Crowdfunding: Le mode opératoire    arrestation d'un individu impliqué dans une grande opération d'escroquerie à Casablanca    CGEM : Le futur patron fait le point sur son programme    S.M le Roi lance la réalisation d'une Cité des arts et de la culture et inaugure un complexe intégré de l'artisanat    Les réformes politiques et la résilience du tourisme devraient stimuler la reprise de la croissance du Maroc    Un consortium maroco-français va construire une centrale solaire de 120 MWp à Gafsa en Tunisie    Des milliers de binationaux en plus    Le Maroc exprime son profond étonnement quant à son exclusion de la conférence sur la Libye    Liga : Le Real prend provisoirement les commandes    Premier League : City cale déjà, Chelsea surpris par Newcastle    Le Sept national se qualifie au deuxième tour de la CAN de handball    La prestation de Hakim Ziyech avant qu'il se blesse    Adda M'Rabbih, rescapé des bagnes du Polisario et fondateur du Mouvement du 5 Mars à Rabouni    Amir Al-Mouminine remet le Prix Mohammed VI aux majors du Programme de lutte contre l'analphabétisme organisé dans les mosquées    L'œuf n'est pas mauvais pour la santé    Masterclass sur "la VATS lobectomy" au profit de 12 spécialistes de la chirurgie thoracique    Un nouveau centre de la Fondation Ali Zaoua voit le jour à Fès    Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine    Mohamed Marouazi : Mes ambitions vont plus loin que d'être un acteurc    Forum stratégique maroco-égyptien : les participants saluent l'ouverture de consulats dans les provinces du sud    Entretien téléphonique entre le roi et le président français    Marrakech : 3 individus sous les verrous pour vente illégale de contraceptifs prohibés    L'ambassadeur Omar Hilale reçu par le président du Togo    Mise en échec d'une tentative d'assaut collectif de clandestins subsahariens contre le préside occupé de Sebta    La Vision Royale d'un développement durable et intégré du monde rural    Le grand rendez-vous!    Fonction publique : Plus de 240 000 postes créés en 10 ans    Le président du Togo reçoit l'ambassadeur Omar Hilale    Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…    Abyaba promet la réhabilitation des sites historiques de Safi    Au Liban, les heurts entre manifestants et forces de l'ordre font près de 400 blessés    Le rallye "Africa Eco Race" arrive au Sénégal    Secousse tellurique de magnitude 3,0 dans la province de Nador    Bachikh, des rituels pour implorer la fertilité lors du début de la campagne agricole    Mon berbère à moi    Latifa Serghini livre le récit de vie Jilali Gharbaoui    Le Roi reçoit un appel téléphonique d'Emmanuel Macron    Yémen : au moins 70 soldats de l'armée tués dans une attaque attribuée aux houthistes    Le temps qu'il fera ce dimanche    Hamza mon bb : Soukaina Glamour comparaîtra devant le tribunal le 23 janvier    Voici les points du communiqué du ministère des Affaires étrangères au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye    Le président du RAJA Jawad Ziyat: La Coupe Arabe est un grand objectif pour nous    Programme des principaux matchs du dimanche 19 janvier    Sabah Zidani fait son retour dans les bacs et dévoile sa nouvelle chanson    Soirée captivante du musicien Abdelouahab Doukkali au festival d'hiver de Tantora    La ministre espagnole des AE attendue le 24 janvier au Maroc    Sud du Maroc : Le Gabon et la Guinée ouvrent à leur tour un consulat    Le président de la Chambre des représentants s'entretient avec le ministre grec des Affaires étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech, une bohème drapée de soie et de velours
Publié dans Les ECO le 02 - 05 - 2010

«Rêve, glamour, hymne au beau et à la femme, Caftan ouvre cette quatorzième édition sur une nouvelle alliance de la tradition et de la modernité pensées par des créateurs et des artisans marocains», déclare Meryem Jebbor, directrice de publication du magazine Femmes du Maroc, organisateur de Caftan. Arrivé à sa 14e édition, l'événement phare de la haute couture marocaine s'est tenu ce samedi soir, 1er mai, au cœur du Palais des Congrès de Marrakech. Sous la direction artistique du chorégraphe français Kamel Ouali, c'est sous le signe de «Circus Bohème» que l'événement a réuni créateurs contemporains, professionnels de la mode, passionnés de haute couture et amateurs de belles étoffes. Aux rênes de Caftan depuis deux ans maintenant, Ouali «a fait preuve d'engagement et mis à la disposition des organisateurs toute son expertise pour créer un spectacle vivement apprécié par le grand public», selon les propos des organisateurs. Pour lui, «Circus Bohème» est un thème mystérieux qui donne un libre espace de création aux talentueux designers et nécessite de faire preuve d'une grande créativité, sachant qu'il a été beaucoup utilisé dans le cinéma, la peinture et surtout dans le milieu de la mode.
En marche sur le podium
Depuis ses premiers pas, Caftan ambitionne de mettre en valeur la haute couture marocaine et orientale dans son authenticité mais également dans son aspect novateur, à travers l'innovation et la création artistique. Cette aventure, qui a démarré en 1996, a marqué l'évolution du caftan à travers les générations, et ainsi permis à cet habit traditionnel de dépasser les seules frontières nationales pour acquérir une valeur de plus en plus universelle. Aujourd'hui devenu un rendez-vous annuel incontournable national mais également international, Caftan a été rehaussé lors de cette édition par la participation massive de célèbres stylistes du caftan marocain, ainsi que de maâllems et d'artisans, lesquels ont consacré leur vie à la promotion de cet art, en tentant de relier le passé au présent et de veiller à ce que le caftan, tout en faisant l'objet d'innovations, garde son aspect original et traditionnel. Un moment fort que fut le défilé de cette édition 2010 au cours duquel chaque styliste invité a séduit le public par ses nouvelles coupes, ses designs innovants et un mélange inédits de couleurs qui reflète d'ailleurs la diversité et la profondeur de la culture et des traditions marocaines. Citons parmi eux, Fadwa Mellouk (jeune talent 2010), Amina Boussayri, Ihssane Ghaillan, Kacem Sahl, Nissrine Ezzaki Bakkali, Romeo, Samira Haddouchi, Samira Mhaidi Knouzi, Siham Elhabti et Zineb Lyoubi Idrissi. Côté sélection de couleurs, chaque édition s'habille aux tons d'une couleur annoncée par l'organisation. Cette année, l'orange a été à l'honneur pour marquer et refléter l'esprit féminin. Et comme nous l'avaient promis les organisateurs quelques heures auparavant, Caftan a bien été «un show féerique» où le cirque de bohème a séduit les créateurs marocains. Mais rappelons que l'événement le plus marquant de la mode marocaine ne se résume pas uniquement aux couleurs chatoyantes, aux plissures des tissus qui nous font voyager dans les mille et une nuits d'Orient, mais il se veut également «généreux». En effet, depuis des années, Caftan «soutient le travail du Comité de soutien à la scolarisation de la fille rurale (CSSF)». Une initiative qui fait de Caftan un défilé de la grâce féminine dans tout son sens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.