d'avis que l'école distancielle est une solution aux maux de l'éducation nationale. Ainsi, selon eux, généralisé dès le début du confinement, ce mode de transmission pédagogique a connu des débuts difficiles, mais devient aujourd'hui une pierre angulaire du système éducatif marocain.
Un programme de 200 millions DH
Rappelant que l'école à distance était une des recommandations du Conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche scientifique, Mohamed Tahiri, a souligné que «le distanciel permet d'imaginer des universités accessibles au plus grand nombre». Selon le représentant du ministère de tutelle, pour concrétiser cette vision, l'Etat va bientôt lancer un programme de «campus connecté pour tous» d'un budget de 200 millions de dirhams De son côté, Jalal Charaf, a appelé à opérer «une révolution du système de formation professionnelle». Pour cela, le représentant du patronat a appelé au lancement d'un mécanisme de «prospective Data» entre entreprises et autorités publiques sur la corrélation entre l'offre et la demande du marché. «Cela nous permettrait d'anticiper les demandes des entreprises et d'adapter les filières de formation professionnelle»,a-t-il souligné. Soulignant un nécessaire besoin de textes réglementaires, Mohamed Tahiri a fait savoir qu'un projet de certification d'enseignement à distance sera bientôt institutionnalisé. Le représentant du ministère de l'Education nationale a également partagé sa satisfaction de voir «les écoles britanniques s'intéresser et s'installer au Maroc». Dans ce sens, une réunion conjointe entre les deux pays aura lieu le mercredi 24 mars, a fait savoir Katherine Thomson. De nouvelles annonces pourraient avoir lieu.
Des lacunes ?
Autres aspects bénéfiques de l'école distancielle : l'accès au savoir. C'est ce qu'a fait savoir Patricia King. «Grâce à Internet, les enfants ont accès à un savoir et à un partage de connaissance plus étendu», a-t-elle soutenu. En somme, le modèle hybride permet aujourd'hui de redéfinir la relation entre enseignants et élèves et ainsi d'améliorer l'autonomie et la pratique. Toutefois, si ce mode d'enseignement a de nombreuses vertus, ils sont nombreux à remettre en cause son efficacité. D'autres plus nuancés, soulèvent des problématiques telles que «l'absence de cadres pédagogiques accompagnant l'apprentissage et le rythme de certaines matières», «le suivi de l'assimilation des cours et des examens chez les élèves ayant choisi l'enseignement à distance» et «l'absence de l'égalité des chances entre élèves à cause de la multiplication des formules d'enseignement dans l'école marocaine publique et privée». C'est le cas de la Fédération nationale des associations des parents d'élèves du Maroc (FNAPEM) qui déplore la qualité de l'enseignement en alternance.
Khadim Mbaye / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.