Idiotorial : L'ovalie a son virus    Pour les joueurs, un été intense avant une année dense    Météo : le temps et les températures prévus ce lundi au Maroc    "Jemâa El Fna en live" Quand les artistes de la place subjuguent le public par des spectacles virtuels à distance    L'Oriental fashion show, une édition digitale inédite    Les Instituts Cervantès au Maroc lancent la seconde partie du cycle du cinéma en ligne "Clásicos contigo"    L'ambassadeur de Chine à Rabat salue l'initiative Royale en faveur des pays africains    La responsabilité de l'Algérie dans les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf établie à l'ONU    Le WAC et le Raja pas du tout tentés pas des matches au stade Père Jégo    Les marchands non financiers anticipent une diminution de leur activité    Rapatriement de 290 Marocains bloqués au Canada    Le Maroc accueillera le premier Canopy by Hilton en Afrique du Nord    Le Parlement et le HCP renforcent leur coopération    L'Algérie veut que se tienne des élections en Libye    Safi en quarantaine : Le spectre du reconfinement plane sur d'autres cités    Coronavirus dans le monde : zones reconfinées en Espagne, le Maroc enregistre son bilan le plus lourd depuis mars    Macron s'exprimera à l'occasion du 14 juillet, une première    Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil dans le meilleur des PJD    Fraude aux cotisations sociales : la scandaleuse vidéo d'Amekraz qui aggrave son cas    Chelsea, Manchester United et Arsenal victorieux    Rapatriement des Marocains bloqués en Turquie : 2 nouveaux vols et 230 citoyens transportés samedi    Castex et Macron mettent les «bouchées doubles»    Hong Kong: c entre Londres et Pékin    NordinAmrabat testé positif au Coronavirus !    Raja Jeddaoui, la star du 7e art arabe n'est plus    Phraséologie humaniste, Horreur impérialiste    Grosse chaleur du dimanche à mardi dans plusieurs provinces du Royaume    Coronavirus : la région de Marrakech-Safi est la plus touchée ce dimanche    Serie A: large succès de la Juventus et de l'AC Milan    Tarik Haddi, nouveau président de l'AMIC    Des ministres gaffeurs!    Nabil Benabdallah: «Se départir des velléités colonialistes»    L'ANP et l'AFD pour un développement durable et compétitif des ports    Casablanca: placé en garde à vue, il meurt après un malaise    La Fédération appelle à des assises nationales sur la presse et les médias    Covid-19 : l'actrice égyptienne Raja Al Jadawi n'est plus    Un organisme de l'ONU établit la responsabilité de l'Etat algérien dans les camps de Tindouf    Message du roi Mohammed VI au président de l'Algérie    Radouane Amine : « Nous défendons la thèse mettant l'humain au centre de tout modèle de développement »    Comment Royal Air Maroc se prépare à l'austérité    Ragaa El-Guiddawi emportée par le Coronavirus    Un organisme de l'ONU pointe la responsabilité du régime algérien dans les violations des droits de l'homme aux camps de Tindouf    PJD: le communiqué de la honte    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Wydad-Espérance: heure, chaine, compos, live…ce qu'il faut savoir
Publié dans Le Site Info le 24 - 05 - 2019

A l'issue d'un carré ayant opposé les quatre derniers vainqueurs, ce sont finalement le tenant du titre et son prédécesseur qui vont se départager en finale de la Ligue des champions d'Afrique de football-2019. L'une pour conserver sa couronne et l'autre pour la reconquérir, l'Espérance sportive de Tunis et le Wydad de Casablanca vont disputer le dernier round avec un esprit, plus ou moins, "revanchard".
Après un parcours tantôt rude, mais finalement euphorique, revoilà le WAC face à un nouvel exploit. Cependant, il lui reste une petite marche à monter pour retrouver une couronne, que son adversaire, en finale, porte fièrement depuis l'an passé.
Vendredi 24 mai (22h00), le Complexe sportif Prince Moulay Abdellah s'érigera en théâtre de rêve pour les Rouge et Blanc et leurs supporters, qui feront le voyage de partout du Maroc et d'ailleurs. La raison ? La belle ambiance de la finale de la Ligue des champions d'Afrique, mais surtout des retrouvailles avec l'Espérance sportive de Tunis, cet ogre du football africain, les ayant privés du titre de cette compétition en 2011.
Cliquez ici pour suivre le match en direct
Quoique le Trophée demeure la finalité ultime pour les deux formations, cette finale sera disputée dans un esprit de revanchisme, dans l'acception noble et sportive du terme. Et ce, à bien des égards.
