Djokovic achète 80% d'une biotech danoise développant un traitement anti-covid    UE: les 27 déterminés à verdir leurs importations, divisés sur l'énergie    Blinken consulte les alliés européens avant le face-à-face russo-américain    CAN 2021: Première séance d'entraînement des Lions de l'Atlas en vue des 8ès de finale    La Cour suprême inflige un revers à Trump dans l'enquête sur l'assaut du Capitole    L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    La pandémie de Covid-19 a fragilisé l'ensemble des droits humains dans le monde, selon l'ONU    Maroc-Mexique : Une coopération universitaire qui se fortifie    Météo Maroc: temps assez froid sur l'intérieur du pays ce jeudi 20 janvier    CAN 2021: voici l'adversaire des Lions de l'Atlas aux huitièmes de finale    Le Chery Tiggo 7 Pro remporte le prix du SUV le plus vendu de l'année au Qatar    Tourisme. Des solutions ponctuelles à une crise structurelle    L'ancien président du Wydad, Abdelmalek Sentissi, n'est plus    Auteur de deux agressions, le meurtrier de Tiznit interné à l'hôpital psychiatrique Errazi de Salé    Le PPS appelle à la réouverture des frontières    Accord entre le gouvernement et les syndicats d'enseignement les plus représentatifs    Cervantes, le théâtre centenaire de Buenos Aires    «Il est temps de vous libérer du complexe du colonisé»    Le poète et militant, Houcine Kamari, n'est plus    La circulation temporairement coupée sur ce tronçon routier    USA: Bilan mitigé de Biden après un an à la Maison Blanche    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 Janvier 2022 à 16H00    Maroc : La DGI lance un assistant virtuel «chatbot»    «L'autonomie, sous souveraineté marocaine. Autonomie entérinée par l'ONU» : en Espagne, le rapprochement entre Rabat et Berlin scruté    Le PPS critique la faible présence politique du gouvernement et appelle à l'ouverture des frontières    Espagne : L'ONMT déploie une nouvelle task force au FITUR de Madrid    Casablanca : Interpellation de sept individus, dont un agent de sécurité, présumés impliqués dans l'enlèvement et la séquestration    Ouverture de la billetterie pour la Coupe du monde de football 2022    CAN2021-Arbitrage : La Marocaine Bouchra Karboubi assiste l'Ethiopien Tessema à la VAR du ''Soudan-Egypte'' (20h)    Consommation : Les ménages entre espoir et incertitude pour 2022    L'Oriental Fashion Show retrouve la scène de la mode parisienne    Maroc-Gabon : Le superbe golazo de Hakimi impressionne Mbappé et fait le tour de la toile    CAN: Halilhodzic s'exprime après le match Maroc-Gabon    Covid: nouveau record de contaminations en Allemagne    Ceuta. Les frontières avec le Maroc fermées jusqu'en juin    Covid-19: Abdelilah Benkirane hospitalisé suite à des complications    L'UA condamne "l'attaque terroriste" des houthis contre les Émirats Arabes Unis    Les ports de Casablanca et Jorf Lasfar ont réalisé 70,5% du trafic national en 2021    Bain de foule dans un souk populaire pour Najat Aâtabou (VIDEO)    Attaque des Houthis contre les Emirats : Pr Zakaria Abouddahab fait le point (VIDEO)    Emirates suspend des vols vers les Etats-Unis en raison de la transition 5G    L'Egypte en pleine confiance face au Soudan    Lucile Bernard présente «A l'aube de nos rêves» en février à Marrakech    Fès : Session de formation sur l'éducation inclusive et l'autisme    Khalifa Mennani, membre de Fnair, lance «Mi Lalla»    Affaire Ghali : Le directeur adjoint de la police nationale entendu par le juge Lasala    "أحسن Pâtissier", la deuxième saison bientôt de retour sur 2M !    Enseignement/Dialogue social : l'accord MEN-syndicats, "un accord d'étape" pour la FNE qui "augure du positif"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Covid-19: un expert met en garde contre l'augmentation des cas
Publié dans Les ECO le 17 - 06 - 2021

L'assouplissement progressif des mesures préventives anti-Covid-19 et l'ouverture conditionnée des frontières ne signifient pas que le virus a disparu, a mis en garde Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé.
Dans une analyse de la situation épidémiologique dans le Royaume, Dr. Hamdi a ajouté que ces mesures ne signifient pas non plus que les variants, découverts au Maroc, ont disparu, que le succès de la campagne nationale de vaccination a atteint tous ses objectifs et que le Royaume est à l'abri d'une rechute épidémiologique. Il a également mis l'accent sur la nécessité de respecter les mesures préventives pour briser les chaînes de propagation du virus et de vacciner les groupes ciblés pour réduire les cas graves et les décès en dépit de la hausse légère mais contrôlée des infections parmi les autres groupes.
