Entre le Maroc et la Palestine, une solidarité à toute épreuve    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 mai 2021 à 16H00    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Attractivité des villes : un nouveau diagnostic gouvernemental
Publié dans Les ECO le 06 - 04 - 2021

La relance économique attendue dans les douze régions du pays oblige aujourd'hui le gouvernement à renforcer la veille territoriale, de sorte à mieux connaître les attentes des régions durant cette période, ainsi qu'à mettre en place une politique d'accompagnement adaptée au potentiel de chaque ville. Le diagnostic nouvellement réalisé par le département des Finances indique que cinq «classes d'attractivité économique» ont été identifiées au sein de 32 territoires au regard de l'attractivité économique de ces derniers.
Selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), il s'agit des provinces et préfectures ayant une attractivité productive, soit «la capacité du territoire à attirer des activités nouvelles et des facteurs de production», ainsi que de celles qui «jouissent d'une attractivité résidentielle». Pour le département des Finances, les deux pôles productifs urbains de Rabat et Casablanca ont été classés zones à forte attractivité productive. «Rabat a une connotation administrative, d'où l'importance de l'emploi public, soit 29% de la population active occupée, tandis que Casablanca exerce une forte attractivité pour le secteur privé, avec 60% de la population active occupée», précisent les nouvelles données collectées. «Ces deux destinations profitent de la littoralisation accrue des activités productives et de l'urbanisation», souligne le diagnostic, qui met aussi en avant la capacité des deux pôles à drainer les actifs qualifiés avec, respectivement, 33% et 22% de la population active, ainsi que la population active de nationalité étrangère, respectivement de 2,6% et 1%.
Plusieurs atouts à revaloriser
Les principaux constats du gouvernement concernent la mise en valeur du potentiel de 10 régions, en dehors de la contribution exceptionnelle des deux villes locomotives du pays que sont Casablanca et Rabat. C'est le cas des deux préfectures de Marrakech et d'Agadir, qui disposent d'atouts touristiques certains et qui sont classées parmi les zones à forte attractivité résidentielle pour les touristes. «L'héliotropisme, qui exerce une attraction des populations actives ou retraitées d'un pays ou d'une région vers une région plus ensoleillée, est l'un des facteurs favorables à l'installation des touristes au sein de ces deux destinations», relève l'analyse du DEPF.
Par conséquent, elles se distinguent par leur forte fréquentation touristique avec respectivement 2,6 millions et 1,1 millions de touristes, et par l'ampleur de l'emploi dans le secteur du tourisme, soit respectivement 9,7% et 7,5% de l'emploi total. La troisième catégorie identifiée regroupe Tanger et Fès, classées zones à attractivités productive et touristique moyennes. «Elles se distinguent par une attractivité moyennement forte aux actifs qualifiés, en réalisant des parts respectives de 12% et 15% de la population active, et aux hauts cadres, autour de 2% de la population active», indique le diagnostic du département des Finances. À noter que plusieurs villes de petite ou moyenne taille présentent plusieurs facteurs de décollage économique. Il s'agit notamment de Nouaceur, Salé, Skhirat-Témara, Mohammedia et Inezgane, identifiées comme des zones à attractivité résidentielle pour les salariés travaillant en dehors de leur zone de résidence.
«Ces provinces profitent en conséquence du dynamisme de l'emploi des pôles productifs voisins, de l'offre résidentielle locale et d'une infrastructure de base les reliant aux grands pôles», indique la note gouvernementale.
Pour leur part, les provinces de Settat, Khémisset, Taza, Khénifra et Safi sont des zones à attractivité productive pour les travailleurs indépendants. «Cette classe englobe majoritairement les provinces de l'intérieur du Maroc qui accueillent plus d'un tiers des travailleurs indépendants de la population active occupée», ajoute la même source.
Younes Bennajah / Les Inspirations Eco


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.