Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



­ Grand Prix de Marrakech : Le niet de Belkhayat
Publié dans Les ECO le 13 - 04 - 2011

La décision de la FIA (Fédération internationale d'automobile) d'annuler le Grand Prix de Marrakech, qui devait avoir lieu les 4 et 5 juin prochains, continue d'alimenter la polémique. Après les dernières sorties médiatiques du président de Race Of Morocco, Aly Horma, dans lesquelles il avait renvoyer la responsabilité du retrait de l'étape de Marrakech de calendrier international de la FIA sur le dos du ministère de la Jeunesse et des sports, c'est au tour de ce dernier de sortir de son silence pour donner sa version des faits sur un feuilleton à rebondissements. «Si la FIA en a décidé ainsi, c'est parce qu'elle a, sans doute, des arguments solides. Mais il est hors de question que les organisateurs se tournent vers l'Etat pour qu'il supporte avec eux les pertes causées par la mauvaise gestion et les dépenses ostentatoires du budget de cette manifestation. Ce genre de pratiques est révolu», tient à préciser le ministère. Pour rappel, les organisateurs, faute d'un tour de table solide, auraient demandé au ministère d'injecter 30 millions de DH pour maintenir la troisième édition.
Une enveloppe de 2 MDH
Ce que la tutelle a refusé catégoriquement soutenant que le Grand Prix de Marrakech est, à l'origine, une initiative privée et ne pouvait donc, de ce fait, bénéficier du soutien du ministère. «30 millions de DH c'est l'équivalent du budget de construction de 80 terrains de proximité en partenariat avec les collectivités locales. Cela permettra au ministère de créer 800 postes d'emploi, sans oublier les services parallèles de ces infrastructures, qui créent de la valeur ajoutée pour nos partenaires», note le ministère. Les contraintes budgétaires, notamment dans un contexte où le gouvernement a pour directive majeure d'optimiser les ressources et surtout de «serrer la ceinture», font que tout investissement du ministère de la Jeunesse et des sports doit être calculé. Injecter une telle somme dans le Grand Prix de Marrakech, aussi important soit-il, en termes d'image et de prestige pour le Maroc, est loin d'être une priorité, précisent les équipes de Belkhayat. Le gouvernement avait en effet soutenu financièrement l'événement l'année dernière, avec notamment une enveloppe de deux millions de dirhams débloquée par le ministère de tutelles en plus des 10 millions de dirhams reversées par le ministère du Tourisme au profit de la chaîne Eurosport, dans le but de faire connaître les potentialités historiques, culturelles et civilisationnelles dont regorge la ville de Marrakech. Sauf que cette année, l'ordre des priorités a basculé. «Ceci, sans que ces enveloppes ne soient mentionnées dans les budgets initiaux des deux ministères», tient-on à préciser auprès de la tutelle. L'annulation du Rice of Morocco est certes une perte pour le Maroc, vu l'impact de cet événement sportif sur l'attractivité touristique et sportive du pays, mais il ne faudra pas compter sur Belkhayat pour en récupérer l'ardoise. En tout cas, c'est le message clair que le ministre a tenu à envoyer pour clore définitivement ce dossier. La seule issue qui reste est qu'un autre opérateur privé, sérieux et expérimenté pour ce genre de manifestations prenne le relais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.