Après avoir rappelé l'ouverture des frontières pour les Marocains du monde et les touristes selon des conditions particulières, le chercheur a relevé que l'assouplissement des mesures restrictives approuvées par les autorités compétentes il y a plusieurs mois est devenu une réalité que les Marocains vivent aujourd'hui avec aisance, notant que ce processus n'est pas une « voie à sens unique » mais plutôt une étape qui pourrait faire l'objet d'une révision et d'une régression vers la rigueur si la situation épidémiologique évolue dans le mauvais sens.
Il ne s'agit pas non plus d'un processus accumulatif réussi en procédant à l'allégement des mesures préventives de manière progressive et en toute sécurité, a-t-il encore mis en garde.
Le virus se propage toujours au Maroc, a-t-il ajouté; soulignant la nécessité de son endiguement à travers les comportements individuels et collectifs alors même que les nouvelles souches et versions mutées constituent toujours une source de grande inquiétude et de danger.
La campagne de vaccination n'a pas encore permis d'atteindre l'immunité de masse, en dépit du succès du Royaume au niveau mondial en matière d'organisation d'une campagne de vaccination précoce, rapide, bien organisée et fluide, a fait observer M. Hamdi, estimant que la réalisation de l'immunité collective aux niveaux national et mondial et la fin de la pandémie nécessiteront encore plusieurs mois.
Cela est dû au ralentissement de la vaccination au niveau mondial, à l'augmentation de la pression sur les vaccins de la part des pays riches qui, en plus de leur acquisition de vaccins, ont commencé à vacciner les enfants, a-t-il précisé, notant que ces derniers procéderont par la suite à l'administration d'une troisième dose et de doses de rappel pour maintenir l'immunité des personnes vaccinées et la renforcer chez les groupes vulnérables face aux nouvelles souches.
Grâce à la campagne de vaccination, a ajouté Dr. Hamdi, le Royaume a pu immuniser et protéger les groupes les plus vulnérables contre le coronavirus, à savoir les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques, affirmant toutefois que cette catégorie n'a pas été totalement vaccinée, soit par négligence, soit par tergiversation, ou en raison d'une fausse croyance selon laquelle elle ne peut pas contracter la maladie, ce qui la rend, en cas d'une rechute épidémique, plus vulnérable à l'infection et nécessite son admission en réanimation.
Et le chercheur de mettre l'accent sur l'importance de vacciner les citoyens âgés de trente à cinquante ans, notant que cette tranche d'âge, bien que moins vulnérable aux cas dangereux et aux décès, a un taux de mortalité inférieur à un décès pour mille infections.
En citant les conclusions d'une récente étude scientifique concernant le Covid-9, le chercheur a précisé que des études récentes ont démontré que le variant indien est devenu plus répandu que le mutant britannique lui-même de plus de 60%, ce qui représente une source de préoccupation pour le monde entier, sachant que le mutant britannique est plus répandu que la souche originale.
Et de relever qu'une étude récente menée par une équipe de l'Université d'Oxford avec une modélisation mathématique, sur les deux régions les plus performantes en matière de vaccination dans le monde, et publiée fin mai dernier, a montré que la levée des restrictions de voyage et l'entrée de nouveaux cas importés dans une région donnée pourraient relancer de nouveau l'épidémie même si le taux de vaccination de la population dépasse 60%.
L'étude a attribué cela à trois raisons principales, à savoir la possibilité de transmettre le virus même après la vaccination, la présence d'une population non vaccinée et l'émergence de souches plus aptes à se propager, sachant que le vaccin ne protège pas à 100 % de l'infection par le virus ou de la possibilité de sa transmission, malgré l'efficacité des vaccins dans la prévention des maladies et la prévention complète des cas dangereux et la réduction du risque d'infection, a expliqué Dr. Hamdi. Après avoir indiqué que l'épidémie peut se propager à nouveau avec l'entrée de nouveaux cas dans un premier temps et l'existence d'un environnement propice à la propagation du fait de l'absence de mesures barrières, l'étude a souligné que l'objectif ne consiste pas à interdire l'allégement des restrictions de voyage, mais plutôt à faire preuve de prudence chaque fois qu'elles sont assouplies afin de prévenir l'afflux de nouvelles infections et leur propagation, par des mesures visant à réduire la possibilité d'infiltration d'infections et de mutants et de leur propagation en respectant les mesures de précaution, en poursuivant les examens, l'isolement et le suivi sérieux des contacts abstraction faite des progrès de la vaccination à des taux très élevés.
Et le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé de souligner l'importance pour les citoyens de se faire vacciner, insistant sur la nécessité de vacciner le reste des professionnels (commerce, tourisme, transports...) qui sont en contact intense avec les citoyens, quel que soit leur âge, en attendant que toutes les personnes ciblées soient vaccinées pour assurer une immunité collective protectrice pour l'individu et la communauté.
Afin que le Maroc et les Marocains profitent d'un été en toute sécurité, il est de la responsabilité de chacun de respecter des mesures simples, gratuites et efficaces pour prévenir le coronavirus, a conclu Dr. Hamdi.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.