Pour le WAC, c'est l'occasion ou jamais pour avaler, enfin, l'amertume de 2011, d'autant bien qu'il s'agit, pour l'EST d'une opportunité propice afin de re (sauver) un certain orgueil face au football marocain, après le titre de SuperCoupe perdu contre une autre équipe casablancaise, le Raja de Casablanca.
Pour le technicien Fouzi Benzarti, cette rencontre serait également une belle petite partie, pour faire passer, en filigrane, un petit message concernant son dernier limogeage de la sélection tunisienne. Tout un chacun avec des objectifs différents, mais le titre demeure la voie seule et unique pour les atteindre.
Exempté du tour préliminaire, le WAC n'a pas connu des débuts de toute tranquillité. S'imposant à domicile (heureusement) face l'ASC Jaraaf de Dakar (2-0), il s'est qualifié, in extremis, à la phase de poules, après une défaite au match retour (1-3).
Avec 3 victoires, 2 défaites et un nul, les Rouge et Blanc (10 points) vont terminer leader de leur groupe avec l'avantage de confrontations directes sur les Sud-africains de Mamelodi Sundowns.
Les quarts de finale étaient, relativement les plus aisés, pour les hommes de Fouzi Benzarti, avec un nul blanc sur la pelouse du Horaya Conakry et une victoire écrasante par (5-0) à Rabat.
Habitués l'un à l'autre, le WAC et le Mamelodi vont se retrouver en demi-finales. Battant les Sud-africains (2-1) à Rabat, les Wydadis ont fait le voyage à Pretoria avec un petit brin de doute. Très solides défensivement et concentrés durant toute la rencontre, ils ont su garder leur cage inviolée pour tracer leur voie vers la finale.
De son côté, l'EST a fini première de son groupe avec 14 points devant le Horaya (10 pts), avant d'écarter CS Constantine en 1/4 de finale, après des victoires à l'aller comme au retour.
En demi-finale, l'EST a battu à domicile le TP Mazembe (1-0) et est allée faire un nul blanc à Lubumbashi. S'agissant des championnats locaux, l'EST semble bel et bien avoir plié cette affaire. Elle est leader en force avec 53 points, avec un écart de neuf unités sur son poursuivant immédiat l'ES Sahel, à seulement quelques journées de la clôture de cette saison.
En difficultés lors des dernières journées, le WAC ne lâche plus, de son côté, les commandes de Botola Pro D1 et pourrait même se voir brandir le Trophée dès le prochain rendez-vous face à l'OCK (04 juin).
Sur le plan continental, les deux équipes possèdent un palmarès qui leur donne le "droit de cité" dans la cour des grands. Avec deux titres de champion d'Afrique, en 1992 et 2017, le WAC est en mesure de se targuer d'avoir un des palmarès les plus du continent.
L'EST fait partie, de son côté, des équipes les plus redoutables en Afrique, surtout lorsqu'il s'agit de confronter des formations arabes.
En effet, les Tunisiens ont remporté la Ligue des champions à trois reprises et c'était toujours face à des équipes arabes : 1994 (Zamalek), 2011 (Wydad de Casablanca) et 2018 (Al Ahly).
Cependant, le football marocain garde en mémoire de beaux souvenirs contre cette équipe de l'EST, à l'image de l'épopée du Raja de Casablanca en 1999, lorsque les Verts avaient ramené cette Coupe de la Tunisie au terme d'une partie des plus rocambolesques. Et c'était au cours du mois de ramadan.
Lors de cette finale, l'équipe casablancaise pourrait compter sur le retour de certaines clés de jeu, en l'occurrence Onajem, Nahiri et Nakach.
Le WAC va aussi pouvoir user des petites ruses footballistiques et tactiques de Benzarti, qui connaît parfaitement les petits secrets et les moindres détails du football tunisien. Tout ceci pour dire que ce choc sera un rendez-vous pas comme les autres pour les deux équipes… Et que le meilleur gagne.
Le match aura lieu à 22H GMT et sera diffusé sur Bein Sport 1, Bein Sport max 4 et Arrydia TNT.
Voici la compo probable des Rouges:
Ahmed Reda Tagnaouiti – Cheick Comara– Abdellatif Noussair – Mohamed Nahiri– Achraf Dari – Salaheddine Saidi – Walid El Karti – (c) Brahim Nakach – Ismail Haddad – Mohamed Ounajm- Michael Babatunde.
Voici la compo probable de l'EST:
Moez Ben Cherifia – Samah Derbali – Ayman Ben Mohamed- Chamseddine Dhaouadi- Khalil Chammam- Fousseny Coulibali-Franck Kom- Ghailen Chaalali- Anice Badri- Youcef Belili- Taha Yassini Khenissi